Anémie : connaître les différents types

29 août 2019
Avez-vous déjà pensé que vous pourriez souffrir d'anémie ? Rendez-vous chez le médecin et découvrez qu'il existe de nombreux types d'anémie, tous provenant de causes différentes.

L’anémie est un état pathologique caractérisé par la réduction de la capacité de l’hémoglobine des hématies à fournir l’énergie nécessaire aux tissus. Mais, qu’est-ce qu’une hématie ? Et l’hémoglobine ? Combien de types d’anémie existe-t-il ? Dans cet article, nous répondons à toutes ces questions.

Hématie ou globule rouge

Les hématies sont des cellules sanguines sans noyau, en forme de disque biconcave. Elles sont synthétisées dans la moelle osseuse à partie de cellules souches -cellules érythroïdes- qui se divisent jusqu’à former des globules rouges matures.

Pour qu’ils naissent, il est nécessaire que la cellule souche se divise et duplique son ADN. Ce processus a besoin de la vitamine B9 ou acide folique et de la vitamine B12 pour pouvoir avoir lieu.

Les globules rouges contiennent une protéine appelée hémoglobine. Cette dernière est responsable du transport de l’oxygène et de l’élimination du dioxyde de carbone, considéré comme un déchet pour le corps. L’hémoglobine est ce qui donne la couleur rouge au sang en raison de sa teneur en fer.

Deux choses sont importantes pour les globules rouges : avoir une bonne hémoglobine ainsi que beaucoup de fer dans l’environnement. De cette façon, il est possible de former toute l’hémoglobine nécessaire.

Les différents types d’anémie

On considère qu’une femme est anémique lorsque sa concentration plasmatique d’hémoglobine est inférieure à 12 g/dl, ou 11 g/dl chez les femmes enceintesChez les hommes, la limite est de 13 g/dl d’hémoglobine.

Selon le Volume Globulaire Moyen -VGM-

Lorsque le VGM est inférieur à 80 fl., on parle d’anémie microcytaire qui peut avoir seulement trois causes :

  • Diminution de la quantité de fer disponible dans l’organisme qui conduit à une anémie ferriprive. En général, elle est due à des saignements chroniques, à une grossesse ou à un déficit d’absorption. Cette maladie est très fréquente et facile à traiter. Les principaux symptômes sont les vertiges, la fatigue, les palpitations ou la chute des cheveux.
Homme avec des sensations de vertige.

  • Altération de l’une des divisions de l’hémoglobine – groupe Hem. Si c’était la cause, il s’agirait d’une anémie sidéroblastique.
  • Problèmes avec l’autre partie de l’hémoglobine -la globine- : ces cas sont connus sous le nom de thalassémies.

Les anémies normocytaires -gamme de VGM : 80-100 fl- se caractérisent par la présence de globules rouges en bon état mais en faible quantité. Ceci est dû à un manque de production d’hématies dans la moelle osseuse. D’autre part, l’anémie aplasique présente également cette anomalie causée par une lésion de la moelle osseuse.

La taille excessive des globules rouges peut également être pathologique. Il s’agit de l’anémie macrocytaire -VGM inférieur à 100 fl. Dans ces cas, le problème réside dans la division du noyau ou du cytoplasme.

  • Lorsqu’il y a un déficit en acide folique ou en vitamine B12, on parle d’anémie mégaloblastique.
  • Les anémies myélodysplasiques sont provoquées par des lésions dans les cellules souches progénitrices.
  • Parfois, ce type d’anémie est associé à d’autres situations pathologiques. C’est le cas des anémies à la suite d’une hépatopathie ou d’une hypothyroïdie, ou à la consommation de substances toxiques comme l’alcool

L’anémie pernicieuse, une anémie avec des causes intrinsèques

Elle se produit lorsque les intestins ne peuvent pas absorber correctement la vitamine B12. Cela entraîne alors un type d’anémie mégaloblastique. Normalement, la cause de cette anémie est fonctionnelle. Mais, parfois elle est due également à l’alimentation.

Aliments riches en vitamine B12.

Nous parlons d’anémie fonctionnelle lorsque la cause est le manque de facteur intrinsèque ou des problèmes de sécrétion. Le facteur intrinsèque est une protéine spécifique qui aide à l’absorption de la vitamine B12 dans l’intestin. Sa carence peut être secondaire à une autre pathologie digestive, comme la gastrite atrophique ou une maladie auto-immune.

Les causes nutritionnelles sont liées à un manque en vitamine B12, indépendamment de la fonctionnalité de la sécrétion gastrique. Par ailleurs, une anémie mégaloblastique peut avoir comme origine une carence en vitamine B12, en vitamine B9, ou les deux. Nous l’avons déjà mentionné auparavant.

Etant donné que les deux vitamines partagent des fonctions, l’anémie et ses mécanismes sont identiques. Peu importe quelle vitamine en est la cause. Cependant, une anémie peut-elle cacher un déficit en vitamine B12 ?

Que penser de l’alimentation végane ?

L’alimentation végane est exempte d’aliments riches en vitamine B12. Néanmoins, cette alimentation est souvent riche en produits d’origine végétale, source de vitamine B9. Comme l’apport en acide folique est présent, la taille des globules rouges peut rester identique et, par conséquent, il est possible que l’anémie ne se manifeste pas. Ce phénomène est connu sous le nom de piège à folates.

Pour cette raison, afin de prévenir cela, il est important de contrôler les valeurs analytiques de l’homocystéine et de l’acide méthylmalonique dans la population végane.

Finalement, les différents types d’anémie peuvent être fréquents et il est primordial de savoir les prévenir et les identifier. Connaître leurs causes est un excellent premier pas pour une prise de conscience.

 

  • Salas-Salvadó, J., i Sanjaume, A. B., Casañas, R. T., i Solà, M. E. S., & Peláez, R. B. (Eds.). (2019). Nutrición y dietética clínica. Elsevier Health Sciences.