Manger 200 grammes de myrtilles par jour réduit la tension artérielle

21 janvier 2020
La consommation régulière de myrtilles est un bon moyen de prévenir de nombreuses maladies, grâce à leur forte teneur en antioxydants.

Les myrtilles sont réputées pour leur pouvoir antioxydant élevé. C’est un fruit des bois qui a beaucoup de propriétés lorsqu’il s’agit de lutter contre le vieillissement et l’oxydation de l’ADN.

Il est donc intéressant de les inclure régulièrement dans l’alimentation, dans les rations quotidiennes de fruits et légumes. Elles ont une bonne capacité de conservation au réfrigérateur, jusqu’à 3 semaines. Leur seul inconvénient est le prix élevé auquel elles sont vendues dans le commerce.

Sources de vitamines et d’antioxydants

À moins que nous ne les congelions, un processus par lequel elles perdent une grande partie de leur vitamine C, ce sont des aliments qui nous fournissent beaucoup de micronutriments. Parmi tous, se distingue leur capacité antioxydante, qui collabore à la lutte contre les radicaux libres et le vieillissement.

Combiner la consommation de myrtilles avec d’autres aliments riches en polyphénols, comme l’ail ou les épices est une bonne idée lorsqu’il s’agit de planifier une alimentation saine.

Les myrtilles sont également riches en resvératrol. Il s’agit d’une substance présente dans les raisins noirs et qui dispose d’un grand pouvoir anticancéreux. Les myrtilles sont donc parmi les aliments ayant le plus grand pouvoir antioxydant du règne végétal.

Les myrtilles améliorent le système cardiovasculaire

La consommation de 200 grammes de myrtilles par jour aide à combattre l’hypertension et à améliorer le profil lipidique. Ainsi, les lipoprotéines HDL sont augmentées et les LDL sont diminuées et les triglycérides sont réduits. Cet effet est dû à la forte teneur en flavonoïdes de cet aliment.

Les maladies cardiovasculaires sont l’une des principales causes de décès dans le monde, leur prévention est donc cruciale. La consommation d’acides gras oméga-3, d’aliments riches en antioxydants comme les myrtilles et la pratique d’un exercice régulier sont, sans aucun doute, les meilleurs amis du cœur.

muesli aux myrtilles

Comment utiliser les myrtilles ?

Un des principaux avantages de ces fruits est leur polyvalence culinaire. Ils peuvent être consommés seuls ou aussi dans des jus, des confitures ou des smoothies. Les myrtilles sont aussi idéales pour les pâtisseries et c’est une bonne idée de les inclure dans les petits déjeuners.

Elles peuvent également être ajoutées aux crèmes de légumes pour varier les couleurs et les saveurs. Une autre option intéressante est de les ajouter aux salades, avec des graines de différentes variétés pour augmenter l’apport en acides gras.

Tout ce qui brille n’est pas de l’or

Cependant, la consommation de 200 grammes de myrtilles par jour présente un certain nombre d’inconvénients qu’il convient de noter. Le premier de ces éléments est l’aspect pratique.

Manger 200 grammes de ce fruit chaque jour signifie qu’au moins 400-500 kcal de l’alimentation quotidienne proviendront des myrtilles. Cela limite le reste de la nourriture que nous pouvons manger pour ne pas tomber dans un régime hypercalorique qui nous fait prendre du poids.

D’autre part, le prix élevé des myrtilles rendrait notre budget alimentaire très coûteux. Cela en fait une stratégie nutritionnelle qui ne convient pas à toutes les poches.

Plus de myrtilles et plus de variété

Lorsqu’il s’agit d’une alimentation saine, la variété est le pilier. Quelle que soit la qualité d’un aliment, nous ne devons pas nous tomber dans l’excès de celui-ci au détriment de la consommation des autres.

Pour cette raison, et bien que l’introduction des myrtilles dans l’alimentation ait des vertus indéniables, il est idéal d’alterner leur consommation avec d’autres fruits rouges, fruits et légumes.

De cette façon, nous obtiendrons un apport riche et varié de micronutriments et de composés antioxydants qui amélioreront notre santé. Il ne faut pas non plus oublier de maintenir l’équilibre oméga 3 – oméga 6 pour la prévention de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires.

femme tenant un bol de myrtilles

Pour ce faire, il est essentiel d’inclure des acides gras mono et polyinsaturés dans l’alimentation. Ceux-ci peuvent provenir de poissons bleus, d’huiles végétales, de fruits et de graines huileuses.

Conclusion

La consommation régulière de myrtilles a des propriétés antihypertensives et anticancéreuses. Cependant, une consommation quotidienne élevée de cet aliment n’est pas du tout pratique. Par conséquent, nous devrions essayer de l’inclure dans le régime alimentaire avec une certaine fréquence et l’alterner avec d’autres aliments ou substances riches en micronutriments et en composés phénoliques.

Enfin, il est important de combiner une alimentation saine avec un exercice régulier. De cette façon, nous améliorerons les paramètres biochimiques de notre organisme et réduirons les risques de souffrir de maladies à court et à moyen terme.

  1. Zhu Y., Sun J., Lu W., Wang X., Wang X., Han Z., Qiu C., Effects of blueberry supplementation on blood pressure: a systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. J Hum Hypertens, 2017. 31 (3): 165-171.
  2. Khalid S., Barfoot KL., May G., Lamport DJ., Reynolds SA., Williams CM., Effects of acute blueberry flavonoids on mood in children and Young adults. Nutrients, 2017.