Arthrose du genou : le surpoids responsable ?

13 juillet 2019
L'arthrose du genou est l'une des maladies articulaires les plus courantes. Elle apparaît souvent avec l'âge pour des raisons encore méconnues aujourd'hui. On a néanmoins établi une relation plutôt significative entre l'arthrose et le surpoids. Nous vous expliquons en quoi cela consiste.

L’arthrose est une maladie rhumatoïde qui résulte de la dégénération du cartilage articulaire. C’est une maladie des articulations très présente chez les personnes âgées. Elle touche souvent certaines articulations en particulier. C’est le cas de l’arthrose du genou.

Pour cette affection si redoutée, on constate une dégénérescence cartilagineuse dans cette articulation. Cela aura une série de conséquences nuisibles pour notre activité physique. Nous nous y intéresserons dans cet article.

L’arthrose du genou : causes et symptômes

La cause de l’arthrose du genou n’est pas très claire. On pense qu’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux peut l’entraîner, à un âge avancé et chez des sujets prédisposés à en souffrir. Parmi les facteurs environnementaux les plus souvent associés à l’arthrose, on compte :

  • La succession de lésions dans une même articulation.
  • L’âge.
  • Le surpoids.
  • L’exercice physique intense, notamment lorsqu’on le pratique sans une bonne planification ni une bonne technique.

Le symptôme typique de cette maladie est la douleur, qui persiste même au repos. Lorsque nous commençons une activité physique, les gênes cessent pendant quelques minutes. Elles réapparaissent néanmoins progressivement avec l’activité.

Parmi les autres symptômes, on peut citer : la rigidité, la déformation de l’articulation et enfin, la perte de fonctionnalité de celle-ci. C’est pour cela qu’il s’agit d’une affection que nous devenons empêcher et le cas échéant, traiter sérieusement.

L’arthrose du genou et surpoids

Le surpoids et l’obésité sont des affections très répandues dans les pays occidentaux, où on constate un niveau socio-sanitaire relativement élevé. L’une des conséquences du surpoids est une charge plus conséquente sur les articulations. 

Lisez également :
Les bienfaits de marcher pour aller au travail

Une femme porte une balance

Le genou est une articulation qui soutient le poids de presque tout le corps. Concrètement, le genou et la hanche sont les articulations principales qui portent le corps. C’est pour cela que si nous ajoutons une charge supplémentaire, nous exposons les muscles, les ligaments et les tendons à une tension plus importante et constante.

En outre, l’obésité place l’organisme dans un état d’inflammation chronique. Celui-ci réagit en libérant dans le sang des substances anti-inflammatoires. Ces dernières peuvent endommager davantage l’articulation. L’arthrose survient donc d’une manière précoce.

Par conséquent, une maladie qui commencerait à nous toucher en raison de sa progression au troisième âge pourrait commencer à 40 ans dans les cas de surpoids ou d’obésité.

Quel est le traitement recommandé ?

Néanmoins, une fois que l’arthrose a été diagnostiquée, nous devons savoir que c’est une maladie dégénérative qui est amenée à progresser. Nous pouvons, dans le mesure du possible, retarder l’avancement de la pathologie pour profiter d’une meilleure qualité de vie.

La meilleure façon de combattre l’arthrose est d’éviter le surpoids. Si nous en souffrons, la perte de poids entraînera directement une amélioration des symptômes -la douleur et la rigidité- et un ralentissement de la progression de l’arthrose. Afin de traiter le surpoids et l’obésité, nous disposons d’alternatives médicales et chirurgicales.

On peut également éviter la progression de l’arthrose en évitant tout type d’exercices avec un impact articulaire élevé, notamment ceux réalisés avec une mauvaise technique. Il est également très recommandé de suivre un plan de renforcement articulaire avec un professionnel pour soulager les symptômes et ralentir l’évolution de la maladie.

Ainsi, des exercices comme des squats avec des poids -correctement réalisés, évidemment- augmentent considérablement la force des tendons et des ligaments et ralentissent la progression de l’arthrose.

Une femme a mal au genou

Que faire lors de l’apparition des douleurs ?

En outre, pendant les crises de douleur et d’incapacité que peut provoquer cette pathologie, on recommande souvent la prise de médicaments analgésiques pour réduire la douleur et l’inflammation.

Cependant, tel que nous l’avons mentionné dans cet article, l’arthrose est souvent liée au surpoids et à l’obésité. Ces maladies sont à leur tour dues à d’autres telles que l’hypertension et le diabète.

Ce sont des facteurs de risque d’une future maladie cardiovasculaire. C’est pourquoi les analgésiques courants -comme l’ibuprofène ou le naproxène- sont contre-indiqués en raison de leur possible risque cardiovasculaire. Dans ce cas, on prescrit généralement des analgésiques de la famille des opioïdes. Consultez toujours votre médecin avant de prendre tout médicament pour soulager les douleurs.

  • Pacca DM, DE-Campos GC, Zorzi AR, Chaim EA, DE-Miranda JB. Prevalence of Joint Pain and Osteoarthritis in Obese Brazilian Population. Arq Bras Cir Dig [Internet]. 2018 Mar 1 [cited 2019 Apr 30];31(1):e1344. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29513805
  • Miehle W. Arthrosis or Osteoarthritis: Do These Terms Imply Therapy With Pure Analgesics or Non-steroidal Antirheumatic Agents? Scand J Rheumatol Suppl [Internet]. 1987 [cited 2019 Apr 30];65:123–30. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3479837
  • Artrosis de rodilla: qué es, síntomas, diagnóstico y tratamiento [Internet]. [cited 2019 Apr 30]. Available from: https://inforeuma.com/enfermedades-reumaticas/artrosis-de-rodilla/