La compétition chaque semaine est-elle nocive ?

· 6 avril 2019
Faire une compétition chaque semaine est devenu très fréquent chez de nombreux coureurs car ils veulent obtenir cette performance tellement désirée. Toutefois, soumettre le corps à des efforts constants toutes les semaines peut entraîner des conséquences néfastes pour l'organisme.

Chaque jour, de nombreuses personnes commencent à courir et donc à faire des compétitions toutes les semaines. Elles le font car la compétition contre elles-mêmes ou contre les autres génère en soi un sentiment d’émotion et de joie.

Néanmoins, lorsque ces personnes réalisent cette activité chaque semaine, elles risquent de souffrir de multiples problèmes physiques et mentaux.

Par conséquent, les coureurs doivent tenir compte du fait que les excès ne sont pas bons. En effet, au lieu d’améliorer les performances, ils peuvent aggraver l’état de santé et les records. Dans cette optique, il est important d’analyser quelques conseils pratiques afin de décider de participer ou non à une compétition.

Peut-on faire une compétition chaque semaine ?

Non, il n’est pas recommandé de faire une compétition chaque semaine car les performances seront chaque jour moins bonnes. Cela est dû au fait que le corps n’est pas capable de récupérer de tant d’effort continu. Des inconforts apparaissent alors et peuvent se terminer par des dommages sur la santé ou des blessures.

Les conséquences négatives de l’excès de compétition chaque semaine

Le fait de concourir toutes les semaines apporte des conséquences négatives à l’organisme. Parmi elles, on trouve :

Il n'est pas recommandé de faire une compétition chaque semaine car les performances seront chaque jour moins bonnes. 

  • Augmentation de la tension artérielle.
  • Manque d’appétit.
  • Apathie.
  • Dépression.
  • Irritabilité.
  • Insomnie.
  • Douleur chronique dans les articulations et les muscles.

Conseils utiles pour le repos du corps

Il est indispensable d’apprendre à écouter son corps car il vous dit quand vous êtes fatigué. Par conséquent, si vous prévoyez de participer à des compétitions chaque semaine, vous devrez vous entraîner plus doucement ou alors ne pas participer à la compétition de manière complète. Voici donc quelques conseils pour que votre corps se repose :

  • Il a besoin de temps et de patience pour que les muscles retrouvent leur état normal et reprennent l’entraînement.
  • Vous devez planifier correctement et bien choisir les courses auxquelles vous souhaitez participer.
  • Bien sûr, les jours précédents la compétition vous serez nerveux et stressé. C’est pourquoi, il est judicieux d’essayer de vous reposer et de dormir suffisamment.
  • Essayez de vous libérer l’esprit avec d’autres choses. Comme contempler un beau paysage, faire un tour en vélo ou une autre activité qui vous plaît. Ainsi, vous lâcherez prise psychologiquement.

Comment se préparer la dernière semaine avant la compétition ?

Plusieurs mois avant la compétition, il faut suivre un rythme alimentaire équilibré.

Vous êtes maintenant dans l’étape finale et le corps est suffisamment reposé pour faire face au grand défi. En effet, vous devez continuer à vous entraîner mais à un rythme modéré afin que le corps ne refroidisse pas. Car lorsque la compétition arrive, c’est le moment de vérité et les nerfs sont à cran.

Par ailleurs, des doutes surgiront, des crampes surviendront mais ne vous inquiétez pas, cela est normal. Avec un léger massage, elles disparaîtront. En ce sens, voici quelques conseils qui vous seront utiles pour cette dernière semaine avant la compétition :

  • Ne pas changer la routine d’exercice. N’oubliez pas que le corps a adopté un programme d’entraînement rigoureux.
  • Si vous avez manqué une journée d’entraînement, ne vous en faites pas et ne surchargez pas votre corps. Vous ne récupérerez pas ce que vous avez perdu.
  • Avoir une alimentation équilibrée fait partie de l’entraînement.
  • Ne pas manger de repas lourds au cours des dernières semaines. Cela pourrait engendrer une mauvaise digestion.
  • Plusieurs mois avant la compétition, vous devez suivre un rythme alimentaire équilibré. Pour cela, vous trouverez de nombreuses recettes nutritives sur Internet.
  • Boire beaucoup d’eau les jours précédents la compétition. Cela aidera à maintenir l’organisme hydraté à chaque instant.
  • Prendre connaissance de l’endroit où a lieu la compétition. En effet, un climat chaud pourrait nuire à votre performance.
  • Préparer à l’avance ce que l’on utilise pour la compétition. Des chaussettes, des t-shirts et des chaussures qui soient confortables afin de prévenir les ampoules.

En guise de conclusion…

Pour terminer, faire des compétitions chaque semaine n’est pas très bénéfique car vous pourriez vous blesser et empêcher d’accomplir ce que vous vouliez. Rappelez-vous que vous pouvez courir pendant des années sans vous faire mal, seulement si vous respectez et apprenez à écouter votre corps.

De cette façon, vous deviendrez un excellent athlète. Et vous comprendrez que vous ne pouvez pas concourir toutes les semaines car vous n’êtes pas une machine. Enfin, si vous vous reposez suffisamment, vous pourrez toujours donner le meilleur de vous-même.