Les raisons pour lesquelles nous souffrons d’insomnie

12 septembre 2019
Vous restez longtemps éveillé avant de réussir à vous endormir, vous dormez pendant de courtes périodes ou vous restez réveillé une grande partie de la nuit ? Vous vous sentez fatigué comme si vous n'aviez pas dormi de la nuit ou encore vous vous réveillez beaucoup trop tôt ? Voici certains symptômes de l'insomnie.

L’insomnie est un trouble du sommeil très commun. Par ailleurs, il se traduit par un manque de sommeil et des difficultés à s’endormir. Mais aussi par des réveils intermittents et durables au milieu de la nuit.

Types d’insomnie

L’insomnie peut être aiguë (de courte durée). Elle est commune et les causes les plus fréquentes sont le stress au travail, des évènements traumatisants, la pression familiale… Elle dure en général quelques jours ou quelques semaines.

L’insomnie peut également être chronique (de longue durée) et durer des mois voire plus. La majorité des cas d’insomnie chronique sont en réalité un effet secondaire d’un autre facteur comme peuvent l’être certains problèmes médicaux ou autres troubles du sommeil. Des substances telles que la caféine, le tabac et l’alcool peuvent aussi en être la cause.

Les causes de l’insomnie

1. Dépression et anxiété : cela est dû à la qualité de vie, la santé physique ou certains troubles psychiatriques. Les cas de dépression ont augmenté dans notre société à cause des pressions sociales que nous supportons autour de nous.

2. La technologie : l’utilisation excessive de dispositifs technologiques dérègle l’horloge interne et altère aussi les hormones qui aident à trouver le sommeil. De plus, ils l’interrompent et génèrent de la fatigue.
Au cours des dernières heures de la journée, le corps a besoin de diminuer le rythme des activités et l’utilisation de n’importe quel dispositif ou appareil électronique qui l’exciterait plus. En effet, cela vous empêchera de trouver le sommeil ou favorisera la fatigue au réveil.

3. Ramener du travail à la maison : ne pas se séparer des technologies de communication est une pratique récurrente chez les cadres. Cependant, elle affecte leur capacité à s’endormir et la qualité du repos. Les experts recommandent de bien respecter le temps individuel de loisir et de repos. Le cumul des heures travaillées et le manque de temps pour soi produisent du stress.

Les causes de l'insomnie : une femme réveillée

 

4. Problèmes de santé : des maladies avec une douleur chronique comme l’arthrite, les maux de tête ou l’asthme. Mais aussi l’insuffisance cardiaque, une thyroïde trop active et des troubles gastro-intestinaux, entre autres.

5. Stress : un niveau trop élevé de stress ou pendant une longue période provoque de l’insomnie de même que des altérations de l’état émotionnel. Pour diminuer le stress vous pouvez par exemple mieux programmer votre temps, apprendre à gérer les situations. Mais aussi, exprimez vos émotions, demandez de l’aide si vous en avez besoin…

6. Médicaments : certains médicaments peuvent aussi altérer le sommeil. En revanche, cela peut se résoudre facilement. Demandez à votre médecin quels sont les médicaments qui n’affecteront pas la qualité de votre sommeil. Ou bien demandez lui des alternatives aux traitements qui affectent votre repos.

7. Ménopause : il existe certaines solutions pour mieux supporter l’insomnie lors de cette étape. Par exemple, gardez la chambre fraîche pour prévenir les sueurs nocturnes, évitez de prendre des cachets pour dormir, faites de l’exercice physique tous les jours. Évitez aussi la caféine et l’alcool le soir, mangez des produits avec des céréales et du lait avant de dormir ou pendant la nuit.

8. Mauvaises habitudes : faire la sieste, faire de l’exercice juste avant de dormir, préparer des repas copieux, boire trop d’eau ou ne jamais vous coucher à la même heure. Il vaut mieux vous habituer à faire des choses qui vous calment et vous relaxent avant d’aller dormir. Comme par exemple lire un livre, écouter de la musique douce ou prendre un bain chaud.

9. Prendre de la caféine : la caféine est un stimulant très puissant qui influe sur le sommeil. Elle est en effet présente dans le café, le thé, les sodas et le chocolat. Vous devez donc éviter d’en prendre dans les 6 heures précédant le coucher. Tout comme le fait de boire de l’alcool. Ce dernier provoque un sommeil plus léger qu’en temps normal.

La caféine empêche de dormir

Une option pour traiter l’insomnie sans médicament est celle de la thérapie cognitivo-comportementale qui consiste à parler à un thérapeute de manière individuelle ou en groupe pour analyser vos idées et vos sentiments sur le sommeil. L’objectif de cette thérapie est donc d’apprendre à se détendre et à se changer les idées.

Il existe également de nombreux médicaments prescrits pour dormir. Certains doivent se prendre sur une courte période et d’autres plus longtemps. Demandez à votre médecin quels sont les bénéfices et les effets secondaires de ces comprimés : beaucoup provoquent des gênes ou entraînent une certaine dépendance.