7 choses à garder à l’esprit à propos du TRX

8 décembre 2019
Aussi appelé renforcement musculaire en suspension, le TRX est une nouvelle façon de s'entraîner, avec les exercices habituels mais avec le petit plus que nous donne la technique de la suspension.

Le TRX est l’une des formations les plus complètes qui existe aujourd’hui. Pour en tirer le meilleur parti, il est nécessaire d’aller plus loin et de définir les éléments à prendre en compte pour le TRX. L’objectif ? Le contrôle du poids par la combustion des graisses, le travail de tous les muscles du corps et l’amélioration de la masse musculaire.

Qu’est ce que le TRX ?

Le TRX est un style d’entraînement créé par les marines américains qui souhaitaient rester au top de leur forme mais ne possédaient ni les locaux ni les équipements d’une salle de sport.

Pour parvenir à s’entraîner au mieux, ces athlètes utilisaient les instruments à leur disposition, tels que des cordes à parachute ; ils ont donc créé un entraînement basé sur leur propre poids.

En pratique, le TRX est un entraînement qu’on réalise au moyen d’un harnais souple et de cordes à boucles. Grâce à cela, la personne s’exerce en utilisant son propre poids.

Les résultats sont extraordinaires puisque tous les groupes musculaires travaillent. Ainsi on améliore sa résistance, on perd ou on maintient son poids au choix,  on développe la masse corporelle et on améliore la posture.

Un des éléments à garder à l’esprit du TRX est qu’il s’agit d’une formation à faible impact. Pour cette raison, il peut être pratiqué par des personnes de tout âge, y compris des adultes.

En cas de conditions de santé particulières, il est préférable de consulter le médecin. Cependant, dans de nombreux cas, le TRX est recommandé comme traitement complet pour différents désagréments et blessures.

Les choses à prendre en compte pour le TRX

1. Un sport complet

Le TRX est un exercice complet et hautement recommandé pour ceux qui cherchent à perdre du poids. En ce sens, le débutant devrait faire preuve de patience et utiliser les sangles pour faire des exercices comme des squats par exemple. De cette façon, non seulement vous atteindrez votre objectif, mais vous gagnerez également en agilité.

sangles-bulgares-avec-TRX

2. Des points d’ancrage

L’un des avantages du TRX est qu’il n’est pas nécessaire de sortir de  la maison pour le pratiquer. Si tel est votre cas, vous devez prendre en compte certaines recommandations, notamment en ce qui concerne le point d’ancrage.

Les points d’ancrage doivent être placés dans un endroit réellement résistant. Il est important de se rappeler qu’ils doivent supporter le poids de la personne. En outre, ils doivent être situés à une hauteur comprise entre 2,10 et 2,75 mètres.

3. Le sol

Une autre chose à garder à l’esprit du TRX est le sol. Il est essentiel que le sol sur lequel la formation va être dispensée ne soit pas glissant. En effet, cela affecterait la performance de manière significative et même générer des blessures liées à une mauvaise posture.

4. Utilisez les poignées uniquement comme support

Au moment d’effectuer certains exercices, tels que des squats, il est préférable d’utiliser les poignées uniquement comme support. Si vous exercez dessus une trop grande force, la pression de l’exercice retombera sur l’épaule et l’exercice sera moins exigeant.

femme-explique-le-TRX

D’autre part, l’utilisation de la poignée uniquement avec les doigts, comme support, forcera les jambes à travailler davantage et le résultat sera plus rapide et plus visible. Cela permettra d’atteindre plus d’efficacité.

5. Attention au matériel

Avant d’utiliser les accessoires TRX, il est indispensable de vérifier qu’ils sont en bon état. De plus, nous vous conseillons de ne pas exposer l’appareil de manière prolongée au soleil. L’humidité, le froid et la chaleur extrême peuvent sérieusement endommager le métal et le nylon du TRX.

6. L’échauffement

Comme dans d’autres disciplines sportives, l’échauffement est un aspect fondamental pour tirer le meilleur parti de l’exercice et éviter les blessures. Pour cela, vous pouvez faire plusieurs exercices précédents, comme ceux-ci : saisissez les poignées, ouvrez les bras en croix et laissez-vous tomber très lentement en arrière sans plier les coudes.

échauffement-avant-TRX

7. Une bonne posture

Une des choses à garder à l’esprit quand on parle de TRX, c’est bien la posture. Si la dite posture est mauvaise, non seulement l’entraînement ne sera pas aussi profitable qu’il aurait dû, mais cela peut entraîner des blessures. Nous vous conseillons de demander l’aide d’un instructeur ou, si la formation est à la maison, de rechercher des vidéos explicatives et de les suivre pas à pas.

Sans aucun doute, le TRX est l’un des exercices les plus complets qui soient. Ses avantages sont multiples, il s’agit donc d’un entraînement idéal pour atteindre différents objectifs.