Pourquoi pratiquer le HIIT ?

· 10 décembre 2018
Le HIIT est un entraînement de haute intensité. Nous devons donc échelonner ce type d’effort en laissant suffisamment de temps de repos

Le HIIT est la nouvelle tendance pour faire du sport. Il offre en effet d’excellents résultats. Si vous découvrez cette nouvelle discipline, nous vous expliquerons ci-après pourquoi pratiquer le HIIT et l’inclure dans votre routine sportive.

Qu’est-ce que le HIIT ?

Son acronyme en anglais, High Intesity Interval Training, est traduit en français par entraînement par intervalles à haute intensité. Ces entraînements consistent à amener le corps à son rendement maximum pendant une courte période, environ trente secondes, pour ensuite permettre à la fréquence cardiaque de baisser lors d’une autre courte période plus ou moins de la même durée.

Certaines études montrent que cette forme d’entraînement active la création de mitochondries, cellules responsables de la bonne utilisation du glucose, permettant de le transformer et dépenser en énergie. L’idéal est donc de pratiquer HIIT trois fois par semaine pour obtenir de bons résultats de manière efficace et rapide.

pratiquer le HIIT

Quels sont les avantages du HIIT ?

  • Brûler les graisses plus efficacement. Les exercices de haute intensité activent le métabolisme et l’accélèrent. Ceci permet donc à la graisse de brûler plus rapidement. Sa rapidité est telle que vous pouvez continuer à brûler des calories même après la fin de la session.
  • Améliore la santé cardiovasculaire. La circulation sanguine et la fonction cardiaque sont favorisées par les modifications subies dans la pression cardiaque lors de la pratique de cette discipline
  • Le muscle est maintenu. Le HITT favorise également la sécrétion de testostérone. Les muscles sont donc renforcés lorsque nous effectuons des exercices intenses, permettant ainsi de maintenir leur volume.
  • Amélioration du diabète. Cette discipline est également appropriée pour les diabétiques car elle permet une meilleure utilisation du glucose et augmente la sensibilité à l’insuline.
  • La pratique améliore votre rendement.
  • La pratique du HIIT stimule l’hormone de croissance, ce qui ralentit le vieillissement.
  • Oxyde les graisses.
  • Prévient et réduit l’obésité
  • Prévient les maladies cardiaques

Vous pouvez donc constater que la pratique du HIIT offre de nombreux avantage. Vous vous demanderez néanmoins comment pratiquer cette discipline si vous n’y êtes pas familier.

Comment pratiquer le HIIT ?

Il existe plusieurs routines très simples pour pratiquer le HIIT. Voici quelques directives qui vous aiderons à le pratiquer. Cette simple table peut être mise en œuvre en courant, sur un vélo elliptique, un tapis roulant, un vélo, en escaladant, en nageant ou en ramant.

pratiquer le HIIT

La routine est simple. Elle commence par quelques répétitions auxquelles vous en ajouterez davantage au fil des semaines. Pour commencer, la séquence serait la suivante :

  • 5 minutes de trot
  • 3 minutes lors desquelles vous alternerez 30 secondes de sprint et 30 minutes de trot.
  • Vous finirez avec 5 minutes au trot
  • Vous ajouterez un bloc de sprint supplémentaire de trente secondes, au fil des semaines.

Votre résistance s’améliorera à mesure que vous soutiendrez le rythme. Vous pourrez alors modifier les rythmes, par exemple : 15-15, 30-30, 45-45, 60-60. Rappelez-vous néanmoins que vous devez toujours vous échauffer pendant cinq minutes et terminer par cinq autres minutes d’étirement. Vous permettrez ainsi à votre cœur de reprendre son rythme normal.

Quand pouvons-nous ou non pratiquer le HIIT ?

Nous avons pu constater que les avantages du HITT sont innombrables. Il ne convient néanmoins pas de le pratiquer au quotidien. Pratiquer le HIIT plus de trois fois par semaine peut en effet vous amener à vous sur-entraîner, générant alors des conséquences fatales pour votre santé.

Vous pourriez par ailleurs être découragé de ne pas percevoir les résultats. En effet, le corps prend l’habitude de réaliser les mêmes exercices, de sorte que nous finissons par le plus l’exercer. Il convient dès lors d’alterner le HIIT avec une routine de poids et de se reposer au moins deux jours par semaine.

Vous ne devriez évidemment pas pratiquer le HIIT si vous êtes sujet aux blessures, chroniques ou ponctuelles car le corps atteindra son niveau de performance le plus élevé, ce qui pourrait causer des dommages aux zones blessées.

Suivez ces conseils, pratiquez le HIIT en toute sécurité et obtenez les meilleurs résultats. N’oubliez pas de suivre un régime alimentaire équilibré et de vous reposer. Le repos est en effet aussi important, voir plus, que l’entraînement lui-même.