A consommer de préférence et date de péremption : la différence

19 juin 2019
C'est l'une des erreurs les plus fréquentes, et nous avons l'habitude de nous fier à la première date que nous voyons sur les emballages des produits. Mais, en réalité, très souvent nous pouvons continuer à consommer ces aliments après la date limite fixée par l'étiquette comme une garantie que les conditions des aliments sont optimales. Quelle est donc la différence entre la date de péremption et "à consommer de préférence" ?

Au-delà du prix ou de la marque, ce à quoi nous prêtons attention -la plupart du temps et que nous sommes pressés- c’est la date d’expiration d’un produit que nous allons acheter.

Ou alors, si le produit est déjà à la maison et que ça fait longtemps qu’il est stocké dans l’armoire, nous faisons attention à cette information pour ne pas avoir de surprise désagréable. Maintenant, quelle est la différence entre la date de péremption et « à consommer de préférence »?

La durée de vie d’un aliment

Les consommateurs ne font généralement pas de distinction entre la date de péremption et « à consommer de préférence ». Ils croient que c’est la même chose. Par conséquent, ils jettent un aliment lorsqu’il a dépassé la date indiquée sur l’emballage.

La confusion entre les deux termes réside dans la légende sur les étiquettes. En effet, dans de nombreux cas, cela n’est pas très clair. Il peut s’agit d’une date complète (jour, mois, année) ou d’une date partielle (mois et année ou seulement année). Mais cela ne veut pas dire qu’à ce moment le produit est en mauvais état ou présente des problèmes pour la santé.

La date de péremption est spécifique à certains aliments tels que les produits pasteurisés.

En cas de doute, nous jetons le produit et en achetons un autre. Cela entraîne assurément des conséquences pour notre économie mais également pour l’environnement. Bien sûr, les fabricants sont heureux parce qu’ils font davantage de ventes.

Mais ce n’est pas le seul problème : le manque de gestion ou de planification dans le stockage des aliments génère un gaspillage de millions de tonnes de nourriture chaque année. Eh oui, il y a des choses qui finissent à la poubelle alors qu’elles pourraient être encore consommées.

La bonne gestion des aliments ou des produits que nous avons à la maison est fondamental. Tout comme l’emplacement que nous choisissons pour les entreposer. Par exemple, il est judicieux de les ranger par taille. Afin qu’ils soient tous « visibles » dans un endroit frais, sec et bien aéré.

Dans le placard, nous pouvons rassembler les paquets qui ont une date d’utilisation plus longue puis dans un lieu ‘préférentiel’ ceux qui expirent plus tôt.

Mais, quelle est la différence entre la date de péremption et « à consommer de préférence » ?

Peu importe que nous soyons ordonnés dans notre cuisine, le placard ou le frigo, l’essentiel est de savoir faire la différence parmi les informations que l’on trouve sur les emballages et les étiquettes.

1. La date de péremption

Elle signifie qu’à partir de ce jour, le produit ne doit plus être consommé. Cependant, cela ne signifie pas qu’après un ou deux jours, l’aliment sera en mauvais état ou pourri. Mais, chaque journée qui passe augmente le risque d’intoxication.

La date de péremption est spécifique à certains aliments tels que les produits pasteurisés (lait, crème, yaourts), les viandes et les aliments emballés sous vide. Cette date est particulièrement affichée et il vaudrait mieux y prêter attention si nous ne souhaitons pas souffrir de complications à l’estomac.

La date de péremption signifie qu'à partir de ce jour, le produit ne doit plus être consommé. 

3. A consommer de préférence

Dans ce cas, cela veut dire qu’il est conseillé de consommer le produit avant la date indiquée. Celle-ci sera probablement en mois et année ou seulement en année. Après ce temps, la qualité diminuera mais cela n’entraînera pas de problèmes pour notre santé.

La légende « à consommer de préférence » s’utilise pour les aliments déshydratés ou qui contiennent peu d’eau (céréales, légumineuses, huiles), stérilisés (briques de lait, boîtes de conserve) et les oeufs. On pourrait dire alors qu’à partir de ce moment, chaque jour ou semaine qui passe rendra le produit moins savoureux, avec moins de consistance ou de propriétés.

Il est indispensable en plus de distinguer la date de péremption et « à consommer de préférence » de savoir que cette information est inscrite lorsque le produit est fermé en usine. Par conséquent, si vous l’avez déjà ouvert, peut-être que cela ne sera pas respecté car les conditions de conservations changeront.

Toutefois, les fabricants considèrent grandement cette question. Ils placent une date estimative au cas où nous laissons l’emballage ouvert dans le frigo ou le placard.