Le sport peut-il augmenter les défenses ?

Face à la quarantaine imposée dans plusieurs pays, bon nombre se demandent si le sport peut augmenter les défenses. Dans cet article, nous allons essayer de savoir quels types d'exercices peuvent être bénéfiques pour le système immunitaire.
 

La pandémie du coronavirus a perturbé la vie quotidienne et a soulevé de nouvelles questions que nous ne nous posions peut-être pas auparavant. L’une d’entre elles consiste à savoir si les exercices aident à augmenter les défenses. La question s’impose à cause du confinement et de l’infection auquel nous sommes confrontés.

Le COVID-19 est une souche de la famille des coronavirus qui a commencé son épidémie à Wuhan, en Chine et qui s’est ensuite répandue dans le monde entier. Certains états ont déclaré une quarantaine obligatoire, tandis que d’autres imposent des restrictions strictes pour circuler.

La recommandation pour l’ensemble de la population mondiale est de rester chez soi. L’objectif est de réduire la circulation des personnes et donc de ralentir la propagation du virus. Cela permet de gagner du temps et de ne pas accumuler les cas positifs qui paralyseraient les systèmes de santé et la capacité de réaction.

Suite à cela, plusieurs conseils sont apparus sur internet concernant les choses à faire pour augmenter les défenses. L’un des aspects recommandés est la réalisation d’activité physique au sein des foyers.

 

Dans cet article, nous passerons en revue les théories qui soutiennent l’utilité du sport. Et nous tenterons également de déterminer si tous les types d’exercices sont réellement efficaces pour aider le système immunitaire. Examinons tout d’abord la théorie.

L’exercice pour augmenter les défenses : théories

L’action du sport sur le système immunitaire n’est pas tout à fait claire. Bien qu’on ait tendance à penser immédiatement qu’il s’agit d’un facteur protecteur, ce n’est pas toujours aussi évident.

Il existe des bénéfices de l’exercice qui apparaissent lorsque l’activité se maintient de façon régulière et à une intensité modérée. Mais ce n’est pas toujours le cas. Et, s’il y a des cas où le sport peut augmenter les défenses, il est également essentiel de connaître le mécanisme pour le faire correctement.

Une jeune femme qui fait du sport chez elle.

L’une des théories est que le sport aide à la circulation des globules blancs. En augmentant leur mouvement dans l’organisme, ils peuvent atteindre plus rapidement les zones touchées pour défendre l’organisme.

Une autre théorie met en avant le changement de la température corporelle. L’exercice provoque des changements immédiats qui élèvent la température de l’organisme par la génération de chaleur et l’excès d’énergie qui se dissipe. Cela équivaudrait à l’action de la fièvre lorsque nous sommes infectés.

 

Enfin, la troisième théorie postule que le bénéfice provient de la diminution du stress. Effectivement, la pratique de l’exercice diminuerait la sécrétion des hormones liées au stress. Ce qui pourrait améliorer la fonction du système immunitaire. Comme nous le verrons plus loin, cette théorie expliquerait pourquoi l’exercice intense serait contre-productif pour les défenses.

Qu’advient-il des défenses dans chaque type d’exercice ?

Il existe deux façons de faire de l’exercice : de manière modérée ou de manière intense. L’exercice modéré désigne une activité entre 30 et 40 minutes, un jour sur deux. L’exercice intense est celui de l’entraînement sportif, prolongé et avec peu de repos.

Dans le cas d’un exercice modéré, nous trouvons le plus grand bénéfice pour les défenses. Les stimulus qui sont produits dans l’organisme lors de la pratique du sport de cette façon entraînent une réaction immunitaire qui serait une compensation aux dépenses produites par l’exercice. Si cela est maintenu dans le temps, le système immunitaire est de plus en plus résistant.

Avec des exercices de haute intensité, la situation est inverse. Ce type d’activité est stressante pour l’organisme même si la personne a le sentiment d’en profiter. Dans ce cas, le stress provient de l’effort auquel le corps est soumis pendant l’entraînement.

 

Le résultat final sera une baisse des défenses. La théorie sous-jacente est que les globules blancs migrent massivement vers le tissu musculaire pour réparer la fatigue plutôt que de traiter l’infection.

Un couple de personnes âgées qui fait de l'exercice chez eux.

Comment augmenter nos défenses avec l’exercice ?

Si nous faisons référence à ce moment particulier que traverse le monde avec la pandémie de coronavirus qui nous oblige à rester chez nous, nous pouvons alors opter pour l’exercice modéré. Il ne générera pas de réaction immunitaire immédiate face au COVID-19, mais il nous aidera à passer la quarantaine.

En plus de l’exercice physique, il est important de réguler l’alimentation afin de soutenir le système immunitaire. Une diète équilibrée et qui le reste, malgré le confinement, est fondamentale. Il en va de même pour le repos, que nous devons essayer de maintenir à des horaires similaires à ceux de notre routine habituelle.

Conclusion…

En bref, l’exercice physique ne générera pas de nouvelle immunité immédiate face à cette épidémie. Cependant, cela permettra de se vider l’esprit et de garder une occupation pendant la journée. En outre, cela peut nous encourager à continuer la pratique d’un sport une fois que la quarantaine sera terminée.