Rééducation des ligaments croisés en milieu aquatique

6 novembre 2019
Les exercices dans l'eau sont un excellent moyen de commencer la rééducation des ligaments croisés une fois le temps de repos écoulé. Découvrez-en davantage sur cette technique.

Les deux ligaments croisés du genou sont une partie fondamentale pour la stabilité de l’articulation. La rupture de l’un d’entre eux prendra des mois de traitement et d’efforts avant de revenir à la normale. L’une des méthodes les plus efficaces pour la rééducation précoce des ligaments croisés est l’exercice en milieu aquatique.

Les ligaments du genou

Les ligaments sont des tissus mous qui unissent et stabilisent les structures osseuses. Dans cette articulation, nous possédons quatre ligaments qui relient le fémur au tibia et au péroné :

  • Ligament croisé antérieur
  • Ligament croisé postérieur
  • Le ligament latéral interne
  • Le ligament latéral externe

Les deux premiers se trouvent à l’intérieur de l’articulation du genouEt les deux autres en dehors, plus précisément sur les faces internes et externes du genou. Dans cet article, nous nous concentrons sur les deux premières.

Les ligaments croisés

Si vous pratiquez du sport, vous avez déjà certainement entendu parler de la déchirure des ligaments croisés. C’est l’une des lésions les plus redoutées des athlètes de haut niveau. Surtout parce qu’elle compromet la stabilité d’une articulation aussi importante que le genou.

Bien qu’ils aient la capacité de s’étirer et de revenir à leur état initial, si les ligaments croisés sont trop fortement étirés ou de manière trop brusque sans avoir été préparés, ils peuvent être surmenés. Dans le cas des ligaments croisés, ces étirements excessifs se produisent principalement lorsque nous effectuons une rotation du genou avec le pied au sol, quand nous nous arrêtons de courir brusquement ou lorsque nous recevons un coup puissant.

Lésions des ligaments croisés.

Quand cela a lieu, le ligament n’est pas capable de résister face à autant de force et il cède. Selon l’intensité de la lésion, nous aurons une entorse de degré un, deux ou trois.

Lors d’un degré un, il n’y a qu’une distension du ligament. En cas de degré deux, il y a une rupture partielle ou totale. Puis, dans un degré trois, il y a une rupture totale avec une ablation de l’os. Chaque degré possède son temps de récupération, ses niveaux d’amélioration et ses éventuelles séquelles.

La rééducation des ligaments croisés

Une rééducation d’un ligament croisé commence toujours par un traitement visant à enlever la douleur et diminuer l’inflammation. 

  • Repos : cela implique de reposer l’articulation et de ne pas la soumettre à un stress quelconque.
  • De la glace : on applique du froid afin de contenir l’inflammation.
  • Compression : cela consiste à comprimer l’articulation pour apporter un support et immobiliser le genou.
  • Surélévation : la jambe doit être surélevée au-dessus du coeur pour favoriser la circulation et, par conséquent, améliorer l’inflammation de la zone.

Dès lors, pour chaque degré les temps de récupération seront différents. Par ailleurs, les degrés deux et trois peuvent nécessiter une intervention chirurgicale, alors que le degré un n’en requiert pas.

Une fois qu’il est possible de commencer à travailler de nouveau le genou, nous entamons un processus de plusieurs semaines avec divers types d’exercices. Ces derniers augmenteront en intensité au fur et à mesure que la lésion le permettra. La récupération sera ainsi la plus complète possible.

Néanmoins, avant d’arriver à ce stade, il faut être conscient qu’au début, il est contre-indiqué d’appuyer l’articulation. Par conséquent, s’il n’est toujours pas conseillé d’appuyer la jambe sur le sol mais qu’il faut commencer à travailler l’articulation, que faire ?

L’hydrokinésithérapie dans la rééducation des ligaments croisés

Une excellente option consiste à faire des exercices dans l’eauEn plus d’offrir un environnement dans lequel nous sommes beaucoup moins affectés par la gravité, l’eau exerce une certaine compression sur les parties de notre corps qui sont immergées. Elle entraîne également un effet relaxant à certaines températures.

Par conséquent, l’eau aide à atteindre la force sans compromettre l’articulation. D’autre part, cela nous aidera à réduire l’inflammation et diminuer la douleur.

Dans l’eau, il est possible de réaliser des exercices pour des muscles individuels ou pour des groupes musculaires entiers. Nous pouvons également introduire des vélos, ou simplement marcher ou courir. Quel que soit notre choix, nous serons en train de faire bouger l’articulation affectée. Ce qui est essentiel le plus rapidement possible.

Conseils supplémentaires…

En outre, dans le cas de la rééducation des ligaments croisés, il est intéressant de travailler la flexion-extension du genou ainsi que la restauration de la marche. Il sera aussi nécessaire d’effectuer des exercices de proprioception (équilibre).

Rééducation des genoux avec la physiothérapie.

Face à ces objectifs, plier et étirer le genou, marcher normalement et (après deux ou trois semaines) courir, faire du vélo et se déplacer sur des éléments qui déstabilisent, seront nos grands alliés dans l’eau.

Il est important de souligner que la pratique de ces exercices dans l’eau n’est conseillée qu’au début. En effet, leur efficacité pour le renforcement musculaire est moindre par rapport à un milieu sec. N’oubliez pas non plus que nous ne sommes pas des poissons, donc notre vie normale se déroule dans un milieu terrestre. Et, dès que possible, il faudra habituer le corps à cela.

Cependant, pour une première prise de contact, il est conseillé d’éviter une immobilisation trop prolongée de l’articulation. Ensuite, il faut commencer à réhabiliter le corps et pour cela, la rééducation en milieu aquatique est fortement recommandée.

  • Effectiveness of Aquatic Exercise in Improving Lower Limb Strength in Musculoskeletal Conditions: A Systematic Review and Meta-Analysis. Heywood, Sophie et al. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, Volume 98, Issue 1, 173 – 186
  • Tratamiento hidrocinesiterápico de la rotura parcial del ligamento cruzado anterior de la rodilla. A propósito de un caso. I.Díaz Pallarés, M.González Pisano. Fisioterapia, Volume 36, Issue 2.
  • Huamaní Carrasco, E. (2016). Recuperación de la fuerza muscular del cuádriceps en pacientes posoperados de ligamento cruzado anterior, en un plazo de tres meses – Centro Médico Naval « Cirujano Mayor Santiago Távara ». Licenciatura. Universidad Nacional Mayor de San Marcos.