Pourquoi y a-t-il plus de dunks dans la NBA qu’en Europe ?

28 mars 2019
A première vue, cela ne devrait pas être le cas, étant donné que nous sommes confrontés au même sport, avec peu de différences.

En observant un simple match de la NBA et un match de l’Euroligue pendant un quart d’heure, il est facile de comprendre que le jeu n’est pas du tout le même, même si vous n’êtes pas un grand fan de basketball. L’une des principales différences entre les deux, et ce qui rend leur jeu plus attrayant par rapport au nôtre, est le nombre de dunks.

Bien qu’il y ait également d’autres éléments spectaculaires. En effet, on trouve dans tous les matchs : des alley oops, posters, casquettes, etc. Ces derniers sont très frappants pour les spectateurs. Et, sans aucun doute, ils sont devenus l’une des clés pour gagner de l’argent.

Grâce à la quantité de dunks et d’autres effets, il n’est pas surprenant que la ligue américaine se soit positionnée comme la plus reconnue de la planète. Maintenante, comment l’expliquer ? Voyons-le plus en détail en dessous.

Plus de dunks dans la NBA qu’en Europe

En partant du principe que nous sommes confrontés au même sport, avec peu de différences au niveau de la réglementation, cela ne devrait pas être le cas. Cependant, nous allons essayer d’éclairer ce fait afin que cela soit mieux compris.

Le basket de la NBA.

Si on gratte un peu la surface, on se rendra compte que, depuis de nombreuses années, les américains introduisent de plus en plus des mesures qui encourage le basketball spectacle. Ce qui, ajouté à sa position initiale avantageuse, a contribué à élargir la différence entre le basketball des deux continents. Ces mesures sont les suivantes :

1. Préférence du basketball offensif

Aux Etats-Unis, il y a longtemps que le basketball défensif a été abandonné. Ce qui est encore très présent en Europe, à quelques exceptions près.

Ces exceptions coïncident par coïncidence avec les succès sportifs. Tels que les champions des Celtics Pierce, Garnett et Allen, qui ont apporté une règle de base au sport : si je mets plus de points que l’adversaire, je gagne.

Cela expliquerait les points moyens plus élevés, à la fois marqués et reçus, et le plus grand nombre de passes par match de la NBA par rapport à l’Euroligue.

2. Modification du règlement

Dans la NBA, les arbitres sont conscients que les spectateurs se rendent au pavillon tous les soirs pour assister à ce type de matchs. Ils ont donc modifié progressivement les règles pour favoriser toujours plus le basket offensif, et offrir le spectacle.

Ceci explique la politique de pas qui s’applique en ligue, les matchs plus longs, la plus grande permission dans les contacts, la pénalité de 3 secondes en zone défensive et le faite qu’il faille faire 6 fautes personnelles au lieu de 5 pour être exclu du jeu.

La différence de la NBA.

3. Une différence physique remarquable pour la NBA

Enfin, la différence physique entre les joueurs de la NBA et les Européens est claire. Et il est évident que les matchs spectaculaires qui ont lieu en Amérique, se produisent à une fréquence beaucoup plus élevée qu’en Europe.

Cela n’a rien de nouveau. Il suffit de voir une photo des meilleurs joueurs de la NBA face à celle des meilleurs joueurs en Europe. Ce que beaucoup d’entre vous ignorent peut-être, c’est que cette suprématie physique s’explique de deux manières :

  • Une meilleure préparation physique, spécifique et beaucoup plus exigeante. Vous pouvez trouver de nombreuses vidéos et articles si vous êtes intéressé par le sujet.
  • L’usage de substances considérées comme dopantes en Europe, telles que les anabolisants, est autorisée dès lors qu’ils sont pris hors compétition et sous le strict contrôle de l’équipe médicale de l’équipe. C’est sans aucun doute une politique très controversée qui s’oppose aux mesures antidopage d’organisations telles que l’AMA (Agence mondiale antidopage).

Les solutions pour l’Europe

Après l’analyse qui a été effectuée, nous pouvons conclure que ce sont les trois principaux facteurs qui justifient une plus grande fréquence de dunks dans la NBA par rapport à l’Europe.

Si notre désir est d’approcher leur basket, nous devrions regarder leur jeu et essayer des les imiter. Mais sans jamais perdre notre essence.

De toute évidence, certaines des mesures utilisées par les Américains provoqueraient un grand émoi dans notre pays. Mais elles sont également difficiles à mettre en oeuvre. Cependant, on devrait commencer à considérer l’idée que le sportif devrait être au-dessus de certaines règles, s’il ne veut pas rester derrière.

En tout état de cause, imiter ces mesures ne ferait que nous rapprocher de notre concurrence au niveau technique (ce qui est suffisant). Mais il y aurait encore beaucoup à faire sur le plan économique.

La NBA par rapport à l'Europe.

Encore une fois, cela se traduit en réalisant que le basketball – et les sports en général – doivent être au-dessus de certaines lois. Telles que celles du droit de la concurrence et du droit du travail. Afin de faciliter la production d’un meilleur produit, plus attrayant pour le spectateur.

Un peu de positivisme

Après tout ce qui précède, il peut sembler que tout ce qui a trait au basketball au niveau européen est négatif. Cependant, il n’y a rien de plus éloigné de la réalité. Ces dernières années, de bonnes décisions ont été prises qui ont contribué à élever le niveau des joueurs.

Malgré cela, nous sommes encore à des années-lumière du niveau de jeu et de culture du basket des Etats-Unis.

Sans aucun doute, nous devons continuer de travailler sur la même ligne. Alors que les succès internationaux de certaines équipes nationales principalement en Espagne nous conduisent à la déception.