Quel est le sport qui génère le plus de blessures ?

8 mai 2019
Une blessure est un risque implicite dans chacune des activités que nous pratiquons. Cela peut arriver à la maison, en bas des escaliers du travail ou bien sûr, en faisant du sport.

Pour évaluer le sport qui génère le plus de blessures, il convient de comparer les caractéristiques de chaque sport et le taux de blessures établi. Qu’est-ce que le taux de blessures ? Il s’agit d’un nombre moyen de blessures par mille heures de pratique d’une activité donnée.

Le but est d’établir la « dangerosité » de chaque discipline. Cependant, il est essentiel de prendre en compte un détail : si vous pratiquez un sport, la blessure surviendra tôt ou tard. Aucune exception. Certains sont plus dangereux que d’autres pour des raisons évidentes.

Un novice qui change de sport régulièrement ne devrait pas risquer de patiner ou de boxer sans avoir au préalable appris quelques techniques. Ces sports, ainsi que d’autres sports de contact direct, tels que le rugby, ou présentant un risque de chute, comme le cyclisme, sont souvent une source de blessure.

Quel est le sport qui génère plus de blessures ?

Dans un ordre décroissant, nous vous proposons la liste suivante afin de déterminer quel sport génère le plus de blessures.

1. Rugby

sport-blessures-rugby

Le rugby a un taux de blessures de 17 pour mille heures de jeu. C’est un nombre élevé, qui ressort clairement des caractéristiques de cette discipline.

Le contact direct, ajouté à la particularité de la chaussure à crampon, fait que les problèmes de contusions et de ligaments sont habituels. Au rugby comme au football, on utilise des chaussures avec des crampons qui viennent s’enfoncer dans l’herbe. Lorsque l’athlète fait pivoter son corps, ces problèmes peuvent survenir.

2. Squash

Ce n’est pas un sport qui compte parmi les plus populaires. Cependant, le squash est à l’origine de nombreuses blessures au dos, de problèmes cardiaques (à cause de son exigence) et de problèmes musculaires.

Il se joue dans un très petit espace, à une vitesse très élevée et avec des changements de direction constants. De plus, la balle est petite et peut avoir un impact sur les yeux des joueurs. Ce cocktail a pour résultat que 52 % de ses adeptes souffrent d’au moins une blessure par an.

sport-blessures-squash

3. Boxe

Dans l’imaginaire populaire, c’est le sport qui génère le plus de blessures. La boxe et les autres sports de combat peuvent générer de grands risques de blessures mineures, telles que des contusions ou des coupures, voire d’autres plus graves, tels que côtes cassées, hémorragies internes et lésions cérébrales.

Face à ces problèmes, des organisations telles que l’Académie américaine de pédiatrie ont ouvertement demandé l’interdiction de ce sport chez les adolescents. De même, l’hôpital Sant Joan de Déu décourage sa pratique chez les enfants et les jeunes.

sport-blessures-boxe

4. Basketball

Le basketball combine certains facteurs pouvant produire différents types de dommages au corps. En premier lieu, sa forte demande physique peut déclencher des problèmes musculaires.

Deuxièmement, les changements brusques de vitesse et de direction dans des espaces réduits peuvent causer des entorses et des foulures. Enfin, on retrouve le contact physique et l’impact causé par les sauts. Le terme ‘genou du sauteur‘ est un problème commun aux joueurs de basketball et aux joueurs de volleyball.

Avec tout cela, et selon les publications de revues spécialisées en médecine du sport, le basketball a un taux de blessures de 5,2 pour mille heures. Ceci, comparé aux autres sports de cette liste, n’entraîne pas un risque trop élevé.

blessures au sport

5. Course

C’est un sport qui génère plus de blessures que beaucoup d’autres. En moyenne, 50 % des coureurs subissent une blessure au cours d’une année. Le taux de blessures de cette discipline est compris entre 2,5 et 12,1 blessures pour mille heures de course. Les genoux sont généralement la partie du corps la plus touchée.

6. Football

Bien sûr, nous ne pouvions pas laisser le sport roi en dehors de cette liste. Le football est un sport qui génère plus de blessures chez les professionnels que chez les amateurs. Son indice est compris entre 12,7 et 68,7 pour mille heures de compétition.

Cependant, à l’entraînement et chez les athlètes amateurs, le nombre diminue considérablement. Dans ce cas, il se situe entre 2,3 et 7,6.

7. Crossfit

blessures

Nous incluons cette discipline parce qu’elle est l’une des plus pratiquées aujourd’hui et qu’elle a une mauvaise réputation par rapport aux accidents. En réalité, le taux de blessures du crossfit est de 3,1 pour mille heures d’entraînement, cela montre donc que c’est un sport assez sûr.

Cependant, pour ne pas se blesser en le pratiquant, la progressivité des exercices est fondamentale, à la fois sur le plan technique comme sur celui de l’exigence. De même, un instructeur sachant guider les débutants évitera également les problèmes.

Autres sports avec des blessures spécifiques

En plus de ceux cités précédemment, on pourrait aussi inclure le handball, le tennis ou le golf. Ceux-ci, bien que moins dangereux en termes de blessures, peuvent causer quelques problèmes en raison de leur technique. Ainsi, les blessures au coude sont courantes au tennis, tandis qu’au golf, on peut ajouter les blessures au dos et aux épaules.

D’autre part, les cyclistes, les joueurs de handball et les joueurs de volleyball souffrent généralement de blessures au genou. L’exigence et le mouvement continu dans le premier cas et les sauts constants dans le dernier produisent un combo difficile à tolérer pour le corps.

En conclusion, nous pouvons dire que le rugby est considéré comme le sport qui génère le plus de blessures, bien qu’il soit suivi de près par le squash et, étonnamment, la course à pied. Bien qu’il soit difficile d’établir des méthodes pour les prévenir, il est préférable d’avoir une bonne préparation physique et, surtout, une technique appropriée pour pratiquer un sport avec une certaine fréquence.