Qu'est-ce que la Charte olympique ?

16 juin, 2020
Parmi les documents qui régissent le sport au niveau mondial, et plus particulièrement dans le domaine de la célébration d'épreuves olympiques, figure la Charte olympique. De quoi s'agit-il et que contient-elle ?
 

On parle de Charte olympique pour faire référence au document régissant le Mouvement olympique. Y figurent les principes fondamentaux des Jeux ainsi que les normes qui cadrent diverses phases, du choix des sièges jusqu’aux conditions nécessaires à la participation en passant par les sanctions et le sponsoring de l’événement.

La Charte olympique a été créée dans le cadre de la rénovation des Jeux olympiques par le Comité international olympique (CIO). Au fil du temps, elle a subi diverses modifications.

Les membres du Mouvement olympique se regroupent au sein du CIO. Il s’agit des fédérations internationales, des comités nationaux olympiques et des commissions responsables de la planification et de l’organisation des Jeux. La Charte olympique établit les droits et les obligations de chacun.

A qui s’adresse la Charte olympique ?

Au départ, il faut comprendre ce document comme « le mot ultime et déterminant » de tout ce qui est inhérent au Mouvement olympique. La Charte olympique est ainsi un guide détaillant les bases juridiques mondiales s’appliquant à tous ceux qui veulent en faire partie. Autrement dit, elle liste de manière claire et exprès les normes relatives au fonctionnement de :

  • Mouvement olympique en général
  • CIO
  • Fédérations internationales admises par le CIO
  • Comités olympiques nationaux
  • Jeux olympiques
  • Procédés disciplinaires, sanctions et résolution des conflits occasionnés

Fondements principaux

La Charte olympique favorise la diffusion du sport, et plus particulièrement de l’olympisme, en tant que mode de vie. Il s’agit de principes basés sur l’éthique et sur le complément du sport comme un tout qui combine physique, esprit et mentalité.

 
De même que les 5 anneaux, la Charte olympique fait partie des fondements de l'olympisme

On comprend l’engagement sportif comme une activité pouvant intégrer le développement harmonieux de l’être humain ainsi que son apport dans la recherche d’une société reposant sur de forts principes d’humanité.

Le CIO identifie dans la Charte olympique un désir impérieux de promouvoir une jeunesse dont l’éducation passe par le sport. Le but ultime à atteindre consiste à accéder à un monde plus pacifique qui soit capable d’éliminer tout indice de discrimination. On cherche donc à faire la promotion de l’égalité des droits, de la solidarité, du jeu propre et de la joie.

Le symbole universel des 5 anneaux entrelacés, qui représentent chacun des continents, envoie un message d’union. Tout être humain a le droit de pratiquer un sport, à hauteur de ses possibilités et de ses besoins.

Dans le monde du sport, de grands efforts ont été faits pour que tous les pays comptent des femmes au sein de leurs équipes olympiques. Il s’agit d’un aspect face auquel, pendant plusieurs années, certaines nations ont émis des résistances du fait de leurs croyances culturelles.

Obligations des créateurs de la Charte olympique

 

Le CIO, autorité la plus haut placée du Mouvement olympique, a la responsabilité de veiller à la régularité des Jeux olympiques. Pour cela, il doit réaliser un suivi exhaustif du travail de chaque participant. Ainsi que de l’adéquation avec les principes prônés par la Charte.

Fruit de différents programmes d’événements et d’activités, le Comité international olympique s’engage à promouvoir et à diffuser ainsi qu’à fomenter la coordination, la planification et le développement de chaque compétition sportive.

Ainsi, le CIO se met à la disposition de différentes organisations privées ou publiques afin de placer le sport à la portée de tous. De plus, il collaborera afin de développer des plans d’actions solidaires pour le développement technique et il soutiendra des mesures qui encouragent l’égalité des genres ainsi que l’accès à toutes les structures sportives.

Pour ce qui est des questions éthiques, la Charte olympique présente les mesures à appliquer afin d’accéder à un jeu propre. Ses actions sont destinées à éviter les problèmes de santé chez les sportifs, qu’il s’agisse de questions purement physiques ou de la lutte contre le dopage. En ce sens, combattre la violence et les addictions est un point clé.

Des médailles d'or olympiques
 

Non-respect de la Charte olympique

Les actions qui ne correspondent pas aux mesures régulées dans la constitution de l’olympisme sont sanctionnées. Il existe un protocole d’analyse et d’évaluation des personnes et des attitudes développées qui dérivent vers diverses pénalisations. Les conséquences peuvent aller de simples avertissements à une exclusion permanente ou définitive du Mouvement olympique.

La discrimination liée à des questions de race, de sexe, de culture ou de tout autre aspect, un test de dopage positif ou bien des actes allant contre les principes olympiques sont des éléments qui donnent lieu à une évaluation du Comité international olympique.

  • Um.es. 2004. Comité Olímpico Internacional. Carta olímpica. Extraído de: https://www.um.es/documents/933331/0/CartaOlimpica.pdf/8c3b36b2-11a2-4a77-876a-41ae33c4a02b
  • Web oficial Comité Olímpico Español. Extraído de: https://www.coe.es/2012/COEHOME2012.nsf/FHomeDemo?OpenForm