Quels sont les sports conseillés en cas d'hypertension ?

18 juin, 2020
Les sports recommandés pour un patient hypertendu sont principalement les sports aérobiques. Cependant, certaines précautions doivent être prises pour que l'exercice physique ne soit pas synonyme de complication de la maladie de base.
 

Certains sports sont recommandés en cas d’hypertension et d’autres non. Toutefois, sachez que l’exercice fait partie des indications pour le contrôle de la maladie.

Les patients hypertendus ne doivent pas se contenter de prendre seulement des médicaments. Ils doivent également apporter des changements dans leur mode de vie qui influent sur les valeurs de la tension artérielle. L’une de ces modifications est l’alimentation et l’autre est le sport.

Par ailleurs, les sports recommandés en cas d’hypertension présentent les mêmes avantages. En plus de baisser la tension artérielle, ils ont un impact sur d’autres aspects considérés comme des facteurs de risque cardiovasculaires, tels que le surpoids.

Un sportif hypertendu doit s’habituer à l’usage des tensiomètres. En effet, il est indispensable qu’il contrôle sa tension et qu’il sache comment le faire, en apprenant à lire correctement les valeurs de l’appareil. De même, le conseil médical est essentiel dans l’accompagnement car, comme nous l’avons dit, il s’agit d’un soutien supplémentaire à la thérapie.

Quelle quantité de sport en cas d’hypertension ?

La bonne nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire de faire de longues séances d’entraînement intensif pour avoir des effets métaboliques. Dans presque tous les sports recommandés en cas d’hypertension, le temps stipulé est similaire et pratique pour les personnes qui sont occupées. Quoi qu’il en soit, l’excuse du peu de temps ne doit pas être utilisée dans ce cas.

 

Pour diminuer la pression artérielle, l’exercice se base sur des mouvements corporels aérobiques. Comme monter des escaliers, faire du vélo ou danser. Si nous nous y engageons, nous pouvons adapter notre agenda pour inclure des séances.

Deux femmes qui dansent.

Certaines associations médicales conseillent de faire 150 minutes d’activité physique par semaine pour avoir un impact sur les valeurs de la tension. Selon quelques publications médicales, cela équivaut à 30 minutes quotidiennes au moins 5 fois par semaine.

Par ailleurs, le temps peut être réduit en augmentant l’intensité, jusqu’à 75 minutes par semaine. Néanmoins, il est important d’être prudent avec cette augmentation de l’exigence afin de ne pas générer d’effets adverses.

Les 30 minutes quotidiennes peuvent se répartir sur la journée pour ne pas avoir à faire tout d’un seul coup. Si vous faites une séance de 20 minutes le matin et une autre de 10 minutes l’après-midi, c’est également viable.

Pour les personnes qui ont un emploi extrêmement sédentaire -de secrétaire ou de bureau-, il est essentiel d’inclure des minutes de marches régulièrement. Cela s’ajoute au sport recommandé pour baisser la tension artérielle. Ainsi, le fait de se lever et de marcher 5 minutes toutes les heures peut avoir un effet favorable sur la santé.

 

A quel moment consulter un médecin ?

Le choix du sport ne revient pas particulièrement au médecin, mais un avis est nécessaire. En effet, un professionnel de la santé permet de guider le choix en conseillant ce qui est le plus adapté à l’âge et aux conditions individuelles de la personne.

Si une personne hypertendue décide de réaliser une activité physique, elle doit faire une consultation de routine avant de commencer. Surtout s’il s’agit d’un patient de plus de 50 ans. Dans ce cas, il faudra rechercher d’autres troubles pouvant générer un risque cardiovasculaire.

Le surpoids est également un motif de consultation pour un individu hypertendu avant de commencer un sport. L’obésité nécessite un programme sportif progressif, accompagné d’un régime alimentaire adapté à la situation particulière.

Par ailleurs, une personne souffrant d’hypertension avec d’autres maladies concomitantes doit disposer d’une certaine stabilité de ses pathologies pour commencer un sport. La présence de diabète, par exemple, très fréquente dans cette population, est une condition qui ajoute un facteur supplémentaire à la réalisation de l’exercice.

Un médecin qui mesure la tension artérielle de son patient.
 

Enfin, une fois que l’activité sportive est mise en marche, il est judicieux d’examiner les signes qui peuvent apparaître pendant les entraînements. Si la personne signale des douleurs de poitrine, par exemple, ou des vertiges, il faut cesser l’activité et vérifier l’état de santé.

Quels sont les sports recommandés en cas d’hypertension ?

Tout d’abord, il doit s’agir d’un sport agréable pour la personne qui souffre d’hypertension. C’est un principe fondamental de la pratique sportive. Ensuite, la question de la santé doit être résolue.

Comme nous l’avons souligné, le plus grand bénéfice pour l’hypertension artérielle provient des exercices aérobiques. Par exemple, la course à pied, la natation et le vélo. L’avantage de ces sports est que le temps d’activité conseillé peut se réguler sur la semaine.

La natation est conseillée en cas d hypertension

En revanche, les sports d’équipe ont le désagrément du temps. Il est effectivement plus difficile d’atteindre une régularité et d’établir des lignes directrices nécessaires en terme de minutes hebdomadaires. Toutefois, ils peuvent se combiner avec ceux que nous avons mentionné avant.

 

Concernant les sports anaérobiques, les études indiquent la prise de certaines précautions en cas d’hypertension. On peut faire de la musculation par exemple, mais le patient doit être contrôlé régulièrement et strictement. Il doit également savoir comment prendre sa propre tension.

L’hypertension artérielle peut être traitée avec le sport

En bref, le sport fait partie du programme de traitement d’un sujet hypertendu. Avec l’alimentation et les médicaments, ce sont les trois éléments qui permettent de contrôler la pression artérielle.

Comme nous l’avons expliqué tout au long de cet article, il n’y a pas d’excuses pour ne pas faire d’exercice. Surtout si cela nous aide à être en meilleure santé !

  • Titos Gil, Alfredo. Hipertensión arterial y actividad física. Medicine & Science in Sports & Exercise 16 (2017): 269-274.
  • Manzanas, A. Oterino, et al. Corazón y deporte. Medicine-Programa de Formación Médica Continuada Acreditado 12.45 (2017): 2700-2705.
  • Nogales, Omar Iván Gavotto, et al. La práctica deportiva sabatina en adultos y el riesgo de complicaciones cardiovasculares. Arrancada 17.31 (2017): 90-99.