Qu'est-ce que la bio-impédance ?

26 décembre, 2018
La bio-impédance une technique utilisée pour calculer le pourcentage de graisse corporelle en fonction des propriétés électriques des tissus biologiques.
 

Une des choses qui préoccupe le plus un athlète est son pourcentage de graisse corporelle. Bien qu’il existe plusieurs façons de mesurer cela, le moyen plus sûr et le plus précis consiste à utiliser une échelle de bio-impédance. Ça ne vous dit toujours pas ce que c’est ? Eh bien, on vous l’explique !

Qu’est-ce que la bio-impédance ?

Le pourcentage de graisse corporelle peut être déterminé en fonction de la réaction des tissus biologiques à un courant électrique généré par l’appareil.

Comment cela fonctionne ? Eh bien, il est entendu que les tissus non gras ont plus de facilité à laisser passer le courant, alors que les tissus plus gras créent une plus grande résistance. Donc, sur cette base, une estimation est faite de l’eau dans le corps, et donc de la graisse.

eliminer-graisse-abdominale-bio-impédance

Pour que cela fonctionne, vous devez entrer des données telles que l’âge, le sexe et le poids, afin de déterminer plus facilement le temps qu’il a fallu au courant pour traverser le corps. La marge d’erreur est de 3 ou 5%.

« J’ai appris: que le combat n’est pas contre un autre, mais contre soi-même. Cette vie continue même si on perd, que rien ne tombe du ciel, que les choses exigent des efforts. J’ai appris la discipline et la capacité d’attendre pour apprendre dans le sport.  »
-Auteur inconnu-

 

Ceci, en plus d’être utilisé pour connaître votre graisse corporelle, vous aidera si vous voulez perdre du poids. En effet, cela déterminera à tout moment la quantité de graisse que vous avez perdue. C’est sans doute l’une des méthodes les plus fiables pour perdre du poids.

Ce qu’il faut garder à l’esprit avant d’utiliser une échelle de bio-impédance

Tout comme nous devons prendre en compte plusieurs facteurs avant de nous peser avec une échelle normale, la même chose se produit avec la bio-impédance. Voici quelques facteurs à prendre en compte :

Ne pas faire d’exercice physique au moins 24 heures avant. Pourquoi, dites-vous ? C’est très simple, lorsque vous faites de l’exercice, vous exercez des muscles qui peuvent gonfler et donner un résultat trompeur. Le courant passerait plus facilement car il y aurait plus de muscle, mais en réalité, tout se dégonflerait après quelques jours d’exercice.

Vider la vessie. Ceci est un autre point à considérer car une vessie pleine, ca veut dire tout simplement plus d’eau dans le corps. Cela pourrait également fausser le résultat.

Ne prenez pas de caféine, de thé ou de diurétiques avant de vous peser.

Ne faites pas la mesure pendant vos règles. Cette période entraîne de nombreux changements hormonaux dans le corps de la femme. Il peut gonfler, se remplir de liquides. Il peut se produire mille et une choses qui pourraient également fausser le résultat de la bio-impédance et le rendre inexact et imprécis.

 
graisse-abdominale-bio-impedance

Enlevez tous les éléments métalliques. Tout comme lorsque nous allons passer une IRM, nous devons retirer tout accessoire métallique, comme des boucles d’oreilles, des bracelets, des piercings et autres. Si vous les gardez, le courant pourrait se propager plus qu’il ne le devrait.

La bio-impédance est-elle la méthode la plus fiable ?

Bien que le calcul de l’indice de graisse corporelle par bioimpendibilité soit relativement fiable, il existe une méthode encore plus fiable. C’est ce qu’on appelle la mesure des plis cutanés.

A la différence de l’échelle bio-impédance que l’on peut réaliser à la maison, cette méthode sera toujours utilisée par un professionnel. Cela permet de déterminer l’épaisseur des plis sous la première peau et de déterminer la quantité de graisse corporelle présente dans le corps.

De plus l’équipement requis pour réaliser une mesure de bio-impédance n’est pas coûteux et le résultat est fiable et précis. L’analyse du pourcentage de graisse corporelle dans votre corps n’est pas du tout difficile à obtenir grâce à cette méthode de bio-impédance. Alors, on essaye ?