Les produits pharmaceutiques à ne jamais acheter

23 décembre 2018
Les pharmacies contiennent beaucoup plus de produits pharmaceutiques que les médicaments eux-mêmes. Y compris, certains d'entre eux essaient de leur ressembler ou d'être en concurrence alors qu'en réalité, ils ne peuvent les remplacer.

Depuis quelques temps déjà, on observe que les pharmacies, en plus des médicaments habituels, offrent une grande variété de produits à la vente. En pratique, ne vous laissez pas emporter pas la publicité. Il existe des produits pharmaceutiques que vous ne devriez jamais acheter.

Les pharmacies ont élargi leur offre en s’adaptant à de nombreuses personnes ayant des besoins spécifiques et des délais réduits.

La vaste gamme de produits comprend: les médicaments, les produits cosmétiques de beauté, les produits d’hygiène et de soin personnel, les compléments alimentaires, les produits homéopathiques, des aliments et des détergents.

Les compléments alimentaires et les cosmétiques de beauté

Il existe des produits avec lesquels nous devons être très prudents au moment de les acheter. Surtout s’ils sont en lien avec notre santéIl y a de nombreuses marques et nous devons être sûr qu’elles possèdent les autorisations sanitaires correspondantes.

La gamme de produits pharmaceutiques s'élargit et nous devons être très prudents au moment de les acheter.

Les compléments alimentaires ne doivent jamais remplacer une alimentation saine et équilibrée. Contrairement aux médicaments traditionnels, ils ne devraient pas être promus comme analgésiques ou intervenant dans le traitement des maladies cardiaques.

Certains produits cosmétiques de beauté doivent être achetés en pharmacie. En particulier dans le domaine dermatologique. Un facteur important est que ces produits soient toujours approuvés par le pharmacien. De même, il est important que l’on puisse les utiliser en cas d’effets indésirables.

Les produits homéopathiques

Parmi les produits pharmaceutiques que nous devrions jamais acheté, on trouve les produits homéopathiques. Ces ‘remèdes miracles’ se présentent comme des médicaments. Bon nombre de personnes dans le monde entier les utilisent pour soigner des affections et des maladies.

Parmi les produits pharmaceutiques, les produits homéopathiques ne sont pas conseillés à la vente.

Les produits homéopathiques ne devraient pas être vendus dans les pharmacies. Car ils exposent les consommateurs à un ‘risque inacceptable’. Certaines études scientifiques ont conclu que les produits homéopathiques ne devraient pas entrer dans les pharmacies agréées par le régime de prestations pharmaceutiques.

Les entreprises engagées dans la production et la distribution des produits homéopathiques soutiennent que l’homéopathie est inoffensive et peut s’utiliser comme alternative à la médecine traditionnelle dans certaines circonstances.

Le rapport du Conseil National de Santé et de Recherche Médicale du Gouvernement Australien, suite à une évaluation approfondie des données probantes, a conclu qu’il n’existe aucune condition de santé pour laquelle il y a des preuves fiables que le produit homéopathique est efficace. Sa vente en pharmacie n’est donc pas justifiée.

L’homéopathie, également connue comme médecine homéopathique, est un système médical alternatif qui a été développé en Allemagne il y a plus de 200 ans. Les produits homéopathiques dérivent de substances provenant de plantes, de minéraux, d’animaux et d’autres essences.

Les effets secondaires et les risques

Les vaccinations homéopathiques ont été présentées comme substituts aux vaccinations traditionnelles. Mais il manque des données pour soutenir de telles affirmations.

Bien que de nombreux produits homéopathiques soient fortement dilués, ceux qui sont vendus ou étiquetés comme homéopathiques peuvent ne pas l’être. Ils contiennent généralement des quantités importantes de substances actives.

De même que les médicaments ou les compléments diététiques qui contiennent des ingrédients chimiques, ces produits homéopathiques peuvent causer des effets secondaires ou des interactions médicamenteuses.

Néanmoins, ils peuvent aussi présenter des risques s’ils ne sont pas fabriqués correctement. Comme tout autre produit. Les produits homéopathiques liquides ont tendance à contenir plus d’alcool que les taux autorisés dans les médicaments traditionnels.

Alertes sur l’utilisation des produits homéopathiques

Il n’est pas judicieux de prendre des produits homéopathiques à la place d’un médicament conventionnel. Ni de reporter la consultation chez le médecin pour un problème ou une douleur.

Il est nécessaire de suivre les calendriers de vaccination conventionnelles recommandés pour les enfants et les adultes. Les produits homéopathiques ne doivent pas s’utiliser comme substitut des vaccins conventionnels.

Notre rôle est de nous documenter sur les produits pharmaceutiques. Avec des sources fiables sur leur application et leur usage. En effet, notre santé et notre bien-être sont au centre.

Alertes sur les médicaments conventionnels retirés

Par définition, les médicaments servent à prévenir, soulager ou soigner une maladie. Ils constituent nos meilleurs alliés au moment de faire face à divers maux.

Certaines erreurs dans la fabrication, la contamination par des micro-organismes non détectés, ou le non-respect des normes sanitaires en vigueur dans chaque pays, peuvent en faire des éléments à haut risque pour la santé.

Il est indispensable d’être attentifs aux alertes pharmaceutiques des départements de santé. Par conséquent, vérifiez les médicaments qui ont été retirés du marché.

Les établissements pharmaceutiques doivent disposer de ‘zones de quarantaine’, où les médicaments retirés de la circulation peuvent être stockés. Il s’agit d’offrir des informations correctes et justes sur les produits pharmaceutiques que nous ne devrions jamais acheter.