10 clés pour entraîner les enfants

9 août 2019
Vous êtes-vous déjà demandé comment se forment les étoiles du sport mondial ? La réponse se trouve dans leur enfance et leur jeunesse. De plus, un bon engagement de la part des adultes est essentiel pour entraîner les enfants.

Entraîner les enfants requiert un ensemble de règles et de clés bien claires. Dans le domaine sportif, un entraîneur est également un éducateur. Par conséquent, sa tache est très complexe. En effet, le sport est un espace de participation sociale où les enfants intègrent des normes relationnelles et de coopération.

Les enfants vivent le sport avec beaucoup d’enthousiasme et d’espoir. Cela est très important pour leur développement cognitif et social. Par ailleurs, en plus d’enseigner les bases du sport, l’entraîneur deviendra une référence dans d’autres domaines. Sur le plan psychologique par exemple.

Par conséquent, il ou elle devra également donner les lignes directrices afin que la dynamique permette un développement sain. Dans cet article, nous approfondirons les aspects essentiels qui déterminent la tâche des entraîneurs sportifs concernant la formation des enfants.

10 clés pour entraîner les enfants

Comme nous l’avons mentionné, en plus des exercices physiques, il est primordial de tenir compte d’un ensemble de règles et de normes pour que le groupe soit dynamique. En effet, il est conseillé et très efficace de clarifier les règles dès le début. Et surtout, de mettre l’accent sur le caractère ludique du sport.

1. Le travail en équipe

Ce fondement a pour but le bon fonctionnement du groupe. Chez les enfants de 5 à 10 ans, les attitudes individualistes persistent encore étant donné qu’ils viennent tout juste d’intégrer de nombreuses règles sociales. Souligner l’importance du groupe peut faciliter la communication entre les différents membres de l’équipe.

2. Compétitivité et courage

Ce principe peut s’adapter à tous les sports et met l’accent sur le courage dans la compétition. Il s’agit d’une valeur indispensable qui doit être mise en avant avec les autres. En effet, la compétitivité ne peut à elle seule être la base de la motivation.

3. Une compétitivité saine, essentielle pour entraîner les enfants

Ce concept est particulièrement lié au second. La compétitivité et le courage doivent cependant toujours garder une composante de respect et de camaraderie avec l’adversaire. Effectivement, cela est plutôt bien d’essayer de dépasser l’autre, mais la coopération et la loyauté doivent toujours prédominer.

Entraînement des enfants au football.

4. La communication

L’entraînement des enfants doit contenir un élément fondamental qui est la communication. Lors des compétitions, les enfants sont souvent gênés et ne parlent pas avec les adversaires voire même entre eux.

En général, les entraîneurs ne favorisent pas l’interaction entre les enfants des différentes équipes et c’est une grande erreur. Il ne faut jamais oublier que ce ne sont que des enfants et qu’ils doivent garder un bon souvenir des compétitions.

5. Comportement exemplaire

La cordialité ainsi qu’une bonne image sont fondamentales dans une équipe de n’importe quel sport. Il est nécessaire d’enseigner aux enfants qu’ils doivent traiter les autres comme ils aimeraient être traités.

« Le football donne une chance aux faibles face aux plus forts ».

-Oscar W. Tabarez-

6. Le respect des plus grands

Au sein des clés pour entraîner les enfants, cet aspect fait partie de l’axe fondamental. En effet, il est important d’introduire le respect des plus grands afin que les enfants intériorisent correctement les rôles de chacun dans le sport. D’autre part, il est essentiel d’encourager le respect des arbitres car ils sont un élément indispensable du jeu.

7. La responsabilité, une clé indispensable pour entraîner les enfants

En plus de favoriser un sentiment d’appartenance à l’équipe, il faut également stimuler la responsabilité. Souvent, ce sont les entraîneurs qui ramassent les équipements et le matériel. Cependant, il est judicieux que les enfants assument cette tâche ou d’autres tâches de manière proactive.

8. Effort et engagement

En général, les enfants cherchent une récompense immédiate. Mais c’est à l’entraîneur de renforcer la valeur de l’effort et de la persévérance pour atteindre les objectifs. Il s’agit d’un élément fondamental de la motivation chez les enfants. Les victoires se trouvent dans le travail de chaque jour.

9. Un esprit sportif

Voici un autre fondement qui peut s’adapter à n’importe quel sport. En effet, les activités sportives ne peuvent être synonymes de punition ou de supplice pour les enfants. L’espace de l’entraînement doit permettre une association du sport avec de bonnes sensations.

Course sportive avec des enfants.

10. Le public lors des matchs, une autre clé pour entraîner les enfants

La dernière des 10 clés pour entraîner les enfants se base sur la célèbre citation du footballeur uruguayen Obdulio Varela, lors de la finale du mondial au Brésil en 1950. Dans les minutes qui ont précédé le match et face à un public brésilien dominant, le capitaine uruguayen a utilisé l’expression « les étrangers sont faits de bois » comme message de motivation.

Malheureusement, le comportement du public durant les matchs d’enfants n’est pas exemplaire. Les parents et les entraîneurs ne contribuent pas à un bon climat, ce qui finit par affecter les enfants. Pour cette raison, ce fondement vise à transformer cette situation en une force.

Souvent, nous remettons en question le comportement des sportifs d’élite lorsqu’il n’est pas exemplaire. Toutefois, ce que nous devons nous demander, c’est comment ces conduites ont pu se produire. Le climat excessivement compétitif et sans valeurs fondamentales de coopération devient la réponse dans de nombreux cas.

Pour changer cela, il est nécessaire d’éduquer les nouvelles générations selon un nouveau modèle qui cultive la compétitivité à travers la coopération et l’esprit d’équipe. Finalement, nous devons tous participer à ce changement !

  • Brasil 1950 en MARCA.com | La leyenda de Obdulio Varela. (s. f.). Recuperado 17 de junio de 2019, de https://www.marca.com/reportajes/2010/02/brasil_1950/2010/02/20/seccion_01/1266702265.html
  • De 2018, 19 De Junio. (s. f.). El «Maestro», cuando era maestro: la educación, la otra pasión de Oscar Washington Tabárez, entrenador de Uruguay. Recuperado 17 de junio de 2019, de Infobae website: https://www.infobae.com/america/deportes/mundial-rusia-2018/2018/06/19/el-maestro-cuando-era-maestro-la-educacion-la-otra-pasion-de-oscar-washington-tabarez-entrenador-de-uruguay/
  • Gjesdal, S., Stenling, A., Solstad, B. E., & Ommundsen, Y. (2019). A study of coach-team perceptual distance concerning the coach-created motivational climate in youth sport. Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports, 29(1), 132-143. https://doi.org/10.1111/sms.13306
  • Mossman, G. J., & Cronin, L. D. (2019). Life skills development and enjoyment in youth soccer: The importance of parental behaviours. Journal of Sports Sciences, 37(8), 850-856. https://doi.org/10.1080/02640414.2018.1530580
  • Ryuh, Y., Choi, P., Oh, J., Chen, C.-C., & Lee, Y. (2019). Impact of Inclusive Soccer Program on Psychosocial Development of Children with and without Intellectual Disabilities. Journal of Developmental and Physical Disabilities. https://doi.org/10.1007/s10882-019-09670-8