Mythes et vérités sur le ventre plat

5 février 2019
Le ventre plat est le désir de nombreuses personnes. C'est précisément pour cette raison qu'une grande quantité d'informations circule. Certaines, en plus d'être incorrectes, peuvent nuire à la santé.

Nombreux sont ceux qui veulent avoir un ventre plat et font tout pour y parvenir. Cependant, parmi tout ce qui se dit sur les abdominaux marqués, il faut savoir différencier ce qui appartient au mythe ou à la réalité. Vous en saurez plus dans cet article !

Le ventre plat est très attrayant. Au-delà de l’esthétique, c’est également très sain d’avoir un abdomen fort et sans excès de graisse accumulée.

Il est très courant de voir différentes alternatives pour atteindre l’objectif souhaité du ventre plat. Néanmoins, il existe, dans tout cela, quelques commentaires qui ne sont que des mythes.

Mythe ou vérité sur le ventre plat

Selon le Larousse, un mythe est ce qui est imaginaire, dénué de valeur et de vérité. D’autre part, la vérité signifie la cohésion entre l’idée affirmée et le fait réel.

Cela étant dit, vous avez certainement déjà entendu ou lu à propos des vertus d’innombrables produits, machines, astuces et conseils pour avoir un ventre fort. Le fait est qu’il y a beaucoup de mensonges qui deviennent populaires, comme si c’était la vérité.

Par conséquent, afin que vous ne perdiez pas votre temps ni que vous mettiez votre bien-être en danger en essayant quelque chose qui ne fonctionne pas, nous partageons avec vous les mythes et les vérités sur le ventre plat.

Vous devez faire des centaines d’abdominaux : mythe

Il s’agit de l’un des mythes les plus fréquents. On dit souvent que, pour avoir un ventre plat, il faut faire beaucoup d’abdominaux tous les jours. Mais, en vérité, ces exercices ne sont pas aussi importants qu’on le croit.

Nous avons tous des muscles abdominaux. Quand ils ne sont pas marqués, c’est parce qu’une couche de graisse les recouvre. Afin d’éliminer cette graisse, vous devez faire du cardio. Les muscles commenceront alors à se faire remarquer.

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez enlever les abdominaux de votre entraînement. Autrement dit, il vaut mieux se concentrer davantage sur des exercices cardiovasculaires et ne pas perdre son temps à faire des abdominaux.

Il existe de nombreux mythes sur le ventre plat.

L’exercice est plus important que l’alimentation : mythe

Beaucoup de personnes croient que l’exercice contrebalance une mauvaise alimentation. Il s’agit d’un mythe assez grave. Même si vous réalisez tous les exercices du monde et que votre alimentation n’est pas équilibrée et nutritive, vous n’obtiendrez pas un ventre plat.

Il est primordial d’avoir un régime alimentaire adapté aux besoins de votre organisme. En d’autres termes, vous devez fournir à votre corps tous les nutriments dont il a besoin. Par ailleurs, la malbouffe ainsi que les excès de graisse doivent être évités autant que possible.

Les abdominaux en 5 minutes : ce n’est pas suffisant

Les fameuses séances d’entraînement abdominal en cinq minutes ne garantissent pas un abdomen marqué. Bien qu’elles fonctionnent pour tonifier et renforcer les muscles abdominaux, elles n’assurent pas un ventre plat à court terme.

Si l’objectif est d’avoir un ventre marqué, vous devez perdre de la graisse et non faire des séances courtes d’abdominaux qui ne rendront pas vos muscles plus visibles.

De même, il est bien plus efficace de sauter à la corde pendant dix minutes que de faire des abdominaux durant dix minutes.

Les équipements pour un ventre marqué sont aussi un mythe

La ceinture qui vibre autour du ventre, la machine pour faire des abdominaux, la bande qui vous fait perdre de la graisse… Tous ces équipements ne sont pas nécessaires du tout pour obtenir le fameux ventre marqué.

Au contraire, la publicité pour ces appareils et machines qui exercent les abdominaux représente une perte d’argent. Elle vous fait croire que vous avez besoin de ces accessoires pour avoir un corps de rêve. Alors qu’en réalité, vous n’avez besoin de rien d’autre que de l’exercice et une alimentation saine.

Toujours le même exercice abdominal

Etant donné qu’il faut du temps pour marquer les muscles, l’information circule qu’il faut faire tous les jours des abdominaux pour les marquer. Il s’agit d’un mensonge qui peut coûter cher. Car, en général, c’est toujours le même type d’exercice qui est réalisé -le crunch-. Cela a une répercussion négative sur la colonne vertébrale.

Certains mythes sur le ventre plat peuvent nuire à la santé de l'individu.

Les abdominaux sont comme le reste des muscles du corps. Ils doivent donc recevoir le même style d’entraînement. Par exemple, vous ne travaillez pas tous les jours les jambes avec le même exercice. Si c’est le cas, cela pourrait épuiser vos muscles et il en va de même avec l’abdomen.

La meilleure chose est de faire différents exercices afin d’éviter un impact négatif sur le ventre comme sur les autres parties du corps. De plus, vous devez permettre à vos abdominaux d’avoir un temps de repos.

Pour conclure, il est préférable de s’informer pour ne pas compromettre la santé et ne pas faire d’efforts physiques ou financiers en vain. Soyez attentifs et n’oubliez pas d’éliminer de votre entraînement ces mythes qui pourraient retarder votre course vers un ventre plat !

  • Richardson, C. A., Snijders, C. J., Hides, J. A., Damen, L., Pas, M. S., & Storm, J. (2002). The relation between the transversus abdominis muscles, sacroiliac joint mechanics, and low back pain. Spine27(4), 399–405. https://doi.org/10.1097/00007632-200202150-00015
  • Miguelsanz, J. P., Parra, W. C., Moreiras, G. V., & Garaulet, M. (2010). Distribución regional de la grasa corporal. Uso de técnicas de imagen como herramienta de diagnóstico nutricional. Nutricion Hospitalaria. https://doi.org/10.3305/nh.2010.25.2.4406
  • Norris, C. M. (1993). Abdominal muscle training in sport. British Journal of Sports Medicine27(1), 19–27. https://doi.org/10.1136/bjsm.27.1.19
  • Vispute, S. S., Smith, J. D., Lecheminant, J. D., & Hurley, K. S. (2011). The effect of abdominal exercise on abdominal fat. Journal of Strength and Conditioning Research25(9), 2559–2564. https://doi.org/10.1519/JSC.0b013e3181fb4a46
  • Irving, B. A., Davis, C. K., Brock, D. W., Weltman, J. Y., Swift, D., Barrett, E. J., … Weltman, A. (2008). Effect of exercise training intensity on abdominal visceral fat and body composition. Medicine and Science in Sports and Exercise40(11), 1863–1872. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3181801d40