L’importance de planifier les jours d’entraînement

28 juin 2019
Il est important de bien structurer le type d’exercice que nous allons faire et de planifier les jours d’entraînement afin d’éviter les blessures ou pour obtenir le maximum de performances.

Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons travailler chacun des groupes musculaires de notre corps. En outre, nous ne devrions pas non plus faire les mêmes types de travail, et même l’intensité devrait varier entre chaque entraînement. Par conséquent, planifier les jours d’entraînement est une tâche à laquelle chaque athlète doit faire face.

Si vous fréquentez une salle de sport ou avez un entraîneur personnel, vous avez sûrement quelqu’un qui planifie vos routines. C’est très bien, et c’est quelque chose que toute personne confrontée à n’importe quel type d’entraînement devrait imiter même seule.

Pourquoi est-ce si important ? Premièrement, un entraînement, hebdomadaire ou mensuel, doit avoir des objectifs spécifiques et une méthodologie pour le réaliser. Par exemple, si vous pratiquez le volley-ball et pensez que vous devez améliorer votre saut, vous devrez faire des exercices de puissance et de musculation.

Dans ce cas, l’idéal est de ne pas aller à la salle de sport ou à l’entraînement et de faire ce qui vient à l’esprit. Il sera nécessaire de planifier les jours d’entraînement pour générer un ensemble d’exercices qui, combinés, vous permettront d’atteindre l’objectif visé.

Comment planifier les jours d’entraînement

planifier les jours d'entraînement

Premièrement, nous devons énumérer l’immensité des facteurs à prendre en compte lorsque l’on souhaite planifier les jours d’entraînement. Voici les plus pertinents :

  • Condition physique de l’athlète
  • Objectifs
  • Travaux antérieurs
  • Disponibilité horaire
  • Risque de blessures
  • Rythme de vie et dépense énergétique quotidienne de la personne
  • Préférence horaire de l’entraînement

Pour chaque sport, et même pour chaque fonction au sein d’un sport, un entraînement particulier sera plus efficace. En général, l’individu moyen cherche à s’entraîner pour augmenter la masse musculaire, tonifier le corps et brûler les graisses.

En prenant ce critère en compte, vous devrez développer une routine qui se concentre sur l’entraînement en force. En effet, c’est le moyen le plus efficace de changer les graisses en muscles et d’avoir un corps ferme et gracieux.

Cependant, vous devez dédier une partie de la routine aux exercices cardiovasculaires. Après une série de travaux avec des poids, dans lesquels les fibres musculaires se déchirent et le muscle se dilate, c’est le moment idéal pour brûler encore plus de graisses sur le vélo ou sur le tapis de course. Courir en plein air est aussi une excellente option, bien sûr.

Varier l’intensité et se reposer

planifier les jours d'entraînement

Vous pouvez vous entraîner cinq jours par semaine, mais l’intensité ne doit pas être la même. Si vous faites des exercices de force, essayez de les séparer une journée. Pendant ce temps, vous pouvez prendre un repos actif : faire du cardio ou mobiliser le corps avec des activités de faible intensité (moins de 60 % de votre capacité). La même chose s’applique si, au lieu de la force, vous vous entraînez durement au cardio.

Si vous préférez vous détendre, il est temps d’introduire des activités ludiques qui vous garderont actifs. Par exemple, yoga, zumba, pilates ou sports. Rappelez-vous toujours que vous ne devez pas chevaucher vos séances d’entraînement principales. C’est une bonne idée aussi pour les week-ends.

Au-delà de cette recommandation, ne sous-estimez pas la valeur du repos. C’est une partie de plus de la routine et elle est aussi importante que les autres. Au repos, nous reconstituons les énergies, reconstruisons les muscles mis à rude épreuve et rechargeons le mental pour de nouveaux efforts.

Les moments d’entrainement non planifiés

Cette organisation dont nous avons déjà discuté et que chaque athlète devrait considérer de manière générale pour coexister avec d’autres entraînements «non planifiés». Quels sont-ils ?

Un exemple évident est le travail de force à la maison. Plus précisément : si vous avez déménagé des meubles ou d’autres éléments de poids, il est logique que vous ne fassiez pas ce travail de musculation à la salle de sport cet après-midi-là. Par conséquent, il est temps de faire du cardio ou du HIIT.

Le sport de loisir rentre aussi en ligne de compte. Si vous avez profité d’un après-midi libre pour jouer au football ou au basketball avec des amis, il va sans dire que le lendemain, vous n’allez pas faire votre routine de renforcement musculaire des jambes. Changez-le à la poitrine ou au dos.

Planifier vos journées d’entraînement implique de prendre en compte ces détails. Bien qu’elles semblent minimes ou peu influentes, ce sont des erreurs très courantes pouvant entraîner des blessures.

Se fixer des objectifs réalistes

planifier les jours d'entraînement

Pour planifier vos journées d’entraînement, vous devez également prendre en compte vos obligations et vos préférences.

Outre ce qui précède, pour planifier vos journées d’entraînement, vous devez également prendre en compte vos obligations et vos préférences. Vous devrez alors décider si vous vous entraînerez le matin, l’après-midi ou durant la nuit. Gardez également à l’esprit à quel moment vous pouvez faire les meilleures performances.

En outre, en fonction de votre condition physique et de votre disponibilité à l’exercice, écrivez les objectifs que vous souhaitez atteindre. Cela vous permettra de progresser avec des étapes petites mais solides. Aussi, cela stimulera également votre motivation.

Si vous pratiquez un sport et que vous vous entrainez pour cela, essayez de mesurer vos progrès. Contrôlez votre capacité à sauter, votre réaction à la défense contre les attaques, vos kilomètres parcourus ou votre vitesse moyenne et maximale. De nos jours, la technologie permet de mesurer tout cela avec un simple téléphone mobile.

Comme nous pouvons le constater, planifier vos journées d’entraînement peut engendrer de grands progrès. Tout outil organisationnel à notre disposition pourrait nous aider à combiner les différentes sessions de formation et à maximiser leurs avantages, quelles que soient nos intentions.