6 tactiques pour courir plus vite et plus longtemps

· 2 décembre 2018
La course est une pratique pour laquelle il faut être de plus en plus habiles, que ce soit un passe-temps ou en compétition, vous pouvez améliorer vos performances et vos résultats grâce à quelques petits conseils.

Dans l’article suivant, nous vous donnerons quelques indices, dont beaucoup sont utilisés par des athlètes d’élite, pour courir plus vite et plus longtemps. Tirez le meilleur parti de vos entrainements et participez à une course ou à un marathon avec de meilleurs résultats.

Les meilleures techniques pour courir plus vite et plus longtemps

Si vous vous trouvez dans la situation dans laquelle vous vous entrainez et que vous ne voyez pas de changement dans vos temps, ou que vous avez de plus en plus de mal à terminer une course, nous vous donnons quelques techniques pour courir plus vite et plus longtemps.

1. Repos

Oui, vous avez bien lu ! Le repos est le premier conseil, car il est fondamental. Un repos adéquat empêchera les muscles d’être surchargés, et préviendra les blessures. Rappelez-vous que, surtout pour les jambes, vous devez vous remettre de l’entrainement au moins 24 heures après l’exercice.

Peut-être que vous ne pouvez pas courir plus vite et plus longtemps parce que vous faites trop travailler vos muscles et qu’ils sont très fatigués.

2. Faites des intervalles d’entrainement

Diviser le kilométrage est une technique que beaucoup de coureurs utilisent pour mieux gérer les longues courses. Il s’agit essentiellement de faire des intervalles, pour ne pas avoir l’impression que vous courez trop. Pour beaucoup, il s’agit d’une astuce « mentale » plus que physique, mais elle peut être très utile.

Conseils pour courir plus vite.

Lorsque vous divisez le temps de l’échauffement, des répétitions rapides, de la récupération et du refroidissement, le kilométrage total semble être inférieur à celui réalisé. Même si le total vous donnera exactement ce que vous avez exécuté !

3. Incluez des pentes

C’est une autre astuce pour courir plus vite et plus longtemps, car cela vous permet de renforcer vos jambes et de rendre vos séances d’entrainement plus efficaces. Oubliez les types de terrains sur lesquels vous vous exercez, ajoutez des pentes douces et d’autres plus prononcées, et franchissez les montées et les descentes.

Même si vous faites de l’exercice à l’extérieur et à l’intérieur dans votre routine, vous pouvez incliner le tapis de course à un certain degré pour obtenir le même effet. C’est parfait quand il ne fait pas assez beau à l’extérieur !

4. Combinez la vitesse avec la force

En plus d’opter pour les pistes, nous vous recommandons de faire des exercices combinés et de soulever des poids dans un gymnase. Cela donnera également à vos jambes une plus grande force, et vous aurez plus de résistance.

De nombreux coureurs commettent l’erreur de simplement courir, alors qu’ils devraient également faire des exercices au gymnase, avec des poids ou des machines. Si cela n’attire pas votre attention, il n’y a pas de problème, car certaines disciplines sont basées sur l’exercice avec le poids du corps. La callisthénie (son nom officiel) vous donnera la force nécessaire pour courir plus vite et plus longtemps.

5. Changer de rythme

Vous savez sûrement quelles sont vos vitesses maximale et minimale pendant la course. Il est maintenant temps de les alterner pendant l’entrainement puis la course.

Donner tout son potentiel peut être préjudiciable pour vous, car vous vous fatiguerez plus vite, et vous ne pourrez pas vous rendre à la ligne d’arrivée. Parfois, il est préférable de ralentir pour aller plus loin.

Courir plus vite et plus longtemps.

Nous vous recommandons également de modifier les rythmes en fonction de la distance, de travailler des mouvements dits « explosifs » pour donner plus d’énergie à votre course. Les « jeux de vitesse » sont efficaces, car ils empêchent l’ennui et permettent aux muscles de s’habituer à un rythme spécifique.

Comment les réaliser ? Le rythme d’exécution varie pendant l’entrainement ou la course. De cette façon, l’athlète se concentre sur l’intensité et l’effort plutôt que sur la distance. Les changements de rythme aident à améliorer les temps et à avoir une plus grande résistance.

6. Prenez votre petit déjeuner correctement

Le dernier conseil, mais non le moindre, pour courir plus vite et plus longtemps, est consacré à la nourriture. Bien sûr, parce que si vous n’avez pas de « carburant » dans votre corps, vous ne pouvez pas voir de résultats.

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, peu importe quand vous vous entrainez. N’oubliez pas d’ajouter des céréales, des fruits et des produits laitiers, et attendez au moins une heure pour aller courir.

Si vous faites de l’exercice l’après-midi, ne mangez pas trop et prenez une barre énergétique ou un smoothie aux fruits et aux céréales.

Si vous voulez courir plus vite et plus longtemps, suivez ces conseils et vous verrez de très bons résultats en peu de temps.

Gilbert-Norton, L., Wilson, R., Stevens, J. R., & Beard, K. H. (2010). Una revisión meta-analítica de la efectividad de los corredores. Conservation Biology. https://doi.org/10.1111/j.1523-1739.2010.01450.x