Les meilleurs itinéraires d’Espagne à parcourir en vélo

23 juin 2019
Les paysages espagnols nous réservent bien des surprises et valent souvent la peine de se perdre de temps en temps à vélo pour profiter d'un bon bol d'air pur. Certains itinéraires sont tout simplement impressionnants, et nous vous conseillons bien évidemment de les partager en bonne compagnie pour une expérience des plus agréables.

Difficile de ne pas apprécier une virée touristique. Parcourir de nouvelles routes et profiter des paysages variés qui s’offrent à nous est une expérience enrichissante. Et quoi de mieux que le vélo pour vivre ce moment à plein tout en participant à la santé de notre planète ? Ca tombe à pic, les pistes cyclables en Espagne sont magnifiques.

L’Espagne est riche en virées touristiques. Ce pays dispose de nombreux sentiers proposant des itinéraires à difficultés et distances variées. Si l’itinéraire vous semble parfois trop long, nous vous conseillons de prendre la voiture jusqu’au point naturel intéressant puis de faire le reste du parcours à vélo. Histoire de ne pas vous décourager dans la tentative.

Sachez que l’Espagne regorge de dénivelés très variés : zones plates, élevées, boisées, montagneuses et urbaines font partie de la géographie espagnole. L’intensité du parcours dépendra donc de l’endurance et de l’expérience de chaque athlète. Il est important que le choix du parcours soit adapté à la condition physique de chacun.

Il est également conseillé de porter des vêtements frais et confortables, des chaussures adaptées, et de bien se protéger du soleil. Prêts et équipés, carte en poche, il ne vous reste plus qu’à pédaler pour profiter de la balade.

Options d’itinéraires cyclables en Espagne

L’itinéraire le plus populaire et le plus célèbre d’Espagne est le « Camino de Santiago ». Attirant pour des raisons spirituelles et culturelles, ce pèlerinage est entrepris à pied depuis plusieurs siècles. Désormais, il se fait également à vélo. Le départ est variable, mais il se fait généralement à partir du port de Roncevaux, jusqu’à Santiago de Compostela.

Vélo sur une route

L’itinéraire traditionnel du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle comprend des églises, des monuments, des cathédrales, des hôtels et des ponts. Le faire à vélo vous donne l’occasion de découvrir des vues idylliques et majestueuses.

Entre montées raides et descentes à couper le souffle, certains tronçons sont très exigeants. Pour éviter de trop en souffrir, pensez à faire des arrêts réguliers et assurez-vous de bien vous hydrater. Les paysages et l’architecture ont également de quoi satisfaire tout photographe. Débutants comme professionnels sauront trouver leur bonheur tout au long de cette échappée.

Une richesse culturelle à chaque étape

Un autre itinéraire vélo plein des richesses de l’Espagne est le Camino del Cid. Comme le chemin de Compostelle, il s’agit là d’une promenade pleine d’histoire et de culture ; la parcourir en vélo vous fera voyager au coeur des lieux décrits dans le fameux poème « El cantar de Mio Cid », oeuvre littéraire contant les aventures du Cid.

Les sentiers sont catalogués par thème. Le tronçon Burgos-Soria-Guadalajara, raconte « l’exil », et le tronçon Guadalajara-Zaragoza-Soria, nous fait découvrir les « Frontier Lands ». Au total, il y a environ deux mille kilomètres de route dont 1 400 kilomètres des plus atypiques.

Carte de l'Espagne

Une autre option d’itinéraire vélo fort sympathique est la Route de Don Quichotte, également inspirée de l’œuvre de littérature. Sur 2.500 kilomètres, le touriste et cycliste aura l’occasion de traverser 148 municipalités de Castilla-La Mancha.

A cela s’ajoutent de nombreux parcs et réserves naturelles, des infrastructures historiques, des berges et d’anciens quais ferroviaires. Un petit paradis sur Terre.

La nature dans tous ses états

Le contact constant avec la beauté de la Nature est probablement la principale motivation pour partir à la découverte des pistes cyclables espagnoles. Nous en avons cités quelques unes mais il en existe bien plus en Espagne. La « “Vía Verde de Ojos Negros” en est une qui va de Teruel à Valence.

L’itinéraire suit un chemin de fer désaffecté, passant par des ponts, des tunnels, des montagnes et des barrages. Le paysage est incroyables et des villages pittoresques vous offriront du repos et de quoi déguster des produits récoltés sur ces terres.  Les cultures valenciennes, bordées par l’imposante Méditerranée, enchanteront tous cyclistes.

Route entre deux montagne

La « Voie Verte de l’huile » est tout autant séduisante. L’arôme de l’oliveraie de chaque sentier est un merveilleux cadeau pour l’odorat du cycliste ; l’itinéraire part de Jaén et se termine à Alcaudete. Vous aurez la chance de franchir 11 viaducs, même les plus aventuriers en resteront bouches-bées.

Toujours plus d’air pur

Dans la partie nord de la province de La Corogne se cachent des sentiers que les amoureux de la nature apprécieront fort ; ils vont de Ferrolterra à Rías Altas et traversent des terres protégées et à l’état sauvage, à l’abri de la mer. Au total, 21 municipalités et villes côtières à parcourir, ainsi que la ville de Ferrol.

Le circuit de la Costa da Morte, également en Corogne, offre au cycliste des vues panoramiques étonnantes. Rouler le long de ses sentiers et abandonnez-vous à la beauté des falaises, des bancs de sable, des caps et de merveilleux couchers de soleil.

Paysage de bord de mer

Autrement, Muxía, la route des Dolmens ou Cabo de Finisterre sont des sites de la côte galicienne à visiter.

Enfin, le Parc Naturel du Montseny offre une bouffée d’air frais. Contrairement aux autres parcs naturels, celui-ci se distingue par la diversité de ses écosystèmes.