Le meilleur quintet mondial de l'histoire du basket

Si vous êtes amateur de basketball et que vous souhaitez connaître les légendes qui ont brillé dans ce sport, ne manquez pas la prochaine sélection des meilleurs joueurs non américains de tous les temps.
 

Il est clair que, lorsque nous parlons du meilleur quintet mondial de l’histoire du basket, nous devons mettre les joueurs américains à l’écart. Sinon, nous ferions entrer dans l’équipe Johnson, Jordan, James, Duncan, O’neal, par exemple.

En parlant de joueurs non américains, voici ceux qui devraient faire partie de cette hypothétique dream team.

Les cinq meilleurs joueurs de l’histoire du basket

Tony Parker

William Anthony Parker Jr., est né à Bruges, en Belgique, le 17 mai 1982. Il est toujours actif au service des Spurs de San Antonio de la NBA. Et à la tête de l’équipe de France.

Nous parlons sans aucun doute du meilleure joueur venu d’Europe, comme le prouve le palmares important de Tony Parker.

En 2007, il a été nommé MVP d’une finale de la NBA – le premier jouer européen de l’histoire à y parvenir – après avoir décroché son troisième titre de champion de la NBA, qu’il aura encore en 2014, pour un total de 4 titres.

En outre, il convient de noter qu’il n’a perdu qu’une série de finales NBA en 2013. Il est actuellement le joueur qui a le plus de passes décisives dans l’histoire des Spurs. Il a également conseillé la France pour remporter son unique triomphe international avec l’Eurobasket de 2013.

 

En termes de chiffres, Tony Parker a obtenu une moyenne de 16,2 points au cours de sa carrière. 2,8 rebonds et 5,8 passes décisives par match.

Drazen Petrovic

Celui que l’on surnomme le « Mozart du basket » a développé sa carrière dans le Cibona de Zagreb, une équipe très puissante au niveau européen, et qui rivalisait avec les plus grands comme le Real de Madrid ou les Zalgiris de Kaunas.

Après un bref passage au Real Madrid en 1988-1989, il entreprit le voyage aux Etats-Unis. Après que les Portland Trail Blazers aient dépensé 1,5 million de dollars pour son arrivée.

Bien qu’il n’ait pas réussi à briller dans l’équipe de Rip City, son arrivée dans une équipe aussi jeune que les Nets du New Jersey a été le coup de pouce dont il avait besoin pour commencer à montrer ses talents de basketteur européen. Cela est démontré par ces chiffres : 15,4 points, 2,3 rebonds, et 2,4 passes décisives par match.

Petrovic, le joueur de basket.

Ses excellentes performances au niveau des clubs allaient également de pair avec des réalisations au niveau international. Parmi elles, il convient de mentionner la médaille d’or obtenue à la Coupe du monde en Argentine en 1990. Alors qu’il jouait encore pour l’équipe nationale yougoslave.

 

Tout cela lui a valu le fait de porter un maillot portant le numéro 3 sur la piste de Nets. Qui est considéré comme une institution dans le pays croate. C’est principalement dû à l’affection suscitée par les supporters suite à la fin tragique qu’il a subie.

Toni Kukoc

Considéré comme l’un des meilleurs basketteurs européens de l’histoire, il portait toujours le numéro 7.

Après avoir développé sa carrière en Europe, dans la mythique Jugoplastika Split et dans le non moins célèbre Benetton de Trévise, lors de la saison 93-94, The Waiter décida de faire le saut vers la NBA et de rejoindre les Chicago Bulls, une équipe qui gagnait depuis deux saisons.

En dépit de jouer habituellement dans la position des gouttières, ses conditions physiques et techniques lui ont permis d’agir dans presque n’importe quel endroit du terrain. De la position de base jusqu’au panier.

Cette polyvalence constituait un élément important pour les Bulls of Jordan. Etape pendant laquelle il donna sa meilleure expérience en remportant trois titres de champion consécutifs.

Au niveau international, il a offert à son pays huit médailles avec son équipe nationale. Après avoir d’abord défendu les couleurs de la Yougoslavie puis de la Croatie. Parmi ces médailles, il convient de mentionner la médaille d’or obtenue à la coupe du monde en Argentine en 1990.

 

Birk Nowitziki

C’est sans aucun doute la position dans laquelle la sélection d’un joueur à été la plus couteuse, car le meilleur joueur de l’histoire espagnole faisait aussi office de candidat pour cette place : Paul Gasol.

Cependant, il semble évident que le meilleur joueur à placer dans la 4ème position – et probablement le meilleur joueur européen de l’histoire – est le 41 des Mavericks de Dallas, Dirk Nowitzki.

Après avoir joué quatre saisons au DJK allemand Würzburg, où il a été promu au Bundesliga, il a terminé ses études et fait son service militaire dans son pays. A seulement 20 ans, il a été présenté au titre de la NBA. A ce moment, il fut sélectionné au poste de numéro neuf par l’équipe. Dans laquelle il joue encore aujourd’hui.

Ses succès

Le joueur de basket Dirk.

Parmi les succès qui ont conduits à son inclusion dans cette équipe, Dirk a le titre de champion de la NBA. Et un titre de MVB lors de la finale de la saison 2010-2011.

Comme si cela ne suffisait pas, il a été nommé joueur étoile 13 fois, quatre fois dans l’équipe de la NBA – 2005-6-7 et 2009. Cinq fois dans la seconde équipe – 2002,3,8,10 et 2011. Et trois fois dans la troisième équipe – 2001,4,12.

 

De plus, il est le premier joueur européen à avoir remporté le titre de MVP de la saison en NBA en 2007. Il a également été le premier à remporter le triple concours du match des étoiles de la NBA en 2006.

Au niveau international, Dirk est le leader incontesté de l’équipe nationale allemande depuis de nombreuses années.

Avec ce maillot, il a remporté la médaille de bronze à la coupe du monde à Indianapolis en 2002. Et la médaille d’argent au championnat d’Europe en 2005. A ces deux occasions, il a remporté le prix du meilleur marqueur du tournoi et a été élu MVP.

Arvydas Sabonis

Pour fermer ce quintet des meilleurs joueurs de basket du monde, nous laissons la place à l’un des meilleurs joueurs de basket-ball européen. Sans aucun doute, il a le meilleur pivot et la meilleure vision du jeu ayant été vue sur le vieux continent.

Après avoir dominé le basketball européen à Zalgiris, au Forum de Valladolid et au Real Madrid, en 1995, à l’âge de 31 ans, il a signé un contrat avec les Portland Trail Blazers. Cette même saison, il était finaliste des prix Rookies of the Year et du meilleur sixième homme.

 

Son style de jeu a été très efficace en NBA. Cependant, il sera toujours dans l’esprit des fans « ce qu’il aurait pu devenir » dans une équipe de NBA sans ses blessures qui ont considérablement réduit sa mobilité.

Sans aucun doute, les succès de Sabonis l’ont mené au niveau international du basket, représentant l’équipe soviétique.

Parmi eux, citons la médaille d’or de la coupe du monde de 1982, une médaille d’argent de la coupe du monde de 1986 en Espagne contre les Etats-Unis et David Robinson, et la médaille d’or olympique de Séoul en 1988, après avoir éliminé les Etats-Unis en demi-finale.

Bien sûr, ce quintet mondial du basket admet des opinions divergentes. Heureusement pour les spectateurs, ce sport a été le berceau de nombreux talents dont nous nous souvenons encore aujourd’hui.