Comment fonctionne le draft de la NBA ?

17 octobre 2019
Le système utilisé par le commissaire de la NBA permet d'établir les trois équipes chanceuses qui pourront apparaître dans les premières positions de repêchage.

Le draft de la NBA est un système de loterie américain composé de deux tours. Il a lieu à la fin du mois de juin de chaque année et a été créé en 1950. Il s’agit d’un système de sélection de joueurs de moins de 23 ans très particulier. De quelle manière cela se fait-il aujourd’hui ? Nous vous en dirons plus dans cet article.

Depuis la saison 1984/1985, la NBA célèbre chaque année la loterie qui modifiera l’avenir de la meilleur ligue de basketball au monde, soit à court, moyen ou long terme.

Malgré les suspicions de tricherie dans sa première édition, il s’agit d’une procédure essentielle pour la sélection de nouveaux talents.

Le tirage au sort de la NBA

Ce processus de loterie de la version préliminaire de la NBA repose sur un système complexe de combinaisons numériques cherchant à échapper aux accusations de tricherie dont certaines voix raniment les accusions chaque année.

Avant le tirage au sort, chaque équipe reçoit une série d’associations aléatoires de quatre numéros, allant du numéro 1 au numéro 14, qui ne peuvent pas être répétées parmi elles.

Le draft de la NBA.

En fonction de leur position et de leur équilibre au cours de la saison, les équipes reçoivent plus ou moins de combinaisons, de sorte que l’équipe classée au bas de la liste en reçoit 250 et que l’équipe ayant le meilleur score parmi celles qui ne sont pas classées pour les séries, n’en reçoit que 5.

Au total, 1000 combinaisons sur les 1001 possibles sont distribuées. Dans le cas où dans une combinaison personne ne serait apparu dans le tirage au sort, le processus serait répété. Une fois cela expliqué, nous pouvons parler de l’attrait du draft de la NBA en lui-même.

Fonctionnement du tirage

Le tirage au sort se déroule devant un représentant de chacune des équipes impliquées. Et devant un groupe limité de journalistes autorisés par la NBA.

L’importance du Top 3

Au moyen d’un système complexe de temps, les quatre premiers chiffres sont extraits, ce qui déterminera l’équipe qui aura le privilège de choisir en première position dans le draft. Cette même opération est répétée pour décider de la deuxième et de la troisième place.

Il est à noter que si une combinaison d’une des équipes déjà récompensées apparaît, le tirage au sort doit être répété.

La loterie du draft.

Autres équipes

Les équipes non sélectionnées aux trois premières positions du repêchage se positionnent dans le même ordre dans lequel elles terminaient la saison.

C’est à dire que si les gagnants des trois équipes de la loterie était les 1ère, 2ème et 4ème places, ayant le plus de chance d’être sélectionnées, à la quatrième position, l’équipe avec le troisième solde le plus défavorable serait choisie, sans changement à partir de la quatrième position.

Il est évident que la NBA choisi cette formule parce qu’elle estime approprié de dissiper tout soupçon de triche. Principalement en raison de la difficulté de manipuler le tirage au sort et de garantir l’ordre dans lequel les balles vont sortir.

Pour assurer une plus grande transparence, la NBA publie la vidéo du tirage au sort sur son site web. Conformément à cette tradition du spectacle, on la diffuse à la télévision.

Retransmission télévisée du draft

Environ une demi-heure après la tenue du draft de la loterie de la NBA, que nous avons expliqué un peu plus haut, les résultats sont publiés. Ce qui revient à indiquer le poste dans lequel ils sélectionneront chaque équipe en juin prochain.

A cette fin, on convoque un deuxième représentant d’équipe. Il occupe un poste honorifique à la télévision. Sous la direction du vice-commissaire de la NBA, chargé de diriger le spectacle.

Aucun des participants de ce « gala » ne sait quel a été le résultat avant le tirage au sort. Pour s’assurer que cela est vrai, on prive les deux représentants de l’équipe de leur téléphone portable. Sans doute pour éviter les fuites possibles entre eux.

Post-draft

Une fois que ce tirage au sort de la loterie préliminaire a eu lieu, chacune des 30 équipes qui composent la NBA est informée de la position qu’elles auront pour choisir cette édition, en juin.

A partir de ce moment, ils peuvent commencer à travailler sur la stratégie qu’ils préfèrent suivre. En fonction de leurs objectifs – à court, moyen ou long terme.

Ce travail de planification varie. Cela inclut la programmation de séances d’entraînement avec des joueurs qui, vraisemblablement, seront dans leur fourchette de choix. Jusqu’à ce que l’on interroge le marché. Pour évaluer la valeur que leurs choix pourraient avoir face à un éventuel transfert.

Un ballon de basket dans une main.

Utilisation des tours de draft

Bien que ce ne soit pas habituel que des transferts aient lieu avant la nuit du repêchage lui-même, les équipes peuvent effectuer des échanges à partir du moment où leur saison se termine. Qu’elles aient été éliminées tôt où qu’elles aient gagné.

Enfin, tout ce processus complexe prendra fin le jour le plus attendu du mois de juin : la nuit du draft.

Nous espérons vous avoir aidé à comprendre un peu mieux le fonctionnement du draft de la meilleure ligue de basket. Qui, même s’il est assez complexe, ne manque pas d’être intéressant.