Perdre du poids ou maigrir : quelle est la différence ?

12 février 2019
Maigrir d'un côté, et perdre un peu de poids de l'autre : deux expressions qui paraissent avoir le même sens pour beaucoup, ce qui est loin d’être le cas comme le démontrent les spécialistes en nutrition et en fitness. Il existerait en effet une grande différence entre les deux phrases.

Durant leur quête du poids parfait, la majorité des gens commencent par appliquer un régime strict pour maigrir, découvrent qu’ils ont perdu quelques kilos, puis réalisent qu’ils ont repris le double de ce qu’ils ont perdu. Autrement dit, une méthode pas très fiable !

Quelle différence entre les deux ?

Il faut apprendre à différencier les mots « poids » et « graisse ». En effet, le premier correspond à l’ensemble du poids que pèse une personne : graisse corporelle, muscles, structure osseuse, ainsi que les organes.

Il faut savoir que ceux qui désirent suivre un régime pour maigrir cherchent surtout l’élimination de la graisse excédentaire, et non une perte de muscles. C’est pour cela que les termes les plus appropriés dans ce genre de cas sont soit « mincir » ou « perdre de la graisse ».

maigrir

Par conséquent, il nous est donc possible de maigrir sans perdre des kilos pour autant. Etant donné que la perte de graisse sera compensée par un gain de muscles, un objectif sans risques à travers un régime sain.

Quelques astuces pour bien faire la différence

  • Il existe des régimes qui promettent une perte de plusieurs kilos en un temps éclair. En réalité, le candidat à ce régime ne perdra que de l’eau et de la masse musculaire au lieu de graisse.
  •  Il faut savoir que lorsqu’on se prive d’aliments durant un régime, notre métabolisme commencera à tourner au ralenti et importera l’énergie dont il a besoin de la masse musculaire, et non de la graisse qui s’accumule. Une fois ce régime arrêté, un effet rebond se produira.
  • En revanche, lorsqu’il s’agit de mincir, le résultat ne tarde pas à apparaître dans une robe qui devient trop large ou une plus grande facilité à enfiler un pantalon. La preuve que l’élimination de la graisse superficielle se passe de manière correcte.
  • L’énergie est également un facteur important pour différencier les deux pratiques puisque le corps la récupère au moment où la perte de la masse graisseuse se produit, chose qui aidera à mieux fortifier les muscles.
  • Cependant, si le corps connaît une perte de muscles, alors il sera de même avec l’énergie, chose qui entraînera inévitablement une faiblesse. Le corps va donc manifester un besoin d’être alimenté afin de pouvoir récupérer, ce qui risque d’engendrer une boulimie peu après la consommation de produits riches en graisses saturée,  en sucre et en glucides.

Exercices et alimentation

maigrir

  • L’alimentation reste la clé afin d’arriver à votre but. Un régime sain, équilibré et couplé à des exercices physiques pour bien activer le métabolisme avec pour but l’élimination de graisse corporelle.
  • Pour tenir la forme, l’idéal serait  de ne pas négliger les repas principaux en plus  d’une collation afin de permettre à l’organisme de maintenir un niveau glycémique stable durant toute la journée
  • Votre régime doit impérativement être accompagné par de l’exercice physique afin de renforcer la musculature. Ceci contribuera à éliminer le niveau de graisse toujours présent dans le corps.
  • Un entraînement optimal englobe deux facettes : un travail cardiovasculaire, qui brûle les calories, et un travail de force qui contribue à tonifier les muscles.

Des objectifs à long terme

Pour résumer, la vraie différence entre les deux termes se situe dans les résultats obtenus à long terme. Perdre des kilos rapidement repose sur le fait de soumettre notre corps à une alimentation réduite qui conduit à un cercle vicieux : (grignotage – surcharge pondérale – frustration – mauvaise alimentation).

En revanche, le fait de maigrir sainement permet à l’organisme d’avoir l’énergie nécessaire afin de mieux fonctionner.

Enfin, il ne faudrait pas non plus oublier le côté psychologique qui va contribuer pour beaucoup à la réussite de votre programme. Une bonne motivation ainsi qu’une volonté pour s’engager seront bien évidemment indispensables dès le début.