Une remise en forme est-elle facile à atteindre ?

13 octobre 2019
Nous sommes nombreux à rêver de nous remettre en forme et ce, notamment lorsque l'été approche. A travers cet article, nous vous présenterons le processus à suivre pour atteindre le fameux objectif.

Lorsque nous parlons de remise en forme, il existe un mot qui résume l’ensemble du processus : patience. Nous aimerions tous atteindre un physique parfait de manière rapide et simple, mais cela serait totalement contre-productif.

Pour atteindre une bonne condition physique, il est nécessaire d’être très constant et particulièrement engagé. A l’approche de l’été, nombreux sont ceux qui mettent en application « l’opération bikini » et ont recours à des méthodes drastiques. Cependant ces dernières permettront d’obtenir des résultats rapides aux conséquences à long terme terribles.

Afin d’éviter cela et de vous guider dans ce processus, nous vous expliquerons un peu plus en détail les aspects à avoir en tête et les raisons pour lesquelles il nous est si difficile d’atteindre nos objectifs.

Les débuts d’une remise en forme sont toujours très durs

Tout processus nous éloignant de notre zone de confort est initialement difficile. Pour atteindre l’objectif auquel nous prétendons, qui n’est autre qu’une remise en forme, il sera fondamental d’introduire une activité physique et des petits exercices de force quotidiennement.

Pour y parvenir, nous devrons commencer par établir une routine quotidienne nous permettant d’être motivés à tout moment afin d’atteindre les objectifs établis précédemment. Nous devons être conscients du fait que les résultats ne seront pas visibles à court terme et que pour les atteindre, nous devrons faire preuve de constance, de persévérance et ne pas baisser les bras devant la première difficulté.

C’est l’unique moyen d’observer des modifications positives et de rendre celles-ci durables. Ainsi, nous créerons un certain attachement à l’exercice physique et à un mode de vie sain.

Pourquoi une remise en forme est-elle si dure à établir ?

Ce concept de « remise en forme » dont nous parlons tant est très ample. Chaque individu n’aura pas besoin des mêmes choses pour l’atteindre. C’est un terme très général. En réalité, il n’a pas été démontré qu’une personne peut tarder plus qu’une autre à se remettre en forme. Cela dépendra des caractéristiques et des objectifs spécifiques de chaque individu.

faire du hiit à domicile

Il existe un autre aspect important qu’il faut retenir. Un individu mince n’est pas synonyme d’un individu en forme. On a l’habitude d’identifier les personnes en surpoids comme celles étant en mauvaise forme physique, mais ce n’est pas tout le temps le cas. D’un cas à l’autre, il faudra suivre certaines règles et conseils :

  • Si nous sommes dans une situation de surpoids ou d’obésité, le plus important est d’abord d’éliminer la graisse corporelle. Dans ce cas, il sera essentiel d’adopter une routine composée d’exercices intenses adaptés et de combiner cela à un régime hypocalorique. Le travail cardiovasculaire aura un rôle crucial.
  • Si nous sommes plutôt mince mais souffrons d’un manque de tonus musculaire, le programme d’entraînement devra être composé d’exercices de force et d’hypertrophie nous permettant de gagner en muscles. Dans ce cas, il faudra conserver un surplus calorique.

Facteurs à avoir en tête lors de la remise en forme

L’âge

Lorsque l’on a un projet de remise en forme, il est essentiel d’adapter son activité à son âge. Généralement à partir de 30 ans, la masse graisseuse a tendance à plus se développer que la masse maigre (musculaire).

La dépense énergétique diminue également avec l’âge. La chute de cet indice est de 2 % tous les 10 ans à partir de 30 ans. Il faudra donc adapter l’ingestion calorique avec le passage du temps. Ce pourcentage de 2 % peut sembler faible mais il peut supposer une prise de poids de 2,5 kg par an si nous ne faisons aucun ajustement.

A mesure que le temps passe, nous aurons plus de difficultés à nous échauffer, à nous entraîner et surtout à récupérer après l’exercice physique. La capacité d’entraînement change avec le passage du temps. Il faut donc prêter attention à ces détails afin de conserver une condition optimale.

La femme doit faire un peu plus d’efforts

Le sexe est un autre aspect à avoir en tête. En moyenne, les femmes font 10kg de moins que les hommes et elles ont 3 à 6 kg de graisse en plus. Les hommes sont quant à eux dotés d’un plus grand pourcentage de masse musculaire. Ils ont également des extrémités et un torse plus larges.

Pour ces raisons, les femmes sont mécaniquement désavantagées par rapport aux hommes. Cela les empêche de soulever autant de poids et de développer aisément leur force.

femme qui fait de la musculation

De plus, le genre féminin possède un nombre inférieur de globules rouges (cellules du sang chargées du transport de l’oxygène vers les organes et les tissus). Pour cette raison, leur capacité à transporter de l’oxygène est moindre. Leur cage thoracique est également plus petite ce qui a pour conséquence une moindre capacité de ventilation.

Néanmoins, les femmes n’ont pas que désavantages. Leur souplesse peut être 10 fois supérieure à celle des hommes, tout comme leur mobilité articulaire. 

Il est important de signaler le fait que les différences au niveau de la force des membres inférieurs est quasiment inexistante. D’ailleurs, la masse musculaire semble plus élevée chez les femmes.

Malgré tout cela, les femmes sont capables de développer leur force au même rythme que les hommes. La clé est simplement d’adapter son entraînement à son corps, indépendamment de son sexe.

Le choix d’exercice en fonction de l’objectif

Pour que le processus de remise en forme soit efficace et effectif, nous devons garder à l’esprit le fait que le corps répond différemment en fonction du type d’exercice que nous réalisons.

Nous serons capables de brûler la graisse indépendamment de l’activité que nous faisons. Le type d’activité n’importe donc pas tant que nous sommes en mesure de dépenser le même nombre de calories.

La grande différence s’identifiera dans le développement ou non d’un degré de masse musculaire. Généralement, avec l’activité physique à faible intensité, on ne développe pas un fort niveau de masse musculaire. Cependant, nous pourrons brûler notre graisse et perdre du poids.

Avec l’exercice HIIT ou exercice de haute intensité, nous pourrons augmenter notre masse musculaire et réduire notre quantité de graisse. Néanmoins, la différence de poids sera moindre car la perte de graisse sera associée à l’augmentation du volume de la musculature.

Dans tous les cas, le choix de l’exercice dépendra de l’objectif à atteindre. Il faut également considérer l’équilibre entre exercice physique et alimentation.

exercice physique

Conclusions

Nous connaissons désormais le mécanisme de la remise en forme et les facteurs à prendre en compte.  Pour nous aider dans cette mission, il est important de suivre quelques étapes ou conseils qui vont au-delà de la propre activité physique :

  • S’entraîner au moment le plus propice de la journée.
  • S’entraîner accompagné.
  • Chercher des exercices motivants correspondant aux objectifs.
  • Planifier les entraînement dans un calendrier.
  • Etre positif et constant.

Enfin, il est toujours conseillé de demander conseil à un professionnel du sport afin de faciliter la démarche. Qu’attendez-vous pour commencer ?

  • Alkahtani, S. A., King, N. A., Hills, A. P., & Byrne, N. M. (2013). Effect of interval training intensity on fat oxidation, blood lactate and the rate of perceived exertion in obese men. SpringerPlus, 2, 532.
  • Heart, T. N. (1998). Executive summary of the clinical guidelines on the identification, evaluation, and treatment of overweight and obesity in adults. Journal of the American Dietetic Association, 98(10), 1178-1191.