Avantages et inconvénients de la natation

· 8 avril 2019
La natation est un sport qui a réussi à rassembler des millions d’adeptes à ce jour. Néanmoins, cette activité possède des points forts et des points faibles comme c’est le cas pour tous les sports qui existent.

Si vous voulez pratiquer ce sport et que vous cherchez des infos le concernant, nous vous invitons à lire la suite de cet article. Ci-dessous, nous allons essayer de répondre au maximum de questions sur la natation ainsi que ses avantages et inconvénients.

Quels sont les avantages de la natation ?

Nous allons donc commencer par le côté positif de ce sport qualifié comme complet et pratiqué à tout âge :

  1. Une solution pour perdre du poids

Il faut savoir qu’au moment de nager, le corps doit faire face à la force de l’eau, ce qui augmente le travail du métabolisme. En d’autres mots, beaucoup de calories brûlées et une grande possibilité de perdre du poids.

  1. La natation est bénéfique pour les articulations

En flottant, les muscles ne vont pas vraiment supporter notre poids. Pour cette raison, il est recommandé aux personnes souffrant d’arthrite, de surpoids ou de douleurs musculaires de s’y mettre.

  1. Un rempart contre les maladies

En nageant, nous pouvons éviter certaines maladies telles que l’ostéoporose qui affecte les os, en particulier chez les femmes de plus de 45 ans. De plus, la natation contribue à renforcer le système immunitaire et combat également la grippe et le rhume en hiver.

Les inconvénients de la natation

  1. Un moyen de réduire son stress

La natation favorise la production d’un neurotransmetteur qu’on appelle la dopamine, cette molécule est responsable de la régulation de l’humeur et du comportement en général. Ce sport permet donc de réduire l’anxiété et le stress pour laisser place à la relaxation.

  1. Une façon de muscler son cœur

En régulant la pression artérielle ainsi que la circulation sanguine, la natation permet de prévenir les maladies du cœur et autre problèmes cardiaques.

  1. Une occasion de se sociabiliser

Sauf si vous disposez de votre propre piscine, la natation est un sport qui se pratique généralement à l’extérieur. Vous allez donc devoir aller à la plage ou à la piscine, une occasion pour vous d’interagir avec d’autres personnes et de bâtir des relations intéressantes.

Les inconvénients de la natation

Bien que la natation soit un sport très complet et bénéfique, elle présente néanmoins quelques inconvénients que nous allons détailler ci-dessous :

  1. Favorise la réapparition de certaines blessures

La natation provoque parfois une tendinite qui apparaît lorsque nous pratiquons cette activité à haute dose. Les articulations sont donc exposées dans ce genre de cas.

  1. Les champignons

La mycose est l’un de grands inconvénients de la natation, surtout si la personne utilise la douche de la piscine. Les champignons risquent également d’apparaître sur les pieds si on ne se sèche pas correctement après l’exercice.

  1. Les allergies cutanées

Le fait que les piscines soient désinfectées avec des produits chimiques comme le chlore présente un risque pour la peau. D’autre part, cela peut affecter les yeux. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de porter de lunettes de protection durant la pratique de cette activité.

La natation

  1. Manque de moyens adéquats

Pour pratiquer la natation, nous avons besoin d’une piscine (bien sûr) ou d’un endroit à proximité. Nous allons également avoir besoin d’un maillot de bain, de lunettes spéciales, d’un bonnet, etc., ce qui n’est peut-être pas donné à tout le monde.

  1. Moins de natation en saison hivernale

Le froid de l’hiver est un obstacle qui risque de freiner pas mal de gens durant cette période. En effet, beaucoup de personnes associent le climat hivernal et la piscine aux maladies saisonnières qui se développent pendant ces mois. La vérité est tout autre, ces virus sont généralement attrapés lorsque nous sommes mal couverts ou lorsque nous gardons nos vêtements mouillés.

Cette activité possède donc plus d’avantages que d’inconvénients à son actif, sachant que ces derniers peuvent être évités ou corrigés. Enfin, nous recommandons de la pratiquer à raison de deux fois par semaine au moins afin de mieux mettre à profit, les nombreux avantages qu’elle propose.

  • Arribas, I. S. (2002). Natación y flexibilidad. Revista Internacional de Medicina y Ciencias de La Actividad F’isica y Del Deporte.