Propriétés et bienfaits du gingembre

· 9 février 2019
C'est une plante qui se cultive dans les zones chaudes d'Asie et dont la culture s'est étendue à différentes régions du monde. Depuis les temps romains, elle a une grande réceptivité, surtout dans le domaine médical pour ses nombreux bienfaits.

Le gingembre est un rhizome d’origine indochinoise qui s’utilise comme condiment pour sa forte saveur et sa touche de piquant. En cuisine, il apporte une note d’exotisme, bien caractéristique de la cuisine asiatique.

Il a également été utilisé pendant de nombreuses années pour générer des bienfaits médicinaux, en réduisant les douleurs parmi tant d’autres problèmes de santé.

Utilisation du gingembre

La plante du gingembre ou la plante « du jardin d’Eden » possède une racine forte et consistante. C’est précisemment la racine qui lui donne les nutriments bénéfiques pour l’organisme. Néanmoins, elle doit être utilisée avec précaution puisque en excès ses propriétés peuvent être néfastes.

On recommande toujours de consommer le gingembre en le combinant à d’autres aliments et en l’ajoutant en petites quantités. S’il est consommé avec modération, le goût et les propriétés nutritionnelles peuvent être contrôlés. Par ailleurs son goût n’est pas très agréable s’il est présent en grandes quantités.

utilisation-du-gingembre

Les aliments qui peuvent être associés au gingembre

Il existe de nombreux ingrédients qui peuvent être idéaux pour donner une touche spéciale aux plats salés ou sucrés. De plus, il peut être consommé comme condiment ou comme thé, en étant, dans le cas de ce dernier associé à d’autres extraits pour de meilleurs résultats.

Nous verrons ci-dessous comment intégrer le gingembre à votre régime alimentaire quotidien :

  • Salade

Le gingembre peut être ajouté à la salade sous deux formes. La première, en râpant le gingembre et en l’ajoutant directement. La deuxième consiste à le préparer en assaisonnement, il peut s’agir d’une crème ou d’une vinaigrette. Il suffit juste d’y ajouter le gingembre. Les deux formes donneront une touche spéciale et piquante.

  • Ragoût

Dans ce cas, on peut ajouter le gingembre hâché ou coupé en petit morceaux. Ou bien, vous pouvez le faire revenir avant de cuisiner le ragoût pour lui donner une touche juteuse et pour qu’il donne plus de jus tout en renforcant sa saveur.

  • Soupes

Si nous l’ajoutons aux soupes, nous pouvons le faire en faisant revenir le gingembre avant comme dans le cas du ragoût. En le combinant avec d’autres légumes que l’on souhaite faire revenir. On peut aussi ajouter un bon morceau à la soupe et laisser cuire le tout pendant 15 minutes, à feu doux.

  • Gâteaux

On retrouve généralement le gingembre associé aux biscuits. Cependant, on peut également l’ajouter à n’importe quelle recette sucrée en le râpant. Particulièrement dans les desserts à base de cacao puisqu’il en équilibre la saveur.

Bienfaits médicinaux du gingembre

Le gingembre est l’un des rhizomes les plus bénéfiques pour la santé de ses consommateurs. Néanmoins il faut faire attention aux quantités auxquelles il est administré. En effet il peut causer des affections comme des douleurs d’estomac ou la gastritis. Certains des bienfaits apportés sont les suivants :

  • Éviter les maladies cardiovasculaires

Il améliore et stabilise la circulation sanguine, évitant ainsi la création de caillots et par conséquent l’arythmie et les infarctus. De plus, il maintient le contrôle du cholestérol puisqu’il diminue le mauvais cholestérol dans le sang.

conseils-pour-combattre-les-maladies-cardiovasculaires

  • Stimuler l’absorption

Le gingembre stimule l’absorption des nutriments, en permettant à l’organisme de mieux intégrer leurs bienfaits. De plus, il provoque la sécrétion de l’estomac et régule les problèmes liés à l’appétit.

  • Antibactérien

Grâce à ses propriétés antibactériennes, il réduit les douleurs liées aux virus ou maladies par bactéries. De plus, il contient des propriétés expectorantes, en évitant et en soignant les grippes, les rhumes ou la toux.

  • Antioxydant

Il possède un taux élevé en antioxydants, ces derniers éliminant les cellules toxiques. Grâce à cela, le corps arrive à être libre de toutes substances cancérigènes évitant ainsi des maladies chroniques comme le cancer de la prostate, le lupus ou le cancer du côlon.

  • Améliorer le système immunitaire

Si l’on consomme du gingembre régulièrement, on peut augmenter la production de globules blancs. Ces globules maintiennent le corps protégé des infections ou maladies causées par des bactéries ou des virus.

  • Anti-inflammatoire

Il maintient les articulations et organes désenflammés évitant ainsi la douleur du gonflement. De plus, il favorise aussi l’élimination des gaz, empêchant ainsi les gonflements de l’estomac.

  • Améliorer le fonctionnement digestif

Il régule et stabilise le transit intestinal, en permettant un fonctionnement digestif approprié. De cette façon, il évite la constipation, les coliques tout comme d’autres maladies dues à une mauvaise digestion.

  • Combattre le stress

Le gingembre contient des propriétés qui envoient des stimulations neuronales, pour détendre le corps, en atténuant ainsi le stress et en améliorant l’humeur.