Des habitudes saines pour lutter contre l’obésité

1 octobre 2019
Il existe réellement des personnes propices au surpoids, mais même elles peuvent améliorer leur qualité de vie, toutefois dans ces cas, il est très important de surveiller la qualité de ce qu'elles consomment. De même, la façon dont elles consomment leur alimentation quotidienne est fondamentale pour éviter l'accumulation de gras.

En 2016, l’Organisation mondiale de la santé a indiqué qu’il y avait 1900 millions de personnes souffrant d’obésité dans le monde. Selon les données de cette agence internationale, au moins 2 800 000 personnes meurent de surpoids chaque année. Des habitudes saines sont le seul moyen de prévenir cette situation.

La première chose à faire pour lutter contre l’obésité est de contrôler ce que nous mangeons

Ceux qui sont sujets à l’obésité devraient suivre un programme alimentaire plus prudent que les autres. L’idée n’est pas d’arrêter de manger, mais d’inclure des produits alimentaires sains comme les légumes et les fruits.

Dans le cas des personnes en surpoids, il est conseillé de prendre cinq repas contrôlés par jour. Au niveau de l’obésité infantile, le meilleur plan d’action consiste à adopter des habitudes saines dès le début. De cette façon, les enfants deviendront des adultes soucieux de leur santé à l’avenir.

femme avec une balance et un calendrier

Le contrôle du poids est important

Les personnes obèses devraient être pesées chaque semaine. De cette façon, elles prendront conscience des pratiques alimentaires qui ne leur conviennent pas. Une partie du problème de l’obésité réside dans l’insouciance dans laquelle les patients affectés entrent.

Le maintien d’une révision constante du poids permettra de corriger le régime alimentaire pour atteindre le poids adéquat. Cela nous permettra de passer à la phase suivante : combiner des habitudes de vie saines avec de l’exercice physique.

Faites un entraînement adapté à vos besoins

La sédentarité est le meilleur ami du surpoids. Une partie du problème de l’accumulation des graisses consiste à ne rien faire pour les brûler. Par conséquent, les personnes atteintes de cette maladie devraient se concentrer sur l’augmentation de leur activité physique.

Il est à noter que nous ne devrions pas nous lancer dans des routines trop exigeantes si nous estimons que nous ne pouvons pas y faire face. La simple marche, le jogging ou la natation peuvent faire une grande différence. Même à la maison, on peut commencer l’entraînement en faisant quelques squats. L’idée est d’activer le métabolisme.

Quelques conseils pour faire de l’exercice et lutter contre l’obésité

L’idéal reste de s’inscrire dans une salle de sport. Mais il y a d’autres activités que nous pouvons faire sans l’aide d’un coach et à notre propre rythme.

  • Marchez tous les jours : la marche est l’exercice naturel par excellence et nous pouvons tous le faire. La meilleure façon de commencer à se préparer à une séance d’entraînement plus intense est de marcher au moins 30 minutes par jour. Déjà avec cette routine, nous brûlerons plus de calories.
  • Évitez l’ascenseur et les moyens de transport : pour rendre la promenade plus naturelle, nous pouvons oublier le confort et commencer à utiliser nos jambes. Au lieu de prendre l’ascenseur, nous monterons les escaliers et nous devrions aussi essayer de nous rendre au travail à pied.
  • Inventez des routines qui vous forcent à faire de l’exercice : promener le chien ou faire du shopping à pied sont d’excellentes options. Le fait est que nous ferons de l’exercice sans même nous en rendre compte.
couple marchant avec un chien : obésité et sport

Habitudes saines : laisser les vices derrière soi

En pratique, mettre de côté l’obésité va au-delà de l’interdiction de manger des graisses saturées. Les aliments frits et les sucreries ne sont pas les seuls ennemis de notre santé. En réalité, la consommation d’alcool, de cigarettes et de médicaments augmente la propension à souffrir de surpoids et d’obésité.

Le tabagisme est directement lié au surpoids. Cela est dû à la dépendance à la nicotine et à la nécessité d’augmenter l’apport calorique. De plus, le tabagisme génère des problèmes respiratoires et cardiovasculaires qui nous poussent encore plus vers le sédentarisme.

L’alcool est également connu pour contribuer à l’obésité, en particulier chez les buveurs de bière. Certaines études affirment que les hommes qui consomment des boissons alcoolisées présentent un risque d’obésité abdominale de 75 %. L’utilisation de certains médicaments entraîne également certains troubles de l’alimentation.

Si vous y regardez de plus près, les changements que nous devons faire pour éviter une accumulation exagérée de graisse corporelle sont progressifs. Il ne s’agit pas simplement de s’imposer une routine alimentaire et physique tout simplement intolérable. L’idée est plutôt de progresser en faisant passer notre santé en premier.

Enfin, il faut se référer au besoin d’une bonne hydratation : on doit boire au moins un litre et demi d’eau par jour.