Accessoires de gymnastique pour après 40 ans

16 décembre 2018
Certains outils peuvent être d'une grande aide si nous cherchons à planifier une routine en fonction des besoins et des possibilités de cet âge.

De nombreuses personnes pensent que leur période d’entraînement est terminé lorsqu’elles atteignent un certain âge. Qu’elles ne peuvent rien faire pour contrer les effets du vieillissement. Rien n’est plus éloigné de la réalité. Vous pouvez en effet continuer à vous entraîner sans problèmes grâce à ces accessoires de gymnastique pour après 40 ans.

Si le facteur âge ne doit pas être sous-estimé, il n’est pas nécessaire de se laisser aller après 40 ans. Sans aller plus loin et bien que la comparaison soit quelque peu inégale, de nombreux athlètes restent dans l’élite sportive à cet âge, voir plus.

Le passage à la quatrième décennie de la vie n’est donc pas forcément une excuse. Il suffira d’être conscient de ses limites et travailler pour les repousser.

Accessoires de gymnastique pour après 40 ans

1. Haltères

Il n’est pas nécessaire d’envisager l’extrême chaque fois que nous pensons à des haltères. Tous ne pèsent en effet pas 10 kilos ou plus. Il existe différentes tailles et formes, chacune avec différentes alternatives pour les utilisateurs.

accessoires de gymnastique pour après 40 ans

Les plus de 40 ans peuvent faire de nombreux exercices d’haltères. En voici quelques uns :

  • Press sur un banc
  • Ouverture de pectoraux
  • Curl de biceps
  • Aviron
  • Pull over sur un banc
  • Vols – latéraux, frontaux, alternants, simultanés.
  • Press des épaules

Les options sont nombreuses et dépendent également de l’inventivité de chaque instructeur. Comme vous pouvez le constater, les haltères sont une excellente ressource parmi les accessoires de gymnastique pour après 40 ans.

2. Bandes élastiques

Les bandes élastiques ont deux avantages évidents. Le premier est que le risque de blessure est presque nul. Il n’y a aucun impact. Il ne s’agit pas d’un élément lourd ni difficile à manipuler.

L’ autre avantage est qu’elles permettent d’ajuster les exigences en fonction du rythme et de la capacité de chaque athlète. Les muscles à travailler n’ont pratiquement aucune limite : jambes, poitrine, bras, épaules. Aucun n’est exclu.

3. TRX

Il s’agit d’une alternative similaire à la précédente. La différence est que les TRX, qui sont aussi des bandes élastiques, sont accrochés à des éléments fixes tels que des barres, des poutres ou des colonnes.

accessoires de gymnastique pour après 40 ans


« Les exercices à réaliser varient donc légèrement. Ils sont souvent plus difficiles que ceux réalisés avec des bandes. La raison en est que le TRX exige également de l’équilibre et de la stabilité, deux compétences extrêmement importantes qui se perdent au fil des ans, en particulier chez les personnes peu athlétiques »


4. Poids russes

Également appelés kettlebell, les poids russes sont un accessoire caractéristique du crossfit. Nous pouvons néanmoins parfaitement les considérer comme l’un des accessoires de gymnastique pour après 40 ans.

accessoires de gymnastique pour après 40 ans

Les poids russes sont un élément que nous pouvons utiliser pour travailler divers muscles. Il est par exemple possible de notamment réaliser le poids mort, le typique swing du crossfit, les abdominaux russes, les squats, …

5. Med ball

Les med ball regroupe plusieurs caractéristiques des éléments dont nous avons parlé précédemment. Il s’agit en effet d’un instrument simple d’utilisation qui offre une grande variété d’usages pour travailler différents groupes musculaires.


« Le risque de blessure est par ailleurs pratiquement nul. La difficulté des exercices peut également être adaptée en fonction des caractéristiques de chaque individu. Il existe des med ball de différents poids »


Conseils pour l’entraînement après 40 ans

Outre les avantages considérables que les accessoires de gymnastique pour après les 40 peuvent offrir, il est important de garder certaines considérations à l’esprit. Celles que nous décrirons ci-après revêtent une importance particulière pour les individus peu habitués à la pratique sportive :

  • Commencez petit à petit, avec les bases.
  • Ne pas trop solliciter le corps. Il est donc préférable d’avancer de manière progressive et prudente.
  • Accordez-vous le repos dont vous avez besoin. Gardez à l’esprit que la récupération n’est pas la même qu’il y a dix ans de cela. Respectez donc les délais.
  • Bien s’alimenter. Le corps a plus que jamais besoin après 40 ans d’une bonne quantité en terme de nutriments pour rester actif, en bonne santé et léger.
  • Évitez les habitudes nocives. La capacité pour tolérer des substances telles que l’alcool, le tabac ou même le gras de la malbouffe est inférieure à celle de l’adolescence. Essayez donc de ne pas en abuser.

Au-delà des exercices physiques indispensables, la santé est étroitement liée à cet âge là aux soins et à la prévention du corps. Les soins de l’esprit et le bien-être émotionnel finiront par ailleurs par constituer un cercle totalement positif pour tout individu.