7 erreurs lorsque nous choisissons notre nourriture

· 10 mars 2019
Nous partageons avec vous quelques astuces pour éviter de commettre certaines erreurs dans votre alimentation, dont certaines sont très habituelles et intégrées à notre routine journalière...

L’habitude de manger sainement est l’une des grandes obsessions de beaucoup de personnes aujourd’hui et pourtant personne n’est à l’abri de quelques erreurs…

Les mythes sur ce qui devrait ou ne devrait pas être inclus dans le régime quotidien sont très nombreux et variés. Mais lors du choix de la nourriture, nous pouvons commettre principalement 7 erreurs, alors même que nous pensons faire les choses correctement.

Première erreur : être obsédé par le fait de manger sainement

Il est très sain de prêter attention à sa nourriture et de mener une vie bien remplie, ce qui implique également de faire de l’exercice régulièrement et d’éviter les situations stressantes.

Cependant, il ne faut pas être obsédé par le fait d’avoir une alimentation saine. Cette obsession peut entraîner de nombreux déséquilibres, à la fois émotionnels et dans les régimes alimentaires eux-mêmes.

Seconde erreur : ne pas prendre de petit déjeuner

En général, sauter des repas n’est pas bon pour le corps et, lorsqu’il s’agit du premier repas de la journée, c’est encore pire. Au réveil, le corps a besoin de reconstituer sa réserve de nutriments perdus après une longue période de sommeil sans rien ingérer. Vous devez également vous munir de l’essentiel pour affronter une nouvelle journée.

L’habitude de ne pas prendre de petit-déjeuner peut entraîner des épisodes des brûlures d’estomac chroniques qui, si elles sont très fréquentes, conduiront à des affections plus graves, telles que la gastrite. Cela fait partie des erreurs contre-productives lorsque l’on souhaite perdre du poids.

erreurs

Si nous ne prenons rien au lever du jour, nous pouvons passer la journée entière avec une sensation de faim, de sorte que nous finirons par manger plus, et en plus des aliments sans valeur nutritionnelle et peu sains.

Troisième erreur : faire frire les pommes de terre

Ce légume bien connu contient, entre autres, de l’acide folique, du potassium et de la vitamine C. Une pomme de terre est composée aux 3/4 d’eau. Ce tubercule a également le mérite d’être pauvre en graisses et en sodium. Néanmoins, la faire frire n’est pas l’option la plus saine.

Après avoir nagé dans l’huile, les morceaux de pommes de terre deviennent l’un des aliments les moins sains que nous puissions consommer. Ils deviennent porteurs de graisses saturées, tandis que toutes leurs propriétés nutritionnelles se sont évanouies pendant la cuisson.

Quatrième erreur : cuisson du brocoli

A l’heure de composer son menu, inclure du brocoli est une idée nutritive, si ce n’est que comme dans le cas des pommes de terre, nous choisissons souvent le mauvais mode de cuisson.

L’idée que la meilleure façon de préparer ce légume est de le faire bouillir est assez répandue. Et pourtant, pratiquement aucun de ses nombreux nutriments ne survit à l’eau bouillante.

Pour que le calcium, l’acide folique et une longue liste de vitamines, de minéraux et d’antioxydants puissent être utiles à ceux qui les mangent, nous devons le faire cuire doucement à la vapeur ou le faire sauter. Et tout cela pendant quelques minutes, de sorte que ses tiges se ramollissent et que le brocoli acquière sa couleur verte frappante et particulière.

Cinquième erreur : éviter les graisses et les glucides

Ce sont des erreurs assez fréquentes lors du choix des aliments. Les personnes obsédées par une alimentation saine ou une perte de poids les commettent fréquemment, lorsqu’ils ne recourent à aucun moment à l’avis d’un spécialiste qualifié. Et dans les deux cas, ce sont des éléments essentiels dans une alimentation complète et équilibrée.

Les acides gras insaturés sont essentiels à la production de lipides dans le sang. Les lipides sont des molécules qui fonctionnent comme des réserves d’énergie. Ils sont également nécessaires pour prévenir les maladies cardiovasculaires ou réduire le risque de diabète.

Il ne faut pas non plus supprimer complètement le riz ou les pâtes, ou certaines céréales telles que le maïs ou l’orge. Certes, ces aliments apportent des glucides au corps mais le corps en a besoin.

erreurs

Au petit-déjeuner et au déjeuner, vous devez inclure au moins un aliment contenant des glucides. Cela peut-être facultatif au dîner. Sinon, les organes vitaux manqueront d’énergie pour fonctionner et c’est l’une des plus grandes erreurs que vous puissiez commettre.

Sixième erreur : choisir une bonne alimentation ne veut pas dire mourir de faim

En général, il est toujours mauvais de tomber dans les extrêmes. L’habitude de manger très peu ou d’abuser des aliments gras sont les deux faces d’une même pièce. Par conséquent, vous devez éviter d’avoir faim comme de tomber dans la gourmandise.

Certains régimes prévoient de petites portions réparties en six ou huit repas par jour. Et pour chacune d’entre elles, il faut prévoir la quantité indispensable de tous les nutriments nécessaires.

Si l’habitude de manger peu se prend sans planification et sans surveillance adéquate, cela peut aboutir sur une situation d’anémie. Ou un excès de poids bien supérieur à ce que nous voulions ainsi corriger.

Septième erreur : Abuser du « light »

Ce terme poursuit souvent ceux qui choisissent les aliments, obsédés uniquement par le choix de produits les plus sains possible. Qu’un aliment porte l’adjectif « light » (ou sa variante « régime ») n’implique pas nécessairement que ce soit un bon choix.