Tout sur les douleurs corporelles après l’entraînement

· 15 avril 2019
Il est normal qu'après une séance dans une salle de fitness, des douleurs corporelles apparaissent. Il existe différentes théories sur les causes qui peuvent les provoquer. La clé est de les éviter et de les diminuer au maximum afin de pouvoir continuer les entraînements.

Après une séance très intense en salle de sport, vous pensez certainement « demain je vais avoir mal partout ». Toutefois, souvent, nous ne savons pas de quoi il s’agit. C’est pourquoi, dans cet article, vous saurez tout ce qu’il faut sur les douleurs corporelles après l’entraînement.

Les douleurs corporelles : pourquoi surviennent-elles après l’entraînement ?

Comme s’il s’agissait d’un rappel que nous avons exigé beaucoup de notre corps la veille, les douleurs corporelles sont causées par des contractions musculaires excentriques.

Celles-ci se produisent lorsque les muscles se contractent et s’étirent plusieurs fois avec un certain poids ou une certaine charge. Pour cette raison, la douleur peut apparaître quand nous effectuons des mouvements peu fréquents : monter à l’échelle, porter quelque chose de lourd, jouer avec les enfants, etc.

En général, les douleurs corporelles sont plus fortes lorsqu’il n’y a pas d’entraînement préalable. Par conséquent, il est plus courant que « tout le corps fasse mal » après avoir passé plusieurs jours sans faire d’exercice en raison de vacances ou de maladies. Sans parler des nombreuses années de sédentarisme !

Jusqu’à il y a un certain temps, on pensait que les douleurs musculaires tardives étaient le résultat de l’accumulation d’acide lactique dans les cellules. 

Cependant, il existe actuellement une théorie qui affirme que, suite à une augmentation de l’exigence, les muscles sont endommagés. C’est à ce moment-là qu’ils commencent à faire mal et que nous éprouvons de la raideur.

Dans certains cas, les douleurs corporelles durent pendant 10 jours, mais la bonne nouvelle est qu’elles s’atténuent. Autrement dit, si vous vous êtes entraîné hier, aujourd’hui vous n’arrivez pas à bouger et demain vous vous sentirez un peu plus soulagé… De cette façon, la douleur s’estompera progressivement, à moins que vous ne vous entraîniez trop intensément.

Il est normal qu'après une séance dans une salle de fitness, des douleurs corporelles apparaissent.

Comment éviter ou réduire les douleurs corporelles après l’entraînement ?

Pour beaucoup, les douleurs corporelles sont un signe évident qu’ils ont travaillé dur et se sont entraîné ‘correctement’. En revanche, pour d’autres, elles sont signe de souffrance et d’arrêt de l’activité physique.

Dans tous les cas, sachez que les douleurs corporelles ne peuvent être évitées à 100% car, d’une manière ou d’une autre, le corps réagit à un effort.

Néanmoins, ce qu’il est possible de faire c’est réduire l’intensité des symptômes. Comment ? A travers le repos. Cela signifie que, si vous êtes allé à la salle de sport hier, aujourd’hui vous devriez rester à la maison ou réaliser un exercice plus tranquille, comme par exemple marcher.

L’une des erreurs typiques en salle de sport est de ne pas s’échauffer avant l’exerciceCela peut augmenter les possibilités de souffrir de douleurs corporelles le jour suivant.

De plus, à la fin de l’entraînement, il est fondamental d’étirer les zones que nous avons travaillé. Soyez conscients que ces deux habitudes ne prennent pas plus de 10 minutes et peuvent faire toute la différence dans les prochaines 24 heures.

Un autre conseil très utile est de s’alimenter correctement quand on fait du sport. Qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’à la fin de la séance, nous vous suggérons de consommer une bonne dose de protéines et de glucides. 

Un bol de lait ou un yaourt avec des céréales sont une bonne option. Les personnes qui souffrent de courbatures mangent généralement des bananes.

Aller doucement pour éviter les lésions

Au-delà de tout ce que nous venons de dire, nous vous conseillons d’effectuer les exercices de manière progressive afin que les muscles à l’effort ne souffrent pas trop d’un jour à l’autre. En particulier si vous ne vous êtes pas entraîné depuis longtemps ou ne l’avez jamais fait.

Il est impossible de prendre un rythme identique à ceux qui font cela depuis des années dès la première séance.

Aller 'pas à pas' est un bon moyen d'éviter les douleurs corporelles.

Aller « pas à pas » est un bon moyen d’éviter non seulement les douleurs corporelles, mais également les lésions provoquées par une exigence trop forte. 

Vous ne voulez pas souffrir d’une déchirure des ligaments, d’une luxation ou d’une tendinite dès le premier jour… Faites donc attention aux signaux que votre corps vous envoie !

Si vous ne pouvez pas faire un exercice, ne déprimez pas. Faites-le à votre rythme, avec le poids adéquat et en suivant toujours la bonne technique.

Par ailleurs, il n’est pas conseillé de prendre des médicaments ou des anti-inflammatoires, même de façon préventive. De plus, évitez l’usage d’analgésique qui ne font que masquer les symptômes d’une éventuelle blessure.

Les douleurs corporelles sont un must dans la vie d’un sportif, voire même d’un amateur. Mais cela ne veut pas dire que nous devons les éprouver de manière excessive. Avec un peu de soins et de repos, tout reviendra à la normale et nous pourrons reprendre l’entraînement sans problème.

  • Lopategui, E. (2012). La prescripción de ejercicio. Fisiología Del Ejercicio.