Est-il bon de consommer du lait avant de s’entraîner ?

26 mai, 2020
Certains prétendent que les produits laitiers, notamment le lait, avant l’entraînement sont une excellente source de protéines, qu’ils aident à obtenir de bons résultats.
 

D’autres indiquent que nous devons consommer le lait après l’exercice pour éviter de se sentir «lourd» et être au mieux de sa forme pour s’entraîner. Découvrez donc, ci-après, quelle théorie est la plus correcte dans l’article suivant.

Consommez du lait avant de faire de l’exercice

Nous parlerons tout d’abord du courant qui considère qu’il convient de boire du lait avant de faire de l’exercice. Le lait, comme tout laitage, fournit une bonne quantité de protéines, idéale pour être plus performant pour réaliser de l’exercice.

Le lait et le yaourt sont une excellente source de protéines de valeur biologique. Ils constituent donc une alternative naturelle aux fameux shakes protéinés synthétiques (ceux à base de poudre et d’eau). La caséine et le lactosérum sont en effet essentiels lorsque nous nous entraînons et les produits laitiers en contiennent !

Une femme buvant un verre de lait

Il s’agit par ailleurs d’un produit en grande partie constitué d’eau. Il favorise donc l’hydratation lorsque nous en consommons avant l’exercice. Nous devons néanmoins la compléter à travers l’absorption de liquides pendant et après la routine d’exercices.

 

Nous pourrions dire alors que le lait remplit deux fonctions très importantes pour un athlète : l’alimentation et l’hydratation. Il permet donc d’augmenter les performances sportives et d’atteindre nos objectifs.

L’apport en protéines avant l’entraînement peut servir à stimuler la synthèse des protéines dans les muscles. Il peut aussi permettre de réduire la dégradation des fibres. Cela signifie qu’elles aident à avoir davantage de force et d’endurance et qu’elles accélèrent le processus de récupération après l’exercice.

« Étant donné que nous ingérons également des sucres qui vont directement dans le sang lorsque nous buvons du lait, nous augmenterons notre résistance physique. »

Par ailleurs, un smoothie au lait et aux fruits quelques heures avant de nous entraîner nous apportera tout ce dont nous avons besoin en termes de nutriments. Il en est ainsi car le lait nous fournit (outre des protéines) des vitamines A, B2, B12 et D et du calcium.

Consommer des produits laitiers après l’entraînement

Dans le coin opposé du « ring » nous trouvons ceux qui prétendent qu’il convient de boire du lait après l’exercice. Pourquoi ? Fondamentalement parce qu’il s’agit d’un aliment qui tarde à être digéré et qui stimule l’organisme à produire du mucus, pouvant alors limiter les performances sportives.

Boire du lait le soir
 

Ce courant affirme, conjointement avec ce qu’indiquent les adeptes de la consommation de produits laitiers avant l’entraînement, qu’il s’agit d’un excellent aliment si nous souhaitons récupérer du muscle.

Le lait constitue par ailleurs une alternative largement recommandée si vous le buvez après l’entraînement car il permet de récupérer les liquides perdus et les réserves de glucides.

Nous ne devons pas non plus ignorer le fait que certaines personnes ont du mal à digérer le lactose. Il les rend «lourdes» pendant plusieurs heures après sa consommation. Il s’agit d’une autre raison pour laquelle il serait préférable de le boire après l’exercice et non avant. Nous serons alors plus performant ou éviterons les nausées et les vomissements.

Le problème ne réside en fait pas dans le lait lui-même mais dans d’autres questions. Notamment les quantités (une demi-tasse n’est pas la même chose qu’un litre) et le temps entre la prise et l’exercice.

Nous vous recommandons donc d’en consommer au moins deux heures avant d’aller à la salle de sport. Vous profiterez ainsi des bienfaits des produits laitiers pour mieux vous entraîner et vous vous hydraterez au préalable.

Gardez à l’esprit que la plupart des nutriments auront disparus lorsque vous aurez terminé la routine d’entraînement. Vous devez donc, pour profiter des avantages du lait après l’entraînement, ingérer une deuxième ration de lait au moins une heure après l’effort physique.

Il serait préférable de ne pas en consommer lorsque vous rentrerez chez vous après l’exercice si vous sentez que cet aliment est trop lourd ou qu’il vous laisse dans un état de léthargie après l’avoir ingéré. Vous récupérerez ainsi plus rapidement, vous vous hydraterez et profiterez de ses bienfaits sans risque d’indigestion.

 

Cribb, P. (2011). Las proteínas del suero de leche de los estados unidos y la nutrición en los deportes. Research Scientist, BioDeakin, Deakin University.