Doit-on surveiller son poids ?

11 juillet 2019
Bien que nous devions prendre en compte un poids plus ou moins normal, être trop dans l'attente ou effectuer chaque action de la journée en pensant au poids ou au moyen de le contrôler, peut être contre-productif.

Le contrôle du poids ne doit pas aboutir à une obsession qui conditionne sérieusement la vie de chaque personne. Doit-on surveiller son poids ? Priver le corps des calories qui lui donnent de l’énergie peut l’obliger à utiliser les muscles comme carburant.

L’obsession du poids, un danger

Lorsque l’alimentation ne fournit pas les nutriments nécessaires pour compenser l’effort physique impliqué dans un entraînement, l’athlète met sa santé en danger.

Augmenter la routine d’exercice sans fournir les calories dont le corps a besoin pour satisfaire la demande physique, affecte principalement les muscles, qui sont «ingérés» par le corps pour assurer de l’énergie. À long terme, cela affectera les performances sportives.

Perdre du poids est une affaire de conscience. Des aliments sains, consommés plusieurs fois par jour, maintiendront le corps actif. Les glucides garantissent à l’athlète de meilleures performances, à condition qu’il les consomme proportionnellement à l’effort physique.

Entraînement, hydratation, nutrition et repos

Pour chaque athlète, la règle est l’entraînement, l’hydratation, une nourriture de qualité et le repos. Si l’un de ces facteurs venait à manquer, les performances diminueraient et les conditions de santé ne seraient plus optimales. Doit-on surveiller son poids ? La réponse est oui, tant que des décisions ne sont pas prises qui permettent d’éviter certaines de ces règles.

Un entraînement rigoureux, accompagné d’une alimentation saine et complète, garantira aux athlètes des performances optimales. Et cela sans pour autant tomber dans l’obsession de maigrir et de perdre du poids.

surveiller son poids

Dans les bonnes proportions

Si vous vous entraînez vous ne devez pas sauter le petit déjeuner. Il doit être riche en nutriments et en aliments énergétiques, pour faire face aux exigences physiques de la routine sportive. Il est nécessaire de prendre des aliments qui fournissent de l’énergie jusqu’au déjeuner.

Les collations devraient aider à maintenir une glycémie adéquate. Le dîner doit reconstituer le stock de macronutriments dépensés pendant la journée pour reconstruire les structures endommagées.

Les glucides, les lipides, les protéines, les vitamines, les minéraux, les fibres et l’eau, ingérés en quantité suffisante, fourniront les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Avant, pendant et après

Avant de vous entraîner, mangez pour maintenir votre glycémie et vous fournir des nutriments. Pendant l’activité physique, une bonne hydratation est essentielle pour éviter une baisse de la glycémie, un rechargement du glycogène hépatique et une récupération accélérée.

La prise de fluide après l’entraînement est également importante pour éviter le catabolisme ou la réduction des molécules à leurs formes les plus simples.

La réhydratation pour reprendre du poids

surveiller son poids

À la fin de l’exercice, vous devez absolument vous réhydratater pour récupérer le poids perdu et les réserves de glycogène musculaire. L’eau est l’alliée idéale pour l’atteindre. De la même manière, des jus ou des boissons énergisantes peuvent être ingérés.

Mâcher et s’hydrater correctement

Doit-on surveiller son poids ? Si vous prenez ces recommandations en compte, les kilos ne seront plus un problème. En règle générale, une bonne éducation nutritionnelle est nécessaire. Par exemple, les aspects prioritaires sont la mastication correcte et la reconstitution du glycogène après l’entrainement.

N’oubliez pas que mâcher assez chaque bouchée et bien saliver aidera à une meilleure digestion. Pensez à boire de l’eau en petites quantités pendant les repas, mais beaucoup en dehors, ce serait l’idéal.

La qualité et la densité nutritionnelle des aliments éviteront les carences dues au manque de micro-nutriments. Et cela peut sérieusement mettre en péril des organes aussi importants que les muscles.

Pas de grignotage, friandises ou boissons gazeuses

Il est essentiel de minimiser ou d’éliminer complètement les en-cas, les sodas et les sucreries. On peut aisément les remplacer par des fruits, des légumes, des graines et du poisson. Les fast-foods riches en matières grasses ne sont pas recommandés pendant un régime de sportif. Ils ont un faible apport en nutriments, mais apportent une grande quantité de calories vides.

Le sommeil réparateur

surveiller son poids

Si vous ne vous reposez pas bien, vous aurez beau vous entraîner davantage, vos performances vont diminuer. En effet, la récupération adéquate de l’organisme ne se fait pas correctement. L’athlète dépasse souvent les heures d’entraînement et ne fait pas attention au repos.

En plus d’un bon repos, la macronutrition et la micronutrition cellulaire contribueront au rétablissement et à l’amélioration du bien-être corporel.

L’important est d’éviter d’atteindre les niveaux de stress associés à la demande d’énergie immédiate. Le corps réagit en libérant une grande quantité d’adrénaline et de noradrénaline, ce qui augmente le flux sanguin vers les muscles et libère davantage de glucose dans le sang. De plus cela fait grimper la fréquence cardiaque pour pomper le sang plus rapidement, dilate les pupilles et empêche une bonne digestion

Il est important de surveiller son poids , mais il faut s’assurer que c’est compatible avec les caractéristiques personnelles. Il vous faut combiner une alimentation saine, des exercices, de l’hydratation et un bon repos.