5 astuces pour aller courir avec votre chien

20 septembre 2019
Aller courir avec votre chien est une excellente manière de faire de l'exercice, délaisser le sédentarisme et profiter de la compagnie de votre meilleur ami. Prenez en compte les conseils suivants !

Les beaux jours sont de retour et vous vous êtes peut-être aperçu que votre chien et vous-même êtes un peu en surpoids. Ou vous êtes peut-être un fan de running et vous voulez diffuser la bonne parole autour de vous. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils pour que vous puissiez aller courir avec votre chien.

Aller courir avec votre chien : l’exercice assuré

Saviez-vous que les personnes qui font de l’exercice avec leur animal de compagnie ont plus de chances d’éviter la sédentarité ? De plus, l’activité physique est bénéfique pour les animaux, si et seulement si on la réalise avec modération. 

Si vous avez l’idée d’aller courir avec votre chien mais vous ne vous êtes jamais décidé par manque de connaissances ou à cause de préjugés, voici quelques conseils pour faire du sport accompagné de votre meilleur ami.

1.Consultez le vétérinaire

C’est sans doute la première étape pour être sûr que votre chien est en bonne santé. Le vétérinaire réalisera quelques examens de routine et vous conseillera sur la fréquence et le moment auxquels votre canidé peut faire de l’exercice.

De même, vous devez prendre en compte qu’on ne peut pas comparer un chiot et un chien adulte. Leurs besoins sont différents tout comme le type d’activité physique qu’il peut réaliser.

Un chien chez le vétérinaire

2. Analysez votre chien

Vous croyez peut-être que tous les chiens peuvent aller courir. Ce n’est pas le cas. Au-delà d’une question d’âge -tel que nous le mentionnions dans le paragraphe précédent, il est vrai que certaines races sont plus athlétiques que d’autres ou possèdent certaines caractéristiques qui les rendent plus aptes pour le sport.

Par exemple, les chiens qui ont un long museau et de grandes pattes -tels que le lévrier afghan ou le dalmatien- s’en sortent mieux avec l’exercice. Il n’en va pas de même avec les races de chiens brachycéphaliques -avec le museau court- et les pattes courtes.

Ainsi, si vous avez un bulldog, un carlin ou un pékinois, évitez les exercices trop exigeants. De même, si la race de votre chien est propice à l’obésité comme le labrador, soyez vigilant vis-à-vis de l’effort qu’il doit réaliser.

3. Achetez une laisse spéciale

Peu importe si vous allez courir avec votre chien au parc, à la plage ou à la montage, il ne doit jamais être sans laisse. Aussi obéissant qu’il soit, il existe toujours la possibilité de voir un animal ou de percevoir quelque chose d’étrange qui le fasse courir très vite et qu’il se blesse.

Il existe des laisses spéciales pour le runningCelles-ci sont différentes des laisses que l’on utilise pour la promenade en ville. Nous vous recommandons une laisse flexible et technique -de deux mètres de long, que vous attachez à votre taille et à celle du chien grâce à un harnais. Ce type de fixation est bien plus sûr. Mais il faut s’y adapter !

4. Choisissez le meilleur endroit pour aller courir avec votre chien

À la différence des personnes, les chiens ne possèdent pas de baskets qui s’adaptent à tous les types de sol. Néanmoins, les animaux et les êtres humains sont identiques sur un point : il est meilleur pour nous de courir sur la terre que sur l’asphalte.

En ce qui concerne votre chien, vous devez vous rappeler que ses coussinets sont plus sensibles à la chaleur. Par conséquent, on ne recommande pas de faire de l’exercice pendant les heures les plus chaudes ou sur le ciment. Faites également attention s’il court dans la nature qu’il ne se blesse pas avec une écharde ou une pierre.

N’oublions pas non plus, choisissez des endroits où il est permis de courir avec des animaux, même en laisse. C’est encore mieux si ce sont des lieux signalisés et avec des chemins en bon état.
Une femme promène son chien

5. Allez-y progressivement

Vous voulez aller courir avec votre chien et vous voulez courir 10 km dès le premier jour. Cependant, votre chien abandonne aux trois quarts du chemin. C’est parce qu’il manque d’entraînement.

Mieux vaut commencer par une promenade tranquille et augmenter progressivement la difficulté de l’exercice. Ensuite, vous pourrez augmenter le nombre de kilomètres. Lorsque vous voyez que l’animal ne se fatigue plus trop, commencez à courir.

Enfin, nous vous conseillons d’emmener de l’eau pour vous comme pour votre chien. Mais aussi de faire des pauses techniques régulières et d’éviter les repas copieux quelques heures avant de sortir. Avec toutes ces précautions, vous pourrez aller profiter du grand air !

 

  • Curb, L. A., Abramson, C. I., Grice, J. W., & Kennison, S. M. (2013). The relationship between personality match and pet satisfaction among dog owners. Anthrozoos. https://doi.org/10.2752/175303713X13697429463673