Astuces pour mesurer la fréquence cardiaque

28 mars 2019
Notre fréquence cardiaque peut être influencée par différents facteurs et dans différentes circonstances. Parmi ces facteurs figurent, le régime alimentaire, la sédentarité et, bien sûr, l’activité physique pratiquée.

Décider de mesurer et de contrôler la fréquence cardiaque peut être la clé pour rester en très bonne santé.

Durant un exercice ou au repos, il est important de savoir dans quel état se trouve le cœur et combien de battements il réalise par minute. Dans cet article nous allons vous donner quelques astuces qui vous permettront de pouvoir mieux évaluer votre cœur et sa fréquence.

Faire des exercices est l’un des meilleurs moyens de préserver sa santé. Cependant, quand nous en faisons trop, le corps nous envoie des signaux de détresse réclamant l’arrêt de l’activité. Si vous manquez d’air, vous toussez ou ressentez un peu de douleur ou des crampes au niveau de la poitrine, vous devez arrêter immédiatement l’activité.

De même, si vous avez le vertige, vous transpirez de façon excessive ou que vous ressentez un quelconque malaise, pendant ou après une activité physique, l’une des premières choses à faire est de vérifier votre fréquence cardiaque

Quelques astuces pour mesurer la fréquence cardiaque

Calculer sa fréquence cardiaque est facile. N’importe qui, jeune ou adulte peut le faire sans l’aide d’un professionnel de santé. Il suffit juste de sentir et de compter les battements du cœur par minute. Ce qu’on peut faire très facilement avec l’aide d’une montre comportant une trotteuse ou d’un chronomètre.

On calcule la fréquence cardiaque au repos le matin, avant de commencer la journée. On peut le faire, couché ou assis. Dans le cas où la personne s’est exercée, il faudra attendre qu’elle se repose de façon à ce que son rythme cardiaque atteigne son point normal.

On place les extrémités de l’index et du majeur sur le poignet ou sur l’artère carotide au niveau du cou, car ce sont les endroits où on sent le mieux les pulsations du cœur. Ensuite on presse les deux doigts légèrement contre la peau jusqu’à sentir le pouls.

Dès qu’on sent le pouls, on compte les battements pendant 10 secondes ensuite on multiplie le nombre de battement par 6 (pour avoir le résultat en battement par minute).

Si on compte les battements pendant 15 secondes, on multiplie le nombre de battements par 4. Le nombre de battements doit être compris entre 60 et 100 par minute ; s’il atteint ou dépasse 90 battements, on considère que la pression est élevée.

médecin mesurant la pression artérielle

Mesurer la fréquence cardiaque : méthodes

Il existe deux principales méthodes qui sont efficaces pour la mesure. D’une part la méthode Astrand, qui consiste à soustraire l’âge de la personne qui mesure sa fréquence cardiaque à 226 si c’est une femme, et à 220, si c’est un homme. Ainsi, une femme de 45 ans aura une fréquence cardiaque maximale de 181 battements par minute.

D’autre part, la méthode Karvonen qui consiste en une formule nous permettant de déterminer le nombre de battements du cœur en fonction de l’intensité de l’entraînement de la personne.

C’est à dire, pour mesurer la fréquence cardiaque d’une personne, nous devons soustraire la fréquence cardiaque au repos à la fréquence cardiaque maximale.

Ensuite, on multiplie ce résultat par le niveau d’intensité de l’exercice (0,7 si vous avez l’intention de travailler à 70 % ou 0,5 si l’intensité est de 50 %, par exemple). Enfin, on ajoute à nouveau la fréquence cardiaque au repos au résultat trouvé.

La formule est donc la suivante : (FCM-FCR) x intensité de l’exercice plus FCR. Si votre FCM est de 174 et qu’elle est de 60 au repos et que vous souhaitez vous entraîner à 60 % d’intensité, la formule sera la suivante : 174-60 est égal à 114. Vous le multipliez par 0,6 et vous ajoutez 60, le résultat trouvé sera la fréquence cardiaque, soit 128.4 dans ce cas précis.

Un autre moyen pour mesurer la pression artérielle consiste à utiliser un pulsomètre. Avec ce dernier, une personne peut mesurer sa propre tension artérielle et en temps réel.

Athlètes ou sportifs

La fréquence cardiaque des athlètes devrait être comprise entre 40 et 60 battements par minute. On recommande de mesurer la fréquence cardiaque de ces derniers durant deux à cinq jours à la même heure. Cette mesure servira de guide de contrôle pour l’entraînement ou dans l’éventualité où vous auriez besoin de voir un spécialiste.

Ces mesures sont importantes pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou pour un sportif blessé. Elle sont également importantes pour les athlètes ou les coureurs qui commencent un programme d’exercices, qui reviennent d’un repos ou de vacances ou encore qui doivent se soumettre à un programme d’entraînement très intense.

un groupe faisant du cardio

Quels facteurs peuvent affecter la fréquence cardiaque ?

Beaucoup de choses peuvent affecter la fréquence cardiaque. La consommation de caféine ou la prise de médicaments tels que les bêta-bloquants en sont deux. Lorsque la prise est exagérée, les exercices d’aérobic sont un bon moyen de la régulariser.

Faire de l’aérobic pendant 40 minutes trois ou quatre fois par semaine renforcera le cœur. Si vous combinez les exercices d »aérobic avec celles de souplesse et d’étirements, vous en tirerez beaucoup plus de bénéfices.

En outre, un régime alimentaire adéquat facilitera un meilleur fonctionnement du cœur, car quand on est en surpoids le corps travail davantage et fait plus d’efforts. De leur côté, les fumeurs ont une fréquence cardiaque au repos plus élevée. La caféine et l’alcool l’augmentent également.

Enfin, une autre recommandation consiste à réduire le stress pour contrôler la fréquence cardiaque. Avec ces suggestions, vous aurez un corps plus sain et vous pourrez réaliser un entraînement adapté à vos capacités.