La pectine : définition et lien avec l’activité physique

· 8 avril 2019
Quand on parle de pectine, on fait référence à un nutriment présent dans la nourriture et qui nous permet de mieux nous entraîner. Où la trouver ? Principalement, dans des fruits comme la pomme.

Vous avez probablement déjà entendu parler de la pectine et vous êtes peut-être déjà demandé de quoi il s’agit. En fait, la pectine est une substance très importante pour notre organisme, que l’on fasse du sport ou non. Vous allez en apprendre davantage dans cet article.

La pectine : que savons-nous d’elle ?

La pectine est une substance qui apporte de nombreux bénéfices à notre corps. On la trouve principalement dans les fruits -surtout la pomme, l’orange et le raisin- et de nombreux légumes -dont la carotte, le concombre et la tomate-.

Elle est considérée comme un type de fibre, en raison de ses fonctions très semblables. Même si elle n’apporte aucun nutriment particulier, elle nous aide à éliminer les toxines et déchets présents dans notre organisme. C’est pourquoi, on dit que la pectine est notre meilleur allié pour garder un corps en bonne condition.

Par ailleurs, cette substance nous aide à éliminer le mauvais cholestérol en absorbant les sucs sécrétés par le foie et la vésicule pendant la digestion. Si l’on ne consomme pas assez de pectine, les liquides digestifs seront réabsorbés par l’organisme.

De plus, nous pouvons évoquer les propriétés supplémentaires de la pectine, telles que :

1. Aide à perdre du poids

Comme elle se charge d’absorber les sucres et les graisses, les aliments riches en pectine sont souvent recommandés dans les régimes amaigrissants.

2. Contribue à augmenter la sensation de satiété

Directement lié à cela, en consommant des fruits et légumes riches en pectine, nous ressentirons une sensation de satiété plus longtemps. Parfait pour ne pas se laisser tenter par un petit grignotage entre les repas !

3. Régule la pression artérielle

La pectine offre non seulement l’avantage de réduire le taux de cholestérol, mais ce polyoside a également la capacité d’augmenter l’excrétion d’acides biliaires et, ainsi, de réguler la pression artérielle. Pour cette raison, on conseille aux personnes souffrant d’hypertension une consommation régulière de pectine.

Les bienfaits des oranges

4. Normalise le fonctionnement intestinal

Si vous avez des problèmes de constipation ou de diarrhée, vous devriez consommer des fruits riches en pectine. En effet, cette substance se chargera d’améliorer votre transit intestinal et régulera vos selles.

Mais, peut-on consommer de grandes quantités de pectine ? La dose journalière recommandée est de 15 grammes (chez les adultes). En effet, on déconseille une consommation trop importante chez les enfants et les femmes enceintes, tout comme chez les personnes souffrant d’hypersensibilité ou d’allergies.

La pectine et l’activité physique

Les fruits sont d’excellents alliés pour les personnes qui pratiquent une activité physique, sans surprise. On les conseille également fortement à ceux qui suivent un régime amaigrissant ou pour réduire le taux de cholestérol. Dans le cas particulier des pommes, l’un des fruits les plus sains, leur apport en pectine ne passe pas inaperçu.

Cette fibre est nécessaire aux sportifs, qu’ils soient amateurs ou confirmés. En effet, elle les aide à améliorer leur rendement pendant les séances d’entraînement ou en compétition. C’est pourquoi, les entraîneurs leur conseillent de consommer certains fruits avant les séances d’entraînement, notamment anaérobiques. Autrement dit, pour les activités qui comprennent du lever de poids.

La pectine agit comme une source d’énergie naturelle qui peut nous aider à « tout donner » lors d’un cours de cardio ou d’aérobic, quel qu’il soit. Souvent, nous manquons du combustible nécessaire pour accomplir les exercices et nous ne savons pas à quoi cela est dû… Peut-être n’avons-nous pas la quantité suffisante de ce nutriment !

Si elle apporte une certaine satiété, la pectine ne génère pas cette sensation de lourdeur qui vous empêche de pratiquer une activité sportive. Ainsi, vous aurez l’estomac ‘occupé’ à digérer, mais cette digestion sera légère, comparé à ce qu’elle serait en mangeant un repas copieux.

Rapport entre la pectine et l’entraînement

Tirer le meilleur profit de ce nutriment est aussi simple que manger une pomme (entière ou en milk-shake) une heure avant l’entraînement. Nous vous recommandons une pomme bio, puisqu’il s’agit de l’un des fruits les plus ‘contaminés’ par les pesticides et autres produits chimiques néfastes pour notre santé.

la pectine

Même si vous avez du mal à le croire, une ‘simple’ pomme -surtout si vous consommez la peau- vous donnera l’énergie nécessaire pour mener à bien votre entraînement. De plus, elle évitera qu’à la fin de la séance vous ayez une faim de loup qui vous pousserait à manger n’importe quoi et en grandes quantités.

Pendant un certain temps, la pectine que vous avez ingérée digérera les sucres, empêchant ainsi leur assimilation et la prise de masse grasse.

Enfin, la pectine agit également sur les muscles. Par conséquent, si votre objectif est de gagner en masse musculaire et d’être plus « marqué », vous ne pouvez pas négliger la pectine. Incluez-la dans vos milk-shakes et vos repas avant et après entrainement et vous verrez vite les résultats.

  • Mamani Crispin, P. L., Ruiz Caro, R., & Veiga, M. D. (2012). Pectina: Usos farmaceúticos y aplicaciones terapéuticas. Anales de La Real Academia Nacional de Farmacia.