Golf : tout ce qu’il faut savoir sur les notions de base

15 août 2019
Ce sport de précision et de concentration comprend bien plus d'adeptes que vous ne le pensez. Pour jouer au golf, vous avez besoin non seulement de clubs spéciaux, mais également de discipline et de beaucoup d'entraînement.

Le golf est un sport de précision, de concentration et exige beaucoup d’entraînement. Si cela vous intéresse de le pratiquer, nous vous conseillons de lire cet article. Nous vous expliquons les notions de base du golf comme sport de compétition et exercice physique en général.

Le golf : ce qu’il faut savoir sur ce sport

Avant toute chose, il serait bon de décrire le golf comme une activité. En effet, il s’agit d’une discipline pratiquée en plein air dont l’objectif est de frapper dans une petite balle avec un club et de la placer dans différents trous. Le gagnant sera celui qui aura frappé le moins de coups avant de mettre la balle dans le trou.

Le golf a une zone de départ appelée tee. Les zones où sont placés les trous sont connues comme green. Elles sont très soignées et entretenues.

Ce sport représente tout un défi car vous jouez contre vous-même. C’est pourquoi, on dit qu’un bon joueur de golf doit être humble, exigeant et tolérant… et bien sûr, il doit avoir une excellente précision de tir. La discipline dans des aspects tels que l’alimentation et le repos est aussi importante.

Cette activité peut être pratiquée à tout moment de l’année mais il est préférable qu’il ne pleuve pas. Le terrain est généralement entouré d’arbres et on joue sur l’herbe. Par conséquent, la pluie peut être un obstacle dans de nombreux cas.

Bon nombre d’individus commencent à jouer dès l’enfance mais il existe des joueurs de golf âgés. Tout le monde doit disposer d’une certaine condition physique car, lors d’un jeu, il se peut que l’on doive marcher jusqu’à sept kilomètres sur des terrains irréguliers entre chaque coup.

Notions de base du golf

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques principales de ce sport, il est temps de parler des questions plus techniques et spécifiques. Une fois que vous avez appris les règles basiques du golf, l’étape suivante consiste à se rendre sur un parcours et de commencer à frapper la balle -ou au moins essayer.

1. Le terrain

Le terrain de golf a au moins 9 trous, bien qu’il en ait généralement 18, tous numérotés de façon consécutive et différente entre eux. L’espace entre le tee de départ et le green est connu sous le nom de rue et peut présenter divers obstacles. Par exemple, des plans d’eau, des fosses de sable, des arbres, etc.

Un joueur de golf qui tire sa balle dans le trou.

Sur les côtés de la rue se trouve le rough, avec de l’herbe plus haute pour compliquer les coups si la balle les atteint. Pour reconnaître chaque trou, ceux-ci sont identifiés par un drapeau avec le numéro correspondant. Par ailleurs, ils sont recouverts par une housse métallique et possèdent un diamètre de 108 millimètres.

2. Clubs et équipement

Vous avez déjà certainement observé sur un terrain de golf une personne qui suit le joueur avec un sac rempli de clubs -ou, dans certains cas, dans un véhicule motorisé-. En effet, la pratique de ce sport nécessite plusieurs types de clubs, en fonction du coup, de la zone ou de la précision souhaitée.

Les clubs se composent d’un manche et d’une tête. Ceux qui sont en bois s’utilisent pour les longs coups et ceux qui sont en fer, pour les coups intermédiaires.

Si vous n’en êtes qu’au début, il est conseillé de marquer les balles avec un signe distinctif, tel qu’une marque ou un tampon. Vous pouvez également utiliser des balles de couleurs, plus facilement identifiables sur le terrain.

Un autre élément qui ne peut manquer sur un terrain de golf est le tee. Il s’agit d’un support qui permet de placer la balle pour le premier coup. Cet accessoire ne s’utilise qu’au point de départ.

En ce qui concerne l’habillement, celui-ci doit être décontracté et sportif mais en même temps élégant. Habituellement, on utilise des bermudas ou des pantalons à pinces et un polo. En hiver, on ajoute un gilet. Les chaussures possèdent des crochets dans la semelle afin de s’accrocher au terrain. D’autre part, on porte aussi un gant sur la main qui supporte le poids des clubs.

3. La posture, l’un des fondamentaux du golf

On pourrait dire que la posture du golf est ‘antinaturelle’ et qu’il faut la répéter souvent jusqu’à ce qu’elle soit correcte. Le fameux swing représente le tour complet réalisé avec les bras, les épaules et les hanches. En tout temps, le dos est maintenu droit et les genoux sont légèrement fléchis.

Pour terminer le coup, le genou arrière se déplace vers l’avant en même temps que le torse tourne vers l’avant également. Comme si l’on regardait dans la direction de la balle.

La balle de golf sur le tee.

4. Ordre de jeu

La règle de base pour jouer au golf est la suivante : frapper le plus loin possible en premier. Cela se fait pour des raisons de sécurité. De plus, vous devrez attendre patiemment qu’un joueur termine pour vous déplacer et tirer.

Si votre balle va trop loin ou dépasse les limites, vous pouvez choisir d’utiliser une deuxième balle avec un tir de pénalité à votre crédit. Au cas où la balle tombe dans un bunker, vous pouvez la frapper tant que le club ne touche pas le sable. Lorsque vous quitterez ce secteur, n’oubliez pas d’enlever vos empreintes et de le laisser lisse et propre pour d’autres joueurs.

Enfin, voici quelques recommandations pour jouer sur la zone du green ne pas laisser de sacs ou de chariots, ne pas franchir la ligne de putt des autres joueurs -la trajectoire entre le balle et le trou- et retirer le drapeau si tous les joueurs se trouvent sur le green. Profitez maintenant de ce sport relaxant et amusant !

  • Penner, A. R. (2003). The physics of golf. Reports on Progress in Physics. https://doi.org/10.1088/0034-4885/66/2/202
  • Reglas de Golf. 2015. R&A Rules Limited, United States Golf Association. Traducción de la Comisión de Reglas y Reglamentos de la Asociación Argentina de Golf. https://www.aag.org.ar/wp-content/uploads/pdfs/Libro-de-Reglas.pdf