Faire des abdominaux : bon ou mauvais?

· 8 janvier 2019
C'est un des exercices les plus communs, ils sont d'ailleurs inclus dans pratiquement toutes les routines. Mais ce n'est pas pour cela qu'ils sont exempts de polémique et comme tout, pratiqués à l'excès, ils ne sont pas bons.

Le problème n’est pas la réalisation d’abdominaux sinon la technique que nous employons et la façon dont ils peuvent causer des douleurs ou des changements dans notre position. Dans l’article suivant, nous vous expliquerons s’il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise activité.

Donc la réalisation d’abdominaux est-elle bonne ou mauvaise pour la santé?

Celui appelé « crunch » est le plus connu des exercices pour dessiner le ventre. Il se réalise sur le dos avec les jambes fléchies et les mains derrière la tête en levant et décollant la tête et les épaules du tapis.

Même si vous croyez que le crunch est le seul exercice capable de vous apporter ces abominaux que tout le monde vous enviera..Vous vous trompez!La preuve, beaucoup d’entraîneurs et de sportifs ne l’inclut pas dans leur routine.

Pourquoi? Parce que faire des abdominaux de ce type va de paire avec la possibilité de commettre des erreurs. Celles-ci peuvent occasionner des blessures lombaires et cervicales, ainsi que des problèmes de posture dorsale ou de cyphose. Mais attention, car même si nous les effectuons correctement, nous pouvons en subir les conséquences.

exercices-pour-dessiner-les-abdominaux

Cet exercice fait partie du groupe des « hypopressifs » c’est-à-dire qu’ils augmentent la pression à l’opposé de la zone que l’on travaille et dans les muscles aux alentours. Dans ce cas en particulier, nous pouvons dire que le crunch exerce énormément de tension au niveau de la colonne en même temps qu’il affaiblit le plancher pélvien et augmente la diastase abdominale (ce ventre gonflé à cause de la posture).

Une autre des conséquences de la réalisation d’abdominaux est une mauvaise position de la tête. En effet on a tendance à avoir le cou trop vers l’avant et à courber les cervicales. De plus, cela peut causer une rotation des épaules vers l’avant (marcher voûter), des « omoplates ailés » ou séparées. Ainsi qu’une plus grande augmentation de la pression au niveau des vertèbres lombaires.

Pendant l’exécution de l’exercice, le muscle psoas iliaque travaille en duo avec le muscle droit de l’abdomen. Ce dernier s’insère dans les vertèbres lombaires. C’est pour cela que l’excès de pression débouche sur des problèmes au niveau des disques intervertébraux, hernies discales comprises.

Quand est-il bon de faire des abdominaux?

Avec ce que vous avez lu précédemment, vous pensez peut-être que faire des abdominaux est la pire décision qui existe. Cependant, tout dépend du type d’exercice et des répétitions que vous allez réaliser. Le crunch n’est pas la seule option.

Nous devons également garder à l’esprit que la colonne possède une certaine flexion ou extension naturelle. Cela signifie qu’elle a la capacité de « se plier » et de « s’étirer » selon le mouvement ou l’activité spécifique. L’ampleur du mouvement dépendra de nos capacités et de notre état physique. Par conséquent, faire des abdominaux n’est pas un problème en soi, sinon l’exécution d’un exercice lorsque nous le mettons en pratique.

En gros rappelez-vous de cette maxime :  » les exercices abdominaux ne font pas mal au dos sauf si vous les faites mal ». Les mauvaises techniques, tout comme l’absence d’échauffement et d’étirement, sont les responsables de contractures, de douleurs et de blessures.

Au lieu de faire des crunch, vous pouvez choisir d’autres alternatives qui travaillent aussi la zone abdominale. Mais sans surcharger le dos, comme par exemple la « planche » si tendance dernièrement et toutes ses variantes. Placez-vous sur le ventre, le poids du corps sur les avants-bras et la pointe des pieds. Le corps doit toujours rester parallèle au sol.

adominaux-type-planche

Vous pouvez aussi faire des « ciseaux ». Il se réalisent en levant et baissant une jambe à la fois dans des mouvements contraires ou en levant les deux jambes ensemble. Dans les deux cas, le dos se maintient bien collé au tapis.

Pour que la réalisation d’abdominaux ne soit pas un enfer et pour ne pas qu’ils causent de douleurs lombaires, dorsaux ou cervicaux, nous vous recommandons de travailler aussi le dos. En effet, une colonne vertébrale forte (et tous les muscles qui l’entourent) réduit la possibilité de souffrir de blessures.

Vous connaissez sans doute les exercices pour les « dorsaux » comme par exemple, celui de Superman, qui se réalisent sur le ventre et avec les jambes et les bras tendus. Nous vous conseillons de les pratiquer avant ou après la serie d’abdominaux pour renforcer cette zone.

Nous ne pouvons pas dire que faire des abdominaux soit mauvais ou bon, car tout dépend de la technique, de la routine et de notre force musculaire.