Exercice physique chez les personnes âgées

21 mars 2019
Il n'y a pas d'âge pour faire du sport, et il est conseillé, à plus forte raison, aux personnes d'un certain âge, car il apporte de multiples avantages et une meilleure qualité de vie.

L’image des personnes âgées assises sur un banc regardant la vie passer doit totalement être oubliée. Bien que le repos ne pose pas de problème, il doit être associé à une vie active qui met les muscles et les os au travail. L’exercice physique chez les personnes âgées peut faire la différence entre une vie saine et une vie difficile.

Qui a dit que lorsque les années s’accumulent, il faut arrêter de bouger ? Au contraire, l’activité physique devient encore plus nécessaire après 65 ans. Beaucoup de personnes prennent leur retraite à cet âge et cessent d’être aussi actives qu’auparavant, de sorte que les dépenses énergétiques doivent être remplacées par un exercice de leur choix.

Aujourd’hui, les possibilités sont très vastes. Il existe des sports, du matériel pour la maison ainsi que des lieux et des groupes pour faire de l’exercice entre personnes plus âgées. Chacune d’entre elles doit prendre conscience de l’importance centrale de cet aspect pour cette étape de la vie.

Avantage de l’exercice physique chez les personnes âgées

Comme pour toutes les personnes, l’activité physique profite grandement aux personnes âgées. Certains des effets positifs qu’il produit sont les suivants :

  • Réduire les taux de mortalité toutes causes confondues. Cardiopathie, hypertension, accidents vasculaires cérébraux, diabète, cancer du côlon et du sein, et dépression.
  • Améliore considérablement les performances du système cardio-respiratoire et musculaire.
  • Renforce les muscles, crée une meilleure masse corporelle et améliore la santé des os.
  • Il améliore la santé fonctionnelle tout en réduisant le risque de chutes et de limitations fonctionnelles modérées et graves.
L'exercice chez les personnes âgées.

Quelle quantité d’activité physique les personnes âgées devraient-elles faire ?

Selon ce que l’Organisation mondiale de la santé a établi, les exercices physiques idéaux pour ce groupe de la population sont :

  • Activités de loisirs, tels que des jeux à faible intensité.
  • Balades : promenades à pied ou à vélo.
  • Activités professionnelles : liées au lieu de travail.
  • Les tâches ménagères : les travaux à domicile sont très efficaces pour rester actifs.
  • Jeux ou sports en famille. Ceux-ci, en plus d’aider sur le plan physique, ont clairement un impact positif sur l’aspect émotionnel.

En ce qui concerne la durée des exercices, ce même organisme recommande de consacrer 150 minutes par semaine aux activités physiques aérobies modérées. Si les activités sont un peu plus intenses, le temps suggéré est de 75 minutes par semaine. Il est également possible de combiner les deux modalités.

Le minimum par cession devrait être de 10 minutes. En outre, pour ceux qui sont capables de prolonger une activité modérée plus longtemps, un maximum de 300 minutes par semaine pourrait augmenter les avantages de l’exercice physique chez les adultes les plus âgés.

L’activité assidue peut également être augmentée de 150 minutes par semaine.

Enfin, en ce qui concerne les personnes à mobilité réduite, il est conseillé de faire de l’exercice au moins trois fois par semaine. L’objectif est d’améliorer l’équilibre et de renforcer les principaux groupes musculaires. Si cela n’est pas possible, le type d’exercice doit être adapté aux possibilités de chaque personne.

Quelles sont les activités recommandées ?

L’exercice physique chez les personnes âgées pourrait être divisé en quatre types. Le premier comprend le travail d’aérobie ou de résistance. Il comprend la marche, le jogging, la nage, la danse et le vélo. Tous contribuent à améliorer le fonctionnement du système cardiaque et respiratoire.

Groupe d'exercice de personnes âgées.

Leurs effets peuvent être contrôlés en énergie et en vitalité pour effectuer des actions quotidiennes. Ils sont également très efficaces dans la prévention des maladies liées au vieillissement.

D’autre part, il y a les exercices de force. Travailler avec des élastiques ou des poids renforce les muscles. Ces travaux fournissent l’indépendance et aident à prévenir des maladies telles que l’ostéoporose.

En revanche, les exercices d’équilibre, le troisième groupe, contribuent à la prévention des chutes et à l’amélioration de la posture. Ceux-ci comprennent de nombreuses activités simples pouvant être réalisées sous forme de jeux.

Enfin, nous citerons les exercices de souplesse. Leur importance est très grande, car ils servent à étirer les muscles, à les empêcher de s’atrophier et à détendre le corps. Dans ceux-là et dans les exercices d’équilibre, nous pouvons inclure le yoga et d’autres disciplines de ce style.

Bien sûr, tout ce dont nous avons parlé ci-dessus est lié aux possibilités physiques de chaque personne. Une consultation médicale et même effectuer les contrôles nécessaires est une excellente idée avant de commencer l’exercice. Cela est particulièrement vrai si l’effort doit être augmenté progressivement.