La parité salariale est-elle possible dans le football professionnel ?

L'inclusion des femmes dans les compétitions sportives, à tous les niveaux, se fait progressivement. Il y a encore du chemin à parcourir, y compris dans le domaine économique.
 

L’une des étapes fondamentales pour atteindre la nécessaire parité salariale dans le sport est de moderniser les lois existantes dans ce domaine. D’une part, il est urgent d’éliminer tout « résidu » de sexisme dans leur texte et, d’autre part, de prendre conscience de la croissance du sport féminin dans le monde.

Au-delà de l’aspect économique

Pour commencer, la parité dans le football, et dans le sport en général, ne se limite pas à la question économique. Bien que la rémunération et les prix soient indispensables à la formation et à la réussite d’un athlète, la clé réside dans l’égalité des chances pour le développement de ce travail.

En fin de compte, pour gagner autant qu’un athlète masculin, une femme doit trouver les conditions de base pour commencer à pratiquer un sport. Nous ne pouvons pas parler d’égalité dans le sport tant que les bases sociales de l’éducation des enfants et des jeunes qui rêvent d’une carrière sportive ne sont pas assurées.

Sur ce point, l’action des pouvoirs publics est essentielle. Il s’agit de garantir, par des politiques publiques, l’égalité d’accès au sport pour tous les citoyens. Et ce, indépendamment de leur sexe ou de leur niveau socio-économique.

 

Pour atteindre ces objectifs, il est essentiel que les sphères politique et juridique s’impliquent. Cette lutte concerne une plus grande égalité dans le sport. Mais elle doit aussi toucher toutes les tâches et tous les domaines d’action.

L’exemple espagnol : sur la voie de l’égalité des sexes ?

En février 2019, le Conseil des ministres espagnol a approuvé le projet de la nouvelle loi sur le sport. La nouvelle réglementation remplacera la loi sur les sports de 1990, qui était auparavant en vigueur.

jeunes filles jouant au football

Il est clair que le texte de cette loi ne répondait plus à de nombreuses questions centrales de la société actuelle. Parmi celles-ci figure la lutte contre toutes les formes de discrimination et de violence dans le domaine du sport. Et en particulier dans le football.

L’objectif central de la nouvelle réglementation est de lutter contre la discrimination. Mais elle doit aussi promouvoir l’égalité des sexes dans le sport. Dans son deuxième article, l’avant-projet parle spécifiquement de la garantie du droit à la pratique du sport et de l’activité physique. C’est ce que prévoit son texte :

 

« […] l’Administration générale de l’État doit garantir que l’accès des citoyens à la pratique de l’activité physique et du sport se fait dans des conditions et avec des chances égales »

En outre, ce nouveau texte permettrait à l’Espagne de s’aligner sur les mandats internationaux proclamés par l’ONU dans le domaine des droits de l’homme et de la lutte contre tout type de discrimination dans le sport et dans la société en général.

La parité salariale dans le football et la nouvelle loi

En termes de parité salariale, l’avant-projet de loi contient deux propositions intéressantes. La première concerne l’égalité d’accès aux subventions pour le sport. Le texte actualisé précise que ces subventions pour le sport doivent être attribuées de manière équitable et équilibrée. Et ce, quel que soit le sexe du demandeur.

Le deuxième point porte plus spécifiquement sur la parité salariale. Selon l’avant-projet, le soutien financier provenant de l’argent public doit être accordé à égalité entre les sportifs masculins et féminins.

Outre ces deux initiatives, nous devons souligner que la nouvelle loi sur le sport garantit de meilleurs droits de maternité pour les sportives, ainsi que la parité hommes-femmes dans les entités sportives. Lorsqu’elle entrera en vigueur, il faudra veiller à ce qu’au moins 40 % des postes de direction de ces institutions soient occupés par des femmes.

Lionel Messi en pleine action

Toutefois, une question reste en suspens. La nouvelle loi pourra-t-elle promouvoir la parité salariale dans le football ? Malheureusement, la seule modification du texte juridique ne semble pas suffire à résoudre une inégalité structurelle qui se propage depuis des siècles dans le domaine du sport.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel que la modernisation dans le domaine juridique s’accompagne de politiques publiques et de campagnes de sensibilisation. L’intégration des femmes dans la compétition sportive, au niveau international, est déjà un fait.

Ce n’est que de cette manière que l’État et la société civile peuvent travailler ensemble pour garantir que les droits des femmes continuent à progresser. Les inégalités doivent rapidement prendre fin. Cela doit intervenir dans le traitement des individus et leur rémunération sur le marché du travail, y compris dans le sport.

  • Ley 10/1990, de 15 de octubre, del Deporte. Extraído de: https://www.boe.es/buscar/pdf/1990/BOE-A-1990-25037-consolidado.pdf
  • Marta Eulalia Blanco García. La igualdad de oportunidades entre mujeres y hombres en el deporte. Extraído de: http://www.fes-sociologia.com/files/congress/12/papers/5187.pdf