La gymnastique hypopressive : idéale pour les mères

30 décembre 2018
Cette modalité de gymnastique aurait été créée par un médecin en kinésithérapie Marcel Caufriez. C'est une technique spécialement destinée aux femmes, en particulier celles qui passent par des processus postopératoires

De nombreuses femmes présentent un état physique parfait après la grossesse et après l’accouchement. Comment l’obtiennent-elles? La réponse à cette question est la gymnastique hypopressive . La bonne question est peut-être: quelle est cette technique et en quoi est-elle différente des exercices traditionnels?

Gymnastique hypopressive : l’effort est contrôlé et vient de l’intérieur

Contrairement aux routines abdominales que nous pratiquons à la salle de sport, les exercices hypopressifs utilisent la pression et le contrôle de la respiration pour renforcer le corps. La force générée en interne au niveau du diaphragme est ce qui va tonifier les muscles.

Il s’agit vraiment d’une pratique qui requière beaucoup de force et peu de mouvement musculaire. Cette discipline permet aux femmes d’exercer sans malmener leur plancher pelvien. Au contraire, l’objectif est de le renforcer.

La philosophie de ces routines se base sur les entraînements d’aérobic ou de musculation actuels. Comme nous le voyons, à l’origine, ces routines auraient été conçues de manière à ce que les femmes enceintes puissent renforcer leur bassin en évitant les avortements prématurés.

La discipline qui permet de réduire la taille en un temps record

En plus de renforcer la taille, avec ce type d’exercices, vous pouvez en réduire la taille. C’est pour cette raison que beaucoup de femmes optent pour cette pratique en post-partum. A la base, ce que vous travaillez c’est la région abdominale de manière spécialisée.

gymnastique hypopressive

La base de cette technique est le contrôle de la respiration de l’abdomen. De cette façon, il y a moins de mouvement et la colonne vertébrale n’est pas affectée, bien que la tension soit plus grande. A la base, vous allez effectuer toutes les routines sous apnée.

L’impact de chaque exercice se produit directement sur la bande de muscle recouvrant les viscères. En bref, il s’agit de travailler les abdominaux à partir de sa structure pour ensuite renforcer son apparence extérieure.

Quels sont les bienfaits de la gymnastique hypopressive ?

Les avantages de ces exercices vont au-delà de la réduction du tour de taille et du renforcement du bassin. En fait, lorsque nous commencerons dans cette discipline, nous réaliserons des avancées telles que:

  • L’amélioration de l’activité sexuelle. Le durcissement du bassin est essentiel pour contrôler l’orgasme pendant les rapports sexuels. En contrôlant cette zone, nous pouvons avoir des rapports plus fluides, plus agréables et plus durables.
  • Cela prévient l’incontinence urinaire. Lorsque nous atteignons un âge avancé, l’usure des muscles abdominaux implique moins de contrôle sur le flux urinaire. Par conséquent, les personnes âgées de 70 ans développent des problèmes d’incontinence. Avec ces exercices, nous maintiendrons une fermeté musculaire plus longtemps.
  • Une bonne correction de la colonne vertébrale. Les exercices hypopressifs impliquent en principe la réalisation d’un travail ponctuel dans la posture de la colonne vertébrale. De plus, lors de l’inspiration, les disques intervertébraux reprennent leur place.

Les débuts de la gymnastique hypopressive

Pour commencer dans cette pratique, la bonne chose à faire est de le faire entre les mains d’un coach spécialisé. Le professionnel évaluera notre condition physique pour pouvoir attribuer un type particulier de routine.

Les enseignements doivent être personnalisés, car les positions et les efforts relèvent une certaine complexité. Par exemple, un coach apprendra à une femme à lever son ventre au-dessus du diaphragme. La respiration s’entraîne également méticuleusement. Ce sont des détails que nous ne pouvons pas apprendre à travers un tutoriel YouTube.

Les débutants commencent par un entraînement de deux jours par semaine. La durée de chaque cours a tendance à durer environ 45 minutes, au moins au début. Petit à petit, cette fréquence pourrait augmenter en jours et en minutes. Après six mois, vous pouvez combiner des routines avec d’autres techniques telles que le Pilates.

gymnastique hypopressive

Un exercice adapté à la réalité d’une jeune mère

Dans le cas des jeunes mères, le meilleur atout de la gymnastique hypopressive est qu’il est possible de le faire sans négliger les bébés. Les moniteurs professionnels permettent presque toujours aux enfants de participer aux sessions. Les coachs organisent souvent des groupes d’entraide de mères enceintes et post-partum.

Une fois que vous maîtrisez les principales techniques, il est possible d’effectuer des routines dans le confort de la maison. Le meilleur est que vous n’avez pas besoin de poids ni de machines pour le conditionnement musculaire. En résumé, c’est une discipline efficace destinée aux mères d’aujourd’hui.