Les causes des vertiges à l'entraînement

Il est possible qu'à l'entraînement, vous ayez la tête qui tourne à tout moment moment de celui-ci. Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les causes possibles.
 

De nombreux sportifs souffrent de vertiges au cours de l’entraînement. La plupart du temps ce n’est pas bien grave.

Cependant, dans d’autres cas, ce peut être dû à des problèmes plus graves. Par conséquent, dans cet article, nous vous expliquons pourquoi ils se produisent et comment les éviter.

Faire de l’exercice régulièrement est l’un des meilleurs moyens de rester en forme et de brûler des calories. Cependant, le corps peut parfois réagir de manière inattendue, et donner lieu à des vertiges ou à des nausées qui plombent la séance.

Dans le cas où ces symptômes se produisent de manière persistante, il sera nécessaire de consulter votre médecin pour savoir s’il s’agit d’un problème de santé. Il faudra alors suivre un traitement spécifique pour traiter les causes.

Cela  dit, les vertiges à l’entraînement surviennent généralement à cause d’erreurs habituelles. En connaître les causes pour savoir comment les éviter et est l’un des meilleurs moyens de les prévenir. Nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir pour éviter de subir tout vertige susceptible d’entraver votre entraînement.

Pourquoi des vertiges surviennent-ils pendant l’entraînement ?

 

Les vertiges à l’entraînement peuvent être dus à une alimentation insuffisante, à une respiration insuffisante ou à la déshydratation. En tout cas, ce n’est jamais sain. En fait, cela peut devenir le signe d’un problème plus grave.

Passons en revue les raisons pour lesquelles les vertiges se produisent au cours d’un entraînement :

1. Vous ne mangez pas assez

Le corps utilise du sucre sous forme de glucose pour alimenter la plupart des fonctions. Évidemment, si vous ne consommez pas suffisamment de nutriments, votre corps ne pourra pas fabriquer le glucose dont il a besoin pour mener à bien l’entraînement.

C’est pourquoi, pour éviter une hypoglycémie, nous vous recommandons de manger -normalement- au moins 2 heures avant de faire de l’exercice.

s’entraîner après manger

En outre, il est possible de remédier aux vertiges induits par l’hypoglycémie en prenant un jus de fruit ou des en-cas sucrés.

2. Mauvaise hydratation

Une hydratation insuffisante, avant ou après l’effort, peut amener le corps à manquer de liquide, ce qui signifie qu’il ne peut plus maintenir ses fonction physiologiques correctement.

Les signes de la déshydratation sont des vertiges, des maux de tête et une bouche sèche. Boire avant, pendant et après aidera à prévenir toute déshydratation.

 

Cependant, évitez de trop boire, car la surhydratation peut également causer des problèmes. Nous vous recommandons en outre de boire tout simplement de l’eau ou des boissons sportives contenant des électrolytes afin d’aider votre corps à absorber les liquides plus efficacement.

3. Respiration inadéquate

Une respiration superficielle ou trop rapide peut entraîner des vertiges ou une sensation de faiblesse. Si vous remarquez que votre respiration est trop rapide, diminuez votre niveau d’activité ou reposez-vous.

Les différentes activités nécessitent en effet des techniques de respiration différentes. Si tel est votre cas, nous vous recommandons de solliciter l’entraîneur pour avoir son avis et ses conseils sur la respiration la plus appropriées pour vous et votre exercice.

4. Problèmes médicaux

Dans les cas les plus graves, des vertiges peuvent être causés par des problèmes médicaux. Les maladies cardiaques et les problèmes d’oreille interne font partie des troubles courants pouvant provoquer des vertiges.

Si les vertiges ne disparaissent pas après l’application des conseils précédents, vous devriez consulter un médecin pour qu’il fasse un diagnostic adéquat.

consulter le medecin

5. Manque d’exercice

Enfin, l’une des causes des vertiges à l’entraînement est le manque d’habitude dans l’exercice. Cela se produit généralement chez les personnes qui ont commencé récemment et à en faire trop et trop intensément.

 

En plus des vertiges, ils encourent le risque de se blesser. En ce sens, il est important de commencer petit à petit, en augmentant progressivement le rythme.

Avant de terminer, nous vous rappelons que si vous ressentez des vertiges pendant l’entraînement, faites une pause et reposez-vous. La plupart du temps, le fait de marcher, de s’asseoir sur une chaise ou de boire de l’eau peut suffire à vous rétablir.

Cependant, des vertiges et des nausées peuvent survenir occasionnellement, sans se renouveler, car elles peuvent être dues à une hypoglycémie, de l’hypertension passagère ou à un manque d’équilibre.

Mais si vous remarquez que le vertige ne disparaît pas après une heure, il sera temps de consulter votre médecin pour examiner votre cas.