Le microbiote : tout ce que vous devez savoir

6 décembre 2019
Dans cet article, nous parlerons du microbiote. Un groupe de micro-organismes ou de bactéries qui se se situent dans différentes régions du corps humain et qui vivent en symbiose avec nous. Ces bactéries ne sont pas nocives, elles pourraient même nous êtres bénéfiques.

Le système digestif du corps humain est l’un des plus complexes. Parmi ses caractéristiques les plus impressionnantes, on trouve le fait que près d’un tiers des neurones de notre corps y logent et forment des plexus nerveux. Mais le plus important est que notre gros intestin abrite des millions de bactéries avec qui nous cohabitons en symbiose. Ces bactéries forment ce que l’on appelle la flore intestinale ou le microbiote. Elles sont indispensables pour nous maintenir en bonne santé.

Le microbiote

Le microbiote ou microbiome est un ensemble de micro-organismes présents naturellement dans différentes parties du corps humain. Nous trouvons des bactéries dans des conditions normales dans des zones aussi diverses que la peau, le pharynx, l’urètre ou l’oesophage.

Néanmoins, là où réellement il existe un écosystème complet de bactéries qui vivent avec nous, sans nous faire de mal, est dans le côlon : jusqu’à 100 milliards de micro-organismes unicellulaires. Elles sont plus nombreuses que le nombre total de cellules de notre corps. Et pourtant, leur poids chez un adulte est seulement d’un kilo et demi.

Bien qu’il y existe une croyance selon laquelle les bactéries sont mauvaises pour notre santé, ce n’est absolument pas le cas. En effet, ces bactéries sont inoffensives et notre mission est de les héberger.

Nous leur fournissons des aliments sous forme de substances non digérables pour nous, comme certains végétaux. Puis, ces micro-organismes les digèrent à notre place et nous aident à les éliminer, parmi bien d’autres fonctions.

Salade de poulet avec des tomates.

Composition du microbiote

La composition du microbiote est très variable en fonction de l’emplacement dans le corps. Il est important de souligner que chaque bactérie possède un lieu où loger, et si nous modifions son habitat, elle peut devenir pathogène.

C’est le cas, par exemple, du Staphylococcus aureus, une bactérie très répandue sur notre peau qui peut s’introduire à travers des lésions dans le sang et provoquer des infections. Dans le côlon, là où ces bactéries sont les plus abondantes, se trouvent les bactéries du genre Lactobacillus, qui constituent presque toute notre flore intestinale.

L’une des plus connues est le Lactobacillus caseique nous trouvons dans de nombreux compléments alimentaires. Aussi bien dans les supermarchés que dans les pharmacies. Cette bactérie, ainsi que d’autres qui abondent dans notre intestin, est commercialisée sous le forme de probiotiques. Ces derniers améliorent notre santé intestinale et nous aident à mieux digérer les aliments.

Les fonctions du microbiote

Le microbiote remplit de nombreuses fonctions. Mais, dans cet article, nous allons souligner quelques-unes des plus importantes. En effet, il faudrait un livre entier pour parler de ce sujet.

Fonction de nutrition

Comme nous l’avons déjà mentionné auparavant, le microbiote joue un rôle essentiel dans la digestion de certains composés. Par exemple, les fibres alimentaires favorisent la prolifération du microbiote car la cellulose que nous sommes incapables de digérer sera utilisée comme aliment par les bactéries.

Par ailleurs, ces bactéries collaborent à la synthèse de nombreuses vitamines comme la B12 au niveau du côlon. Sans elles, il serait très difficile de synthétiser les quantités nécessaires à l’organisme.

Fonction de défense

Le microbiote possède également une fonction de double défense. Tout d’abord, il occupe un espace qui pourrait être habité par des bactéries pathogènes. Ceci est particulièrement important sur la peau. En effet, la croissance d’un type de bactéries peut déplacer des colonies d’autres bactéries qui pourraient provoquer des maladies.

Ces micro-organismes y parviennent grâce à leur taux de rechange extrêmement important et en consommant les nutriments de notre peau. Par conséquent, les bactéries pathogènes sont à court de nourriture et meurent.

Un autre moyen fondamental est de stimuler le système immunitaire. De nombreuses bactéries pathogènes sont d’un genre très spécifique. Et les bactéries de notre microbiote qui lui ressemblent « apprennent » au système immunitaire à les attaquer. Ainsi, lorsque nous entrons en contact avec les bactéries pathogènes, notre système est prêt pour les combattre.

Une femme heureuse qui fait du sport.

Le microbiote prévient les allergies

Le contact avec les bactéries du microbiote a été associé, dans certaines études, à une diminution des allergies alimentaires et des maladies causées par le système de l’immunoglobuline E, qui est liée aux réactions d’hypersensibilité.

Cela est dû au fait que le microbiote amène notre système immunitaire à reconnaître énormément de pathogènes. Par conséquent, ces réactions qui peuvent déclencher des processus allergiques et des épisodes d’anaphylaxie se ne produisent pas.

  • Rinninella E, Raoul P, Cintoni M, Franceschi F, Miggiano GAD, Gasbarrini A, et al. What is the Healthy Gut Microbiota Composition? A Changing Ecosystem across Age, Environment, Diet, and Diseases. Microorganisms [Internet]. 2019 Jan 10 [cited 2019 Sep 30];7(1). Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30634578
  • Plunkett CH, Nagler CR. The Influence of the Microbiome on Allergic Sensitization to Food. J Immunol [Internet]. 2017 [cited 2019 Sep 30];198(2):581–9. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28069753
  • Cani PD. Human gut microbiome: hopes, threats and promises. Gut [Internet]. 2018 Sep [cited 2019 Sep 30];67(9):1716–25. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29934437