Courir pendant la grossesse

· 6 juin 2019
Il y a peu de temps encore, on croyait que lorsqu'une femme était enceinte, l'exercice physique était absolument contre-indiqué. Mais heureusement, il n'en est rien.

Pendant la grossesse, il est très important de faire de l’exercice en fonction de votre condition. Si vous pratiquez un sport et que vous allez avoir un bébé, il est possible de continuer à vous exercer en suivant quelques conseils. Dans cet article, nous souhaitons vous expliquer comment continuer à courir pendant la grossesse.

Courir pendant la grossesse : est-ce possible ?

Les avis à ce sujet ont évolué grâce aux recherches et aux études qui indiquent en fait que l’exercice est fondamental pendant la grossesse, tant pour la mère que pour le bébé.

Outre le yoga, la natation, le pilates ou les longues marches, de nombreuses femmes sont encouragées à courir alors qu’elles attendent un enfant. Courir pendant la grossesse est de plus en plus populaire et présente en effet de nombreux avantages.

A moins que la grossesse ne soit à risque ou que le médecin n’ait indiqué le contraire, courir ou faire du jogging pendant la grossesse améliore l’estime de soi, prévient l’ostéoporose et l’excès de poids, réduit les gonflement des jambes, prévient la pré-éclampsie, facilite l’accouchement et la récupération après l’accouchement.

La course est un exercice d’intensité moyenne à élevée, mais la bonne nouvelle est que le rythme est donné par celui qui le pratique. Si vous n’avez jamais couru auparavant, il vaudrait peut-être mieux commencer doucement pour que votre corps s’y habitue.

Conseils pour courir pendant la grossesse

Que vous pratiquiez la course à pied avant la grossesse ou non, vous pouvez effectuer cet exercice en suivant quelques conseils très importants :

1. Consultez votre médecin

Même si connaissez des amies ou autres connaissances qui ont continué à courir pendant leur grossesse sans avoir aucun problème, toutes les femmes ne sont pas identiques. Vous devez demander à votre médecin si, en raison de votre état, il vous autorise ce type d’activité ou vous en conseille une autre qu’il considère plus appropriée.

Le sport pendant la grossesse
2. Pratiquez un exercice modéré

Même si vous avez de l’expérience dans la course à pied, maintenant que vous êtes enceinte, vous devez être consciente des effets de l’exercice sur le bébé (et sur vous). Inutile de dire qu’il n’est pas conseillé de courir un marathon, de s’entraîner en pleine chaleur ou de pousser votre organisme au-delà de ses limites.

Si nécessaire, au lieu de faire du jogging, trottinez ou marchez vite, surtout au troisième mois de grossesse, lorsque le poids du ventre est devenu conséquent et que la fatigue commence sérieusement à se faire sentir. N’oubliez pas de boire suffisamment d’eau et ne sortez pas dehors pendant les heures les plus chaudes de la journée.

3. Portez des vêtements confortables pendant la grossesse

Ce conseil s’adresse non seulement aux femmes enceintes qui souhaitent courir, mais à tous les sportifs en général. Mais dans votre cas en particulier, procurez-vous des vêtements qui s’adaptent à la forme de votre corps, qui ne vous compriment pas trop au niveau du ventre ou des chevilles et qui permettent une bonne aération de la transpiration.

Quant aux chaussures, elles doivent être confortables, adaptées à la course sur différentes surfaces et éviter les chutes et les blessures. N’oubliez pas que pendant la grossesse, les femmes sont plus sujettes aux entorses dues à un laxisme ligamentaire.

4. Écoutez votre corps

Courir pendant la grossesse peut être une activité amusante ou divertissante, mais c’est également une activité qui génère des impacts importants. Par conséquent, il a des effets sur le corps. Il est donc essentiel que vous fassiez attention aux signaux qu’il vous adresse.

Par exemple, si vous êtes très fatiguée, si vos genoux vous font mal ou si votre rythme cardiaque ne redescend pas une fois la routine terminée. Si vous ressentez un malaise ou des douleurs, consultez votre médecin dès que possible.

5. Adoptez la bonne posture

La région lombaire est très sollicitée pendant la grossesse car elle doit supporter le poids du ventre. Il est normal de cambrer son dos vers l’avant pour réduire la douleur, mais cela peut également favoriser les chutes.

courir durant la grossesse

Pour courir, gardez la colonne droite, la tête haute et les épaules en arrière. Vous éviterez de cette façon les contractures et les douleurs musculaires.

Rappelez-vous que courir pendant la grossesse doit rester une activité agréable et ludique, et non une épreuve ou une compétition. Profitez d’exercices modérés et des avantages qu’ils présentent pour vous et votre bébé.