Perd-on du poids en transpirant ?

13 décembre 2018
Le mécanisme de la sudation est celui que notre corps active quand les températures sont trop élevées. L'organisme essaie de maintenir la température adéquate et pour ce faire, le cerveau envoie un ordre aux glandes sudoripares pour qu'elles libèrent de l'eau.

L’idée préconçue selon laquelle plus en transpirant, plus nous perdons du poids est très ancrée dans les mœurs. Il est assez fréquent de voir des personnes réaliser leur activité physique avec de multiples couches de vêtements, du plastique voire tout autre type d’accessoires pour augmenter la quantité de sueur.

Cependant cette idée est fausse. Même si transpirer a quelques bénéfices pour l’organisme comme l’élimination des toxines ou la perte de calories, la sueur n’est pas directement associée à la perte de poids. Nous étudierons ci-dessous les raisons pour lesquelles nous ne perdons pas de poids en transpirant.

Comprendre le phénomène de la sudation

L’eau en s’évaporant avec la sueur emporte une partie de la chaleur et la température du corps baisse. Les circonstances pendant lesquelles le corps transpire le plus sont la chaleur et l’humidité. Chaque personne transpire à un rythme différent selon sa taille, son poids et sa condition physique.

sueur-fatigue

En général, une personne de grande taille transpire plus puisqu’elle doit refroidir une plus grande quantité de graisse. Pour les personnes ayant une meilleure condition physique, cela se produit car leur système de refroidissement est devenu plus efficace pour les aider dans leur entraînement.

La sueur est composée principalement d’eau, de sucres, de sels minéraux et de déchets. Après avoir fait du sport et transpiré, il est possible qu’une personne pèse moins. C’est ce qui vous fera penser, de manière erronée, que vous avez perdu du poids.

En réalité, cette apparente perte de kilos est une sensation passagère. Il s’agit d’une perte d’eau, une déshydratation momentanée qui doit être rapidement compensée pour éviter de graves problèmes de santé. Lorsque nous buvons, nous reprenons le poids perdu et mettons fin à l’idée reçue que la transpiration est synonyme de perte de poids.

Brûlons-nous des graisses et perdons-nous du poids en transpirant ?

La graisse corporelle ne s’élimine pas à travers la sueur: elle s’oxyde et se convertit en énergie pendant la pratique d’une activité physique. Plus l’organisme a besoin d’énergie pour réaliser les exercices, plus il demande de la graisse aux cellules.

Dans ce sens, il existe bien une relation indirecte entre transpirer et brûler des graisses. Lors d’un entraînement intense, le corps active le mécanisme de la sudation à cause de l’augmentation de la température. Cet exercice implique donc un effort important qui requiert beaucoup d’énergie. C’est dans le but d’obtenir cette énergie que l’organisme consomme de la graisse.

C’est pour cela que, même si la sueur en soi ne brûle pas directement de graisse, l’énergie dont le corps a besoin pour mettre en marche le mécanisme qui la génère, lui, consomme de la graisse.

Le fait d’utiliser des « astuces » pour transpirer ne servira strictement à rien. Ce n’est pas la sueur elle-même qui aide à brûler les graisses, sinon l’activité qui la provoque. Nous ne perdons pas du poids quand nous transpirons. En revanche, nous pouvons en perdre en réalisant des exercices qui nous font transpirer.

perte-de-poids-transpirer

Essayer de transpirer de manière excessive peut être dangereux

Si l’on perdait du poids en transpirant, il suffirait de mettre un manteau en laine en plein été et de profiter du soleil à chaque coin de rue pendant des heures. Évidemment, cela ne fonctionne pas.

Il y a ceux qui s’entraînent dans des lieux à températures élevées et ceux qui multiplient les couches de vêtements. D’autres utilisent du plastique autour de la taille pensant ainsi qu’ils brûleront plus de graisse. Cependant, transpirer à l’excès entraîne des risques liés à la déshydratation.

D’autre part, un muscle qui est déshydraté a plus de risque de souffrir de blessures.  En effet son élasticité n’est pas la même et sa capacité à se contracter non plus. La conséquence peut être le risque de provoquer des dommages importants à notre organisme.

Il ne faut pas oublier que le corps, en cas de mauvaise hydratation ne tolère pas l’augmentation de la température. C’est pourquoi, il est indispensable de bien s’hydrater avant, pendant et après l’activité physique.

Le niveau des liquides est une question très importante: une déshydratation légère peut causer des nausées ou des maux de têtes. Une déshydratation sévère peut être plus grave et aller jusqu’à provoquer une hospitalisation.

Malgré ce que l’on peut penser, nous ne perdons pas de poids en transpirant: la meilleure façon d’en perdre est de brûler plus de calories que ce qu’on en consomme. Pour cela, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont des méthodes bien plus sûres et efficaces.

  • Sawka, M. N., Burke, L. M., Eichner, E. R., Maughan, R. J., Montain, S. J., & Stachenfeld, N. S. (2007). Exercise and fluid replacement. Medicine and Science in Sports and Exercise. https://doi.org/10.1249/mss.0b013e31802ca597
  • Coyle, E. F. (2004). Fluid and fuel intake during exercise. In Journal of Sports Sciences. https://doi.org/10.1080/0264041031000140545
  • Godek, S. F., Bartolozzi, A. R., Peduzzi, C., Heinerichs, S., Garvin, E., Sugarman, E., & Burkholder, R. (2010). Fluid consumption and sweating in national football league and collegiate football players with different access to fluids during practice. Journal of Athletic Training. https://doi.org/10.4085/1062-6050-45.2.128