Prendre du muscle grâce à ces techniques

Le terme scientifique pour désigner la prise de muscle est "l'hypertrophie musculaire". Il s'agit principalement de la croissance des fibres musculaires et par conséquent, du muscle. Le développement des muscles est très fréquent chez les sportifs ou les personnes qui réalisent des activités physiques.
 

Prendre du muscle n’est pas aussi facile qu’on le pense. Il existe certaines exigences qu’il faut remplir pour augmenter la musculature. L’une des plus importantes est de s’entraîner dur. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous présentons différentes techniques d’entraînement afin d’augmenter votre musculature avec succès. Prenez note !

Par ailleurs, il y a des cas où la même routine ou le même exercice travaillent les muscles jusqu’à un certain point. Cela peut donc engendrer une « stagnation ». Autrement dit, le muscle s’arrête de grandir. C’est parce que les exercices n’ont plus le même effet. Par conséquent, il est judicieux de changer de routine de temps en temps. Utilisez donc les différentes techniques d’entraînement afin de prendre du muscle, et de varier un peu votre routine.

La technique de pré-fatigue

La technique de pré-fatigue consiste à « isoler » le muscle. En d’autres termes, on choisit les muscles à travailler puis on effectue des exercices autour de cette zone spécifique. Il s’agit d’un entraînement qui fournit de bons effets en peu de temps. Néanmoins, il n’est pas conseillé de le réaliser trop souvent à cause du risque de surentraînement.

Femme qui fait des exercices de poids pour prendre du muscle

La méthode pour mettre en pratique cette technique est de faire premièrement un exercice d’isolement et ensuite un exercice de base. Par exemple, tout d’abord la presse à cuisses puis ensuite les squats. Cet entraînement peut s’effectuer deux ou trois fois par semaine.

Routine de 100 répétitions pour prendre du muscle

Tel que vous venez de le lire, 100 répétitions de chaque exercice. Cette routine peut devenir assez épuisante car la quantité de répétitions est importante. Cependant, c’est un défi à la fois physique et mental qui peut donner à vos muscles des résultats grandioses.

Pour exécuter cette méthode, faites un bon échauffement. Ensuite, choisissez les exercices concernant les muscles que vous souhaitez travailler puis réalisez 100 répétitions. Si, au milieu de votre séance d’entraînement, vous vous fatiguez trop, ou que le muscle commence à vous faire mal, faites une courte pause et reprenez. L’essentiel est de terminer les 100 répétitions.

Technique ascendante

Dans cette technique, vous devez utiliser des poids. Pour cela il est important que vous soyez conscient de vos capacités. Autrement dit, si vous n’avez jamais travaillé avec des poids au préalable, il est recommandé de commencer avec des poids de 2 ou 4 kilos. Puis, au fur et à mesure que vous prenez de la force, vous augmentez le poids. Ainsi, vous risquez moins de souffrir de lésions ou de douleurs musculaires.

 

Autrement, si vous avez déjà travaillé avec des poids auparavant, vous pouvez ajouter cette technique à votre entraînement sans aucun problème. La méthode ascendante consiste à commencer avec une série et une quantité de poids minimum, et d’aller en augmentant à chaque série. Comme exemple, vous pouvez faire 10 squats avec 2 kilos de poids, ensuite 20 avec 4 kilos, puis augmentez petit à petit les poids et les répétitions.

Temps sous tension

Les muscles génèrent une tension en déplaçant une charge extrême. En outre, maintenir la tension pendant un certain temps augmente l’effort musculaire, ce qui entraîne une croissance des muscles. Il s’agit de l’une des techniques d’entraînement dans laquelle vous ne devez pas vous concentrer sur les répétitions, mais plutôt sur des exercices soutenus.

Des exercices tels que la planche, les squats isométriques, les fentes soutenues, entre autres… Pour appliquer cette méthode, vous devez également avancer progressivement. En d’autres termes, l’idéal pour la santé de vos muscles est de commencer par maintenir les exercices pendant 30 secondes. Et éventuellement d’allonger le temps.

Une femme avec une sensation de fatigue.

Quelques nécessités pour prendre du muscle

 

Certains aspects sont nécessaires pour que les techniques d’entraînement portent leurs fruits. Parfois, nous sommes concentrés à exécuter à la perfection notre routine, cela est parfait. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer ce qui suit :

  • Repos : il n’existe pas un nombre d’heures pendant lesquelles vous devez vous reposer, cependant, essayez autant que possible de ne pas vous reposer moins de 8 heures. Par ailleurs, reposez ce que votre corps vous demande. Cela est primordial, car pendant le repos le muscle récupère.
  • Une alimentation saine : elle est fondamentale pour la croissance des muscles. D’autre part, une mauvaise nutrition implique un risque lors de l’entraînement. En effet, vous pouvez décompenser. De plus, s’entraîner sans bien manger ne brûle pas la graisse mais le muscle. Ce qui ralentit leur croissance.
  • S’hydrater : le fait de bien s’hydrater maintient les muscles oxygénés et favorise leur efficacité pendant l’exercice.

Enfin, ces techniques d’entraînement sont bénéfiques pour prendre du muscle. Ainsi que les aspects externes qui contribuent au processus de gain de muscle. Il est indispensable d’être constant car si vous vous entraînez de façon sporadique, il est fort probable que vos muscles ne se consolident pas. Par conséquent, armez-vous de motivation et essayez ces méthodes d’entraînement !