Exercice pendant la grossesse : conseils et influence sur votre corps

· 4 avril 2019
Au cours des mois de grossesse et contrairement à ce que l'on pensait, faire du sport est très bénéfique, mais il ne faut pas négliger les avis médicaux pour prendre en considération chaque cas particulier en toute sécurité.

Faire de l’exercice pendant la grossesse est bénéfique, mais vous devez garder à l’esprit que chaque cas est unique. Par conséquent, avant de décider de faire de l’exercice, vous devez en parler à votre médecin. Pour commencer, il faut prendre en compte si vous en avez pratiqué ou non avant de tomber enceinte.

Si vous avez régulièrement fait de l’exercice, vous pouvez continuer à le faire tant que vous ajustez l’activité physique à votre état. De cette manière, vous pouvez continuer à maintenir votre forme cardiovasculaire et musculaire pendant la grossesse et après l’accouchement.

D’autre part, il y a des femmes qui n’ont jamais pratiqué d’exercice. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous y mettre parce que êtes enceinte. Vous pouvez en fait effectuer des exercices réguliers pendant la grossesse, mais vous devez incontestablement effectuer d’autres types d’exercices et les adapter à vos capacités physiques.

Avantages de l’exercice pendant la grossesse

Faire de l’exercice pendant la grossesse a plus d’avantages que d’inconvénients et ne présente pas de risque pour le fœtus. Cela aide également la future mère à rester en bonne forme physique et à améliorer sa santé.

Parmi les avantages les plus remarquables de l’exercice, nous avons :

  • Améliore la condition physique cardiovasculaire et musculaire.
  • Récupération plus rapide du travail.
  • Retour le plus rapide au poids, à la force et à la souplesse avant la grossesse.
  • Raffermissement du ventre après l’accouchement.
Femme enceinte fait du yoga

  • Plus d’énergie.
  • Moins d’interventions obstétricales.
  • Phase active du travail plus courte et moins douloureuse.
  • Moindre gain de poids
  • Meilleure humeur et estime de soi
  • Moins de stress, d’anxiété et de dépression.
  • Augmentation des dispositions à adopter des habitudes de vie saines et permanentes.

En outre, le maintien d’une routine d’activité physique contrôlée peut prévenir le risque de développer des maladies associées à la grossesse, telles que la prééclampsie (hypertension induite par la grossesse) ou le diabète gestationnel.

faire du sport enceinte

L’exercice pendant la grossesse aide à améliorer la sécrétion d’insuline. La sensibilité à l’insuline et le métabolisme du glucose s’améliorent et réduisent donc les risques de développer un diabète gestationnel.

En outre, l’entraînement peut prévenir d’autres désagréments telle que la lombalgie, l’incontinence urinaire associée à la grossesse et d’autres affections musculo-squelettiques chroniques.

Ainsi, tant qu’il n’y a pas de problème de santé chez une femme enceinte, les avantages physiques et mentaux de l’exercice physique au cours de la grossesse sont multiples.

En ce qui concerne le bébé, les études montrent que faire de l’exercice physique intense le fait naître avec un poids inférieur. Mais ce poids est généralement dû à une diminution du tissu adipeux sous-cutané. Par conséquent, cela ne présuppose aucun problème ou du moins aucun problème n’a été rapporté. Même dans ce cas, il est préférable que les femmes enceintes effectuent des activités modérées.

Les exercices recommandés

La marche pendant la grossesse est très bénéfique et constitue une activité que vous pouvez pratiquer du premier au dernier jour. C’est un moyen de favoriser l’arrivée du bébé naturellement. En marchant, nous évitons les problèmes circulatoires ainsi que leurs conséquences : jambes et pieds enflés, constipation…

De plus, cela nous aide à contrôler sans effort la prise de poids, puisqu’il s’agit d’un exercice d’aérobic.

Faire du vélo pendant la grossesse est une activité qui détend, tonifie, distrait, évite les excès de poids, améliore la circulation… Cet exercice est généralement recommandé comme activité viable jusqu’au cinquième ou sixième mois de la grossesse. Une option pour la dernière partie de la grossesse peut être le vélo stationnaire, car votre ventre prononcé peut n’être pas adapté à du vélo standard.

faire du sport durant la grossesse

Exercices dans l’eau. Les corps qui y sont immergés réduisent leur poids physique et réduisent le risque de se blesser en forçant trop sur les muscles. Un autre avantage est que le corps de la femme enceinte ne surchauffe pas excessivement. La natation ou l’aquagym apporte donc une amélioration musculaire, circulatoire et respiratoire, diminue les douleurs dans le bas du dos, détend …

Yoga pendant la grossesse. Cet exercice améliore la posture du corps et aide à prévenir les maux de dos et les troubles tels que les hémorroïdes et les vomissements, aide à réduire la pression et le poids de la grossesse, aide à éliminer la fatigue, la tension nerveuse et assure au fœtus une plus grande oxygénation…

C’est aussi un exercice très relaxant pour la mère, qui est très consciente du bébé, ce qui favorise le lien et la communication avant la naissance.

-Le Pilates, est également bénéfique et procure des avantages similaires au yoga. Rappelez-vous simplement d’éviter les postures ou les exercices qui exercent une pression sur le ventre ou mettent en danger votre équilibre.