Qu’est-ce que le canoë et quelles sont les différentes catégories ?

6 juillet 2019
Le canoë, aussi appelé kayak, est un sport aquatique qui se pratique sur un canoë de forme allongée, seul ou en groupe. C'est une discipline olympique depuis 1936, qui présente diverses catégories dont nous vous parlerons dans cet article.

Le canoë, ou kayak, est un sport aquatique qui se pratique à bord d’une embarcation allongée et légère. Pour se propulser, les pratiquants peuvent utiliser une pagaie, soit-elle simple ou double. Dans cet article, nous vous en dirons davantage sur cette discipline olympique ainsi que sur ses différentes catégories.

Qu’est-ce que le canoë ?

Ce sport, présent aux Jeux Olympiques depuis Berlin 1936, peut se pratiquer dans différents types d’eaux : réserves, lacs ou canaux.

On peut parcourir 200, 500 et 1000 mètres ; lors de la compétition, la piste se délimite en huit voies. Il existe différents types d’embarcations, prévues pour une, deux ou quatre personnes. Quant aux pagaies, elles sont, comme nous le mentionnions précédemment, soit simples, soit doubles.

Le canoë s’est inspiré du moyen de transport utilisé par les esquimaux et les aborigènes : le canot. L’histoire moderne de ce sport a débuté en Europe, plus précisément en Angleterre, après que plusieurs chercheurs ont trouvé des vestiges d’embarcations allongées et des pagaies lors de certaines expéditions au Canada ou au nord de l’Afrique.

En peu de temps, le canoë est devenu un sport, et au XXe siècle, il s’est tellement développé que sur tout le continent, on pouvait trouver beaucoup de clubs de canoë. En 1924, l’Organisation Internationale de Canoë a été fondée, et un peu plus de 10 ans plus tard, le canoë est devenu un sport olympique.

Depuis 1936, il est présent dans toutes les éditions de cette compétition sportive mondiale. Aujourd’hui, les pays qui se démarquent le plus dans ce sport sont l’Allemagne et la Hongrie. Mais aussi l’Espagne, l’Argentine, Cuba, le Mexique et le Chili.

Quelles sont les différentes catégories du canoë ?

Selon le type d’embarcation, le nombre de participants ou la superficie, il existe différentes catégories, qui sont les suivantes :

1. Eaux calmes

Comme leur nom l’indique, les épreuves de ce type sont réalisées sur des eaux où il n’y a pas de houle naturelle. La sortie des embarcations se fait en ligne et le parcours ne présente pas d’obstacles. L’objectif consiste à atteindre le but fixé le plus rapidement possible. Les distances reconnues au niveau olympique sont 200, 500 et 1000 mètres.

canoë en eaux calmes

2. Slalom

Le slalom est une catégorie du canoë qui se pratique en eaux agitées, et dont le but est également d’atteindre l’objectif le plus rapidement possible. Il existe différents types de difficultés (niveaux) selon les obstacles qui se présentent pendant le parcours, qui représente une distance pouvant aller de 250 à 400 mètres.

slalom en canoë

3. Ascensions, descentes et traversées

Dans le cadre de cette catégorie, on peut trouver différentes options. Les ascensions se réalisent sur une rivière à contre-courant, en une ou plusieurs étapes et sans obstacles imposés par l’Homme.

Les descentes, elles, se réalisent dans le sens du courant, sur une rivière et sont chronométrées. Les traversées, quant à elles, peuvent être effectuées dans des réserves, des lacs ou des mers, en plusieurs étapes et sans obstacles supplémentaires.

4. Descente en eaux agitées

Cette catégorie du canoë a pour objectif de descendre sur un parcours établi en eaux agitées et le plus rapidement possible. Le port de gilets de sauvetage et de casques est obligatoire.

canoë en eaux agitées

5. Marathon de canoë

Les régates de marathon impliquent un parcours plus long. Sur sa ou leur trajectoire, le ou les compétiteurs trouveront différents obstacles, comme par exemple celui consistant à passer entre deux cours d’eau. Dans le cadre du marathon, il est nécessaire de réaliser un certain nombre de portages (établis à l’avance), lesquels sont bien signalés.

6. Kayak-polo

C’est une combinaison entre le polo et le canoë. Deux équipes de cinq joueurs chacune disputent un match, et tous sont équipés d’un kayak et d’une pagaie. L’objectif du kayak-polo est de marquer des buts avec un ballon dans les filets de buts adverses.

kayak-polo

7. Canoë adapté

Il se destine aux personnes qui souffrent de handicaps et qui ne peuvent pas participer aux épreuves conventionnelles de canoë. Dans le calendrier olympique figurent deux options : eaux calmes et slalom.

Au-delà de toutes ces catégories, d’autres encore existent, telles que le canoë récréatif (sans compétitions ni chronométrages), le kayak surf (à pratiquer au gré de la force des vagues), le style libre (l’objectif est de faire le plus de manoeuvres possible en un temps déterminé) et le bateau-dragon (courses de canoës à bord desquels peuvent embarquer 10 ou 20 participants équipés de pagaies simples, avec un timonier et un marqueur de temps).

Toutes ces alternatives représentent une option magnifique de vous exercer si vous aimez les sports aquatiques. N’hésitez pas à tester celle qui vous séduira le plus !

 

  • Liceaga, J. A., Covarrubias, S., & Nájera, E. (2015). Pista olímpica de remo y canotaje. Informes de La Construcción. https://doi.org/10.3989/ic.1968.v21.i205.3800
  • Canotaje: ficha técnica. Juegos Suramericanos Rosario 2019. https://suramericanos.gob.ar/wp-content/uploads/2017/11/Manual-canotaje.pdf
  • Canotaje: el deporte que surca la aventura. CONADE. Gobierno de México. http://conadeb.conade.gob.mx/Documentos/Publicaciones/Canotaje.pdf