Quelles sont les fonctions des avocats sportifs ?

Les différents sports actuels, en particulier le football, génèrent des conflits et des querelles qu'il faut résoudre. Il s'agit de l'environnement idéal de travail pour les avocats sportifs.
 

Les avocats sportifs sont de plus en plus présents, non seulement dans les sphères juridiques et sportives, mais également dans les médias de communication. Bien qu’il y ait toujours eu des avocats impliqués dans des affaires liées au sport, le droit du sport en tant que branche spécifique d’expertise est relativement récent.

La nouveauté de cette spécialité semble être parfaitement compatible avec la croissance rapide dont elle fait preuve ces dernières années. En effet, il ne faut pas s’étonner que l’opportunité d’exercer le droit au sein d’un domaine aussi attrayant et rentable que le sport, et surtout le footballcapte l’attention de milliers d’étudiants et de professionnels de la loi.

Cependant, avant de faire des hypothèses sur une carrière dans ce domaine, il est important d’en connaître les responsabilités, les champs d’action ainsi que les fonctions d’un avocat spécialisé en droit du sport. Par ailleurs, nous devons être conscient des types de connaissances et de compétences qui sont fondamentales pour être performant dans le droit sportif.

Horizons d’actions pour les avocats sportifs

Un avocat spécialisé dans le droit du sport est habilité à fournir ses services aux différents acteurs du monde sportif. Non seulement il travaille directement pour les sportifs et les entités sportives à caractère public et privé. Mais il est également qualifié pour représenter les intérêts des entreprises, des sociétés et des particuliers impliqués dans ce domaine.

 

Dans la pratique, voici quelques-unes des principales fonctions et compétences exercées par les avocats sportifs :

  • Instruire, permettre et participer à la négociation et la signature de contrats sportifs. Ces derniers peuvent être conclus entre des athlètes et des clubs sportifs, des marques, des fédérations sportives et différentes institutions.
  • Ils peuvent également contribuer à la négociation de contrats de parrainage publicitaire et d’accords pour l’exploitation commerciale des droits de l’image des sportifs, clubs, ainsi que des entreprises.
Loi et justice dans le domaine du sport.

  • Consulter les contrats et les mouvements de transferts des sportifs professionnels entre les clubs, les sélections et les associations sportives similaires.
  • Représenter les personnes physiques ou juridiques et défendre leurs droits et intérêts dans le cadre de procédures judiciaires. Généralement dans des affaires qui s’inscrivent dans le cadre juridique du droit du sport.
  • Coordonner et mener à bien des procédures administratives et judiciaires impliquant des organismes nationaux et internationaux du domaine sportif. Par exemple, les Tribunaux Arbitraires et le Tribunal d’Arbitrage Sportif (TAS).
  • Offrir des conseils professionnels en matière juridique, sociale, civile et commerciale aux différentes associations sportives. Cela peut être les clubs et les fédérations, ou alors les entreprises et les particuliers impliqués dans le sport.
  • Fournir des conseils juridiques concernant les relations de travail et les questions de sécurité sociale. Aussi bien pour les sportifs que pour les autres acteurs au sein de ce domaine (entraîneurs, managers, personnel technique, directeurs, etc.).
 

Quelles sont les études nécessaires pour être un avocat sportif ?

Bien entendu, les avocats spécialisés dans le droit du sport doivent nécessairement obtenir leur diplôme de droit pour pouvoir opter ensuite pour une spécialisation dans une branche juridique particulière.

En outre, pour devenir un bon avocat sportif, le professionnel doit aller au-delà de ses connaissances du droit et de son application. Par exemple, il doit être au courant de tout ce qui concerne les sanctions dans le sport.

Connaissances nécessaires

Il ne faut pas oublier que la pratique du droit dans le domaine sportif nécessite le développement de différentes qualités. Comme, par exemple, les techniques de négociation, les ressources humaines, les droits d’image et de propriété intellectuelle, les concepts de publicité et de merchandising sportif, etc.

Une jeune étudiante à l'université.

Pour ces raisons, il est judicieux que l’étudiant ou le professionnel suive des cours d’introduction au droit du sport avant de décider de commencer une spécialisation dans cette branche.

Ce type de cours est généralement de courte durée et son programme se concentre sur les connaissances fonctionnelles. D’autre part, ils sont plus économiques qu’un cours de master spécialisé. Actuellement, il est facile de trouver une large variété de cours présentiels ou en ligne.

 

Une fois que vous êtes sûr que vous voulez travailler dans le domaine sportif, il est conseillé de réaliser un Master en Droit Spécialisé. Ces cours de troisième cycle offrent généralement un programme vaste et complet. L’objectif est de fournir aux étudiants les outils nécessaires pour assimiler les connaissances et les compétences fondamentales.

En outre, il est vivement recommandé que les avocats sportifs fassent preuve d’une bonne maîtrise de l’anglais. De même, il est essentiel d’assimiler les concepts clés de la comptabilité.

Enfin, en ce qui concerne les langues, il peut être également intéressant d’incorporer une troisième langue dans le curriculum. En fonction des champs d’action souhaités par chaque professionnel.

  • Lucía Muñóz Benito. 2018. Derecho Deportivo sancionador. Universidad de La Rioja. Extraído de: https://biblioteca.unirioja.es/tfe_e/TFE004020.pdf
  • Gobierno de España. 2019. Código de Derecho Deportivo. Extraído de: https://www.boe.es/legislacion/codigos/codigo.php?id=103_Codigo_de__Derecho_Deportivo_&modo=1