Les plus anciens sports olympiques

26 juillet 2019
Il existe des sports olympiques très anciens, qui peuvent remonter à la Grèce antique ! On continue aujourd'hui à pratiquer ces disciplines dans la plus grande compétition internationale.

Les premiers Jeux olympiques -ou plus exactement les « concours olympiques » -se disputaient en Grèce, plus précisément dans la ville d’Olympie, en honneur à Zeus. Au cours de différentes épreuves, les sportifs essayaient de ressembler à ce dernier. Saviez-vous qu’il y a des sports olympiques que l’on pratique toujours aujourd’hui ? Nous les évoquerons dans cet article.

Sports olympiques antiques et modernes

Les Jeux olympiques antiques possédaient un caractère bien plus religieux. Ils servaient également à démontrer le pouvoir politique et militaire des Grecs.

Selon leurs croyances, le vainqueur de chaque édition – le premier fut Corèbe- était l’homme qui ressemblait le plus à Zeus. C’était l’une des raisons pour lesquelles les femmes ne pouvaient pas participer. Elles possédaient leurs propres jeux, les Héraia, en honneur à Héra.

La compétition comportait plusieurs épreuves sportives, des combats et des courses. Parmi ces disciplines, on continue à pratiquer cinq d’entre elles tous les quatre ans lors de la compétition sportive la plus importante au monde.

  1. Pentathlon

    Il comporte cinq épreuves : la course de 180 m (stadium), la lutte, le saut en longueur, le lancer de disque et le lancer de javelot. Aujourd’hui, elles ont été remplacées par les sports suivants : l’escrime, la natation, le saut équestre, le tir au pistolet laser et la course à pied à travers champ.

    Lisez également :
    La natation et ses bienfaits pour notre santé

    Une nageuse en train de pratiquer le crawl
    Les athlètes qui pratiquaient le pentathlon antique étaient considérés comme supérieurs au reste des participants. Ils s’entraînaient en effet pendant les olympiades -la période de quatre ans entre chaque saison de Jeux- et ils faisaient partie du service militaire grec.
  2. Lancer de javelot

    Tel que son nom l’indique, l’objectif de ce sport est de lancer un javelot le plus loin possible. Celui-ci est composé d’une longue tige et d’une pointe aiguisée. Cette épreuve provient des chasseurs à longue distance.

    Le deuxième des sports olympiques de cette liste utilisait une technique alors différente de l’actuelle. En effet, on pouvait également utiliser des bandes de cuir pour propulser le javelot, à la manière d’un arc.

  3. Boxe

    La boxe est un sport qui faisait partie d’un trio de sports de lutte avec le pancrace et la lutte libre. Il s’agissait de l’une des disciplines les plus « populaires » de l’époque. De nombreux Grecs la pratiquaient, même ceux qui ne participaient pas aux Jeux olympiques.

    Les pugilistes s’entraînaient en frappant des sacs de sable. Ils se couvraient les mains, les poignets et les avant-bras -mais pas les doigts- avec des sangles de cuir.

    Deux boxeurs s'affrontent
  4. Lancer de disque

    Un autre des sports olympiques qui se pratiquaient dans la Grèce antique et qu’on continue à pratique aux Jeux olympiques modernes depuis leur création en 1896. Cette épreuve d’athlétisme consiste à lancer un disque lourd avec une seule main.

    Dans l’Antiquité, il n’existait pas de règlement relatif au poids ni à la taille du disque. On trouvait des pièces entre un et quatre kilos avec différents diamètres, bien plus grands que les disques actuels.

  5. Saut en longueur, l’un des sports olympiques traditionnels

    Le dernier des sports olympiques de cette liste peut être connu comme « saut en longueur ». Il s’agit d’une épreuve d’athlétisme. Son objectif est de sauter le plus loin possible, après avoir couru sur une courte distance.

    Le saut en longueur était inclus dans l’épreuve de pentathlon. Néanmoins, les athlètes ne pouvaient pas courir autant qu’aujourd’hui. En outre, ils devaient porter un poids avec leurs deux mains. C’était ainsi l’une des épreuves les plus difficiles de ces jeux.

    Le record est détenu par Chionis, qui a pu sauter plus de sept mètres. Aujourd’hui, la marque n’atteint pas les neuf mètres et avec une course initiale. C’est pourquoi on doit reconnaître l’habilité des Grecs pour ce type d’épreuves.

    Outre ces cinq sports olympiques qui sont toujours présents malgré quelques modifications, on pratiquait également des disciplines équestres. Nombre d’entre elles ont inspiré les épreuves modernes, telles que le saut équestre ou le dressage.

    L’histoire olympique est très riche et surprenante !

  • Drew, E. (2010). Olympics. The Antioch Review51(1), 38. https://doi.org/10.2307/4612658
  • The Modern Olympic Games. The Olympic Museum. https://stillmed.olympic.org/media/Document%20Library/OlympicOrg/Documents/Document-Set-Teachers-The-Main-Olympic-Topics/The-Modern-Olympic-Games.pdf